Dijon: la Cité internationale de la Gastronomie et du vin en bonne voie…


Dijon: la Cité internationale de la Gastronomie et du vin en bonne voie…

Capture d’écran 2019-12-12 à 09.59.04

Avec Lyon, ouverte il y a quelques semaines, Tours et Rungis, la Cité de la Gastronomie de Dijon fait partie du réseau des villes hôtes de ce concept gourmand appelé Réseau des cités de la gastronomie.

Bonne nouvelle pour la capitale Bourguignonne, annoncée lors de l’assemblée générale du Club des hôteliers dijonnais,  la Cité de Dijon va ouvrir complètement ses portes le 21 décembre 2021.

Michel Godet

 

Quelques informations:

– Plus de 250 millions d’euros d’investissement
– Un site de 6,5 hectares qui mêlera bâtiments historiques réhabilités et constructions contemporaines
– 90 logements réhabilités
– Un écoquartier de 500 logements
– Des espaces d’exposition, des commerces, un pôle formation, des cinémas…

– 600 emplois en phase chantier
– 200 emplois créés à terme
– Les architectes du projet : Agence d’Architecture Anthony Bêchu / Perrot&Richard

> Hôtel **** Curio by Hilton : 125 chambres de standing
> Pôle culturel et formation : 1750 m² d’expositions ainsi qu’une boutique/atelier de démonstration. 
> Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine (ciap)
> Village by CA : pépinière d’entreprises et espace de co-working pour start-ups
> Cinéma multiplexe et cinéma d’art et d’essai : 13 salles au total, 2000 fauteuils
> 5000 m² de commerces : restaurants, bars et caves à vin, une quinzaine de boutiques spécialisées, produits du terroir et savoir-faire gastronomique français
> Un écoquartier sur 3,5 hectares : logements conventionnés et en accession, 3 résidences « gérées » pour les étudiants, les seniors et les touristes.

 

La genèse du projet : un patrimoine pour l’humanité

repas gastonomique francais

Tout commence en novembre 2010 : le Repas gastronomique des Français entre sur la liste du patrimoine immatériel de l’humanité. L’Unesco reconnaît la valeur exceptionnelle d’une tradition millénaire : le repas, les recettes, l’art de choisir et de travailler les bons produits, de les accompagner du vin idéal, la convivialité qui caractérise le repas « à la française », les rituels et l’art de vivre.

CIGV_LOGO_QUADRI_2019

L’engagement est pris de promouvoir et de valoriser ce Repas gastronomique. En juin 2013, l’État choisit quatre villes : Tours, Lyon, Paris-Rungis et Dijon, pour créer le réseau des Cités de la gastronomie, chacune devant affirmer une thématique spécifique.

La Cité dijonnaise constitue un pôle moteur en matière de valorisation et de promotion de la vigne et du vin, en liaison étroite avec l’Institut de la vigne Jules Guyot et la chaire Unesco « Culture et traditions du vin » de l’université de Bourgogne. Cette mission trouve un écho supplémentaire avec l’inscription, en 2015, des Climats du vignoble de Bourgogne sur la prestigieuse liste de l’Unesco.

En savoir plus sur les Climats du vignoble de Bourgogne.

Un chantier ambitieux

Photo aérienne de la cité de Dijon
La Cité se situe au 1er kilomètre de la route des grands crus. Cette route pourra être empruntée en voiture, à vélo ou en navette au départ de la Cité. © Agence d’architecture Anthony Béchu

Le groupe Eiffage a été choisi, au terme d’un appel à manifestation d’intérêt, pour mettre en œuvre l’ambitieux chantier à dimension culturelle, touristique et économique. L’ensemble de l’investissement, porté par des acteurs privés, est estimé à 200 millions d’€.

La Cité internationale de la gastronomie et du vin se déploiera sur un terrain de 6,5 hectares, sur le site de l’ancien hôpital général, aux portes du centre historique et au 1er kilomètre de la route des grands crus, voie royale pour découvrir les Climats du vignoble de Bourgogne, inscrits au patrimoine de l’Unesco.

L’ensemble bâti de 70 000 m2, conçu par l’agence d’architecture Anthony Béchu, se composera de bâtiments historiques rénovés des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècle et de constructions résolument contemporaines, faisant entrer le site de plain-pied dans le XXIe siècle.

Les espaces de la Cité

La Cité internationale de la gastronomie et du vin constituera un véritable quartier, au cœur d’un environnement paysager, où se croiseront habitants et touristes français ou internationaux.

Chaque année, un million de personnes sont attendues pour visiter les expositions, participer aux congrès, aux conférences, aux ateliers, profiter des boutiques, des cafés et des restaurants, assister à des projections,…

Elles viendront profiter des espaces qui composent la Cité : pôle culture et expositions, espace formation, cinémas, commerces, hôtel 4 étoiles, écoquartier (incluant des résidences de tourisme) et logements réhabilités.

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *