Covid 19 – Urbanisme tactique : la Métropole de Lyon se mobilise en vue du déconfinement


La Métropole de Lyon envisage un « urbanisme tactique » avant que le déconfinement ne soit opérationnel.

Il va en effet être différent de se déplacer après ces deux mois de confinement. Il y a donc lieu d’anticiper et d’établir une stratégie.

MG

Capture d’écran 2020-04-16 à 20.26.49

Urbanisme tactique : la Métropole de Lyon se mobilise en vue du déconfinement

Capture d’écran 2020-04-16 à 20.04.50

Pour accompagner au mieux la phase de déconfinement, la Métropole de Lyon s’organise afin de développer un urbanisme tactique en adéquation avec les enjeux sanitaires et de sécurité des usages. En lien tout autant avec les communes et avec les associations dédiées à l’usage du vélo et à l’urbanisme tactique, la Métropole cartographie les axes prioritaires pour améliorer la place à l’usage du vélo et au déplacement pédestre. Dans le cadre du travail lancé au travers du Comité métropolitain de relance, David Kimelfeld, Président de la Métropole, a en effet souhaité que la question des déplacements soit traitée en amont de cette phase de sortie progressive de confinement.

David Kimelfeld a insisté sur « l’impérieuse nécessité d’assurer pour tous, à la sortie de cette phase de confinement, un contexte social évitant au maximum tout risque sanitaire que représenteraient de trop grandes concentrations de population, comme par exemple dans les transports en commun, mais également en favorisant le confort et la sécurité dans une utilisation encore plus important du vélo, des trottinettes, ou de la marche à pieds. A l’instar de plusieurs villes à travers le monde, notamment Berlin, Toronto, Vienne, Bogota, il est impératif de repenser les usages dans notre Métropole. De nouveaux axes cyclables directs, sécurisés, rapides et des espaces piétons intelligemment révisés garantiront un nouveau partage de l’espace public. Repenser nos villes, nos vies de demain, commence aujourd’hui ».

La question des déplacements devra s’inscrire dans un plan global retraçant notre façon de travailler, de nous loger, de nous approvisionner ou encore notre rapport aux autres où la solidarité prendra de nouvelles formes tout en se renforçant.

La Métropole de Lyon travaillera en lien avec l’ensemble des acteurs du territoire – maires, associations – afin de proposer dès le 11 mai des aménagements en faveur de l’usage du vélo ou des trottinettes, mais également des piétons. Ces aménagements auront pour objectifs d’offrir des usages alternatifs, sur des axes directes, plus confortables et sécurisés, tout en préservant la distanciation sociale suffisante pour contrer une éventuelle contagion.

La question des déplacements sera également traitée par la Métropole de Lyon et les personnalités mobilisées au sein du Comité Métropolitain de Relance, annoncé la semaine dernière. Déplacements, Logement, urbanisme, approvisionnement alimentaire, localisation des productions stratégiques, solidarité, seront autant de réflexions à mener pour penser la Métropole d’après.

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *