Max Chaoul sans est allé rejoindre les dentelles célestes !

C’est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès ce matin de Max Chaoul.
Il s’en est allé ce mardi 1 décembre entouré des siens et dans une belle quiétude…
Un homme toujours souriant  avec une gentillesse qui n’avait d’égal que la qualité de son art de couturier de génie, particulièrement dans le domaine des robes de mariée…

Capture d’écran 2020-12-01 à 14.29.08

Photo DR

Sincères condoléances à Clémentine, sa famille et ses proches
RIP mon bon Max, toi qui va rejoindre maintenant les dentelles célestes !
Michel Godet
Capture d’écran 2020-12-01 à 14.13.56

Le styliste

Après avoir fait ses armes chez les grands noms de la mode, Max Chaoul se passionne en 1995 pour l’univers de la mariée.

Il décide de mettre à profit son expérience et sa créativité pour enchanter l’univers  poétique et séduisant de la robe de mariée. Tout naturellement, il lance alors sa propre maison de couture sous le nom de « Max Chaoul ».

L’amour, sa vision de la modernité, son exigence d’un luxe à la française ourlent son concept inédit : habiller les rêves d’une mariée à l’élégance spectaculaire !

Succès immédiat…

L’ouverture de son premier showroom à Lyon, rue François Dauphin, au numéro 7 -son chiffre porte bonheur-, crée l’évènement. Là, toutes ses créations prennent vie et, en 25 ans de carrière il sublime plus de 3 000 mariées.

PORTRAIT POUR PORTRAIT2.jpg

Le style

Max Chaoul

Amoureux de l’éternel féminin, la mariée le subjugue par les symboles qu’elle incarne. Loin du monde industriel, Max Chaoul s’installe en artisan à son bureau. De son stylo, il fait jaillir des croquis d’artistes à l’allure unique. Ses premières robes séduisent par le raffinement de sa culture mode dédiée à l’esprit onirique du mariage.

Nourri d’émotions, d’inspirations et d’intuitions, il réalise des robes de mariée couture personnalisables. Et, invente une esthétique du mariage pleine de légèreté, d’audace, d’élégance, de contrôle à la sensualité intemporelle. Sa « french touch » épouse l’air du temps avec grâce.

Un de ses plus grands succès est incontestablement le corset revisité par un jeu de transparence et baleines apparentes. « Tellement copié mais jamais égalé », l’engouement est tel qu’il reçoit à New-York le trophée du meilleur créateur avant-gardiste.

Aujourd’hui, il met toujours un point d’honneur à célébrer la féminité et la délicatesse.

Les nouvelles silhouettes offrent des lignes fluides où un jeu de transparence dessine décolletés profonds et dos nus travaillés. Nous lui devons aussi de délicieux détails couture comme les fleurs 3D brodées à la main, les plumes, les papillons. Et bien évidemment les belles dentelles françaises exclusives sélectionnées avec amour et passion par le créateur.

Privilégiant le savoir faire à la française et, le travail fait main dans son atelier lyonnais, il crée tous les jours des robes de mariée sur-mesure. Uniques, illuminant parfaitement la silhouette de chacune, elles subliment les envies des futures mariées à l’international. En 25 ans de création, Max Chaoul a su donner ses lettres de noblesse à la robe de mariée.

 

Capture d’écran 2020-12-01 à 20.40.55

Photo Courtoisie Jeff Nalin 2005

Capture d’écran 2020-12-01 à 14.13.56

Max Chaoul Photo DR

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *