Georges Blanc sur M6 ce lundi 23 Août à 20h40

Après une première édition qui a vu la victoire du Lyonnais Grégory Cuilleron, « Le combat des Régions – Un dîner presque parfait » revient pour la saison 2. Pour représenter la région Est, Georges Blanc, le chef aux trois étoiles et à l’actualité débordante (Vonnas Ain), en sera l’hôte de référence aux côtés de Cyral Lignac pour cette première émission 2010.

Les quatre premiers candidats sont Coralie (Mulhouse),  Philippe (Nuits-Saint-Georges), Eric (Strasbourg) et Rémi (Bonnefontaine). Ils représentent la région Est.

Georges Blanc dans son restaurant de Vonnas (Ain)

C’est Stéphane Rotenberg qui animera cette série divertissante mettant la cuisine à l’honneur avec 16 nouveaux candidats qui défendront ensuite leur région d’origine, à savoir l’Est, le Nord, le Grand Ouest et le Sud.

Les grands chefs Georges Blanc, Jean-François Piège, Pascal Favre d’Anne et Jean Sulpice auront la lourde tâche de sélectionner les meilleurs, dans chacune des régions pré-citées.

Le vainqueur de la saison 1, le lyonnais Grégory Cuilleron qui va ouvrir son restaurant entre Rhône et Saône à la rentrée, remettra ensuite son titre en jeu dans le cadre d’une super finale.

Grégory Cuilleron, vainqueur de la première édition, quitte la communication pour ouvrir son propre restaurant (Automne 2010 à Lyon Centre)

A n’en pas douter ce type d’émission doit booster l’audimat, car TF1 s’est également lancé dans l’aventure avec une émission intitulée Master Chef.

Michel Godet

Le Combat des Régions, un dîner presque parfait sur M6 ce lundi 23 août 2010 à 20h40.


2 Commentaires

  1. j’ai regardé la finale cette nuit… j’ai trouvé que les candidats n’avaient pas les mêmes chances dès le départ, le jeune de 19 ans ne possèdait pas le même matériel que ses ainés, il a fait un repas super sympa, et si ce n’était pas très chaud, il n’avait pas les fours et cuisine dernier cri,…
    Il a fait une déco correspondant au local de réception, et voir les deux candidats de Strasbourg et de Mulhouse jeter les assiettes dorées par la fenêtre, parler en Alsacien pour que les deux autres candidats ne comprennent pas, j’ai trouvé cela gougat, et je pense que vous auriez pu les pénaliser…
    Une belle récompense aurait été à mon avis, un bel encouragement pour ce petit jeune, qui somme toute a fait un beau parcours…
    Monsieur Georges Blanc, je connais votre restaurant, et j’apprécie beaucoup tous vos produits en magasin, et je pense que vous êtes une personne sensible aux valeurs, j’aimerais savoir que quelque chose a été fait pour donner un petit coup de pousse à ce jeune… Marie Contardo

  2. Georges Blanc est magnifique de gentillesse et de pédagogie.
    Il conseille succintement mais efficacement.
    C’est un bonheur de le voir opérer.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *