Michel Godet commet deux ouvrages, dont l’un avec Muriel Ferrari

Ce mois de mai marque la sortie de deux ouvrages dont Lyon est l’épicentre gourmand !

Une vidéo interview…clic

Les Plats Canailles de Muriel Ferrari 

Muriel Ferrari et Michel Godet en sont les auteurs

Cet ouvrage de 88 pages ne manque pas dans un premier temps de décrypter les valeurs qui ont fait de Lyon la Capitale mondiale de la gastronomie depuis 1935, selon Curnonsky. S’en suivent l’histoire des Mères Lyonnaises, puis quelques cent recettes qui font surtout la part belle aux lyonnaiseries militantes.

Simple, précis et didactique ce livre de cuisine met en exergue les poncifs de la cuisine lyonnaise, certes parfois réinventés par l’une des dernières Mères Lyonnaises.

Une femme qui a eu une vie mouvementée, avec de nombreux passages à l’ombre des lieux de privation de liberté, mais qui a su rebondir depuis près de vingt ans maintenant dans son Café des Artisans, alias le Bouchon Muriel.

Dans ce petit et très convivial établissement, elle officie toujours avec gentillesse seule au piano et au service, tout en prodiguant à ses clients et mais du monde entier une cuisine familiale, lyonnaise, simple mais gourmande et toujours excessivement généreuse.

Autre particularité de ce livre réalisé à quatre mains, son côté lui aussi généreux.

En effet une partie des bénéfices sera reversée à l’association caritative (Loi 1901) présidée par Vincent Barresi « Les Enfants d’abord, les Enfants à bord » qui organise des loisirs pour des enfants en situation de handicap.

Alors à vos tabliers pour concocter d’excellentes lyonnaiseries militantes !

Les Plats Canailles de Muriel Ferrari

Les Editions Michel&Godet Collection Gastronomie et Gourmandises

88 pages 115g + couverture 300g   20 x 24 cm Dos carré collé

Prix de vente facial 19,50€

ISBN 978-2-9576660-0-3

Commande : michel.godet@gmail.com

Téléphone : 06 07 61 40 40

 

Bonnier (se) régale aux Artisans

Auteur : Michel Godet

Polar gourmand

On dit souvent qu’il n’y a pas de fumée sans feu !

C’est sans doute pour cela qu’après de nombreuses agapes au Café des Artisans, alias le Bouchon Muriel (Lyon 3e), l’idée est venue à l’auteur d’établir son scénario au plus près de ce bouchon, et plus particulièrement dans la toute proche impasse des Lutins.

C’est dans cette dernière qui abrite l’un des meilleurs carrossiers de la ville que l’on retrouve un beau matin dans sa voiture une jeune et jolie médecin morte, sans savoir tout d’abord s’il s’agit d’un suicide ou d’un crime. Une jeune fille à l’allure candide qui avait comme habitude celle de déjeuner régulièrement chez Muriel avec son patron, un ponte lyonnais de la chirurgie.

C’est l’inspecteur Bonnier, un personnage créé par le président de l’Union des écrivains Rhône-Alpes (UERA), qui est chargé de l’enquête.

Par commodité, mais aussi par amour de cette cuisine lyonnaise qu’il découvre, le flic va installer son QG au Café des artisans pour y diligenter tambour battant son enquête, en lieu et place de son petit bureau du commissariat local.

Entre deux interrogatoires, il se familiarise avec la cuisine des bouchons. La Mère Muriel ne manquant pas de lui donner quelques-unes de ses recettes que l’on retrouvera au fil des 114 pages de ce polar gourmand, le bien nommé.

Il faut alors attendre pratiquement la fin de l’ouvrage pour découvrir qui est finalement le meurtrier, dans un suspens à couper l’appétit…

Un véritable polar gourmand à la sauce lyonnaise !

Bonnier (se) régale aux Artisans

(Maboza Ed.)

114 pages 115g + couverture 300g 

15 x 2& cm Dos carré collé

Prix de vente facial 14,00€

ISBN 978-2-38019-079-3

Prix Eugène Sue et prix Gaston Leroux (2020-2021)

Commande : michel.godet@gmail.com

Téléphone : 06 07 61 40 40

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *