L’UMIH en cellule de crise suite aux grèves (Hôtellerie, Restauration…)


Grève prolongée : Toutes les activités de tourisme sont touchées de plein fouet suite aux grèves.

La Confédération des Acteurs du Tourisme (CAT) se réunit en cellule de crise

La Confédération des acteurs du tourisme (CAT) vient de se réunir en cellule de crise ce mercredi 18 décembre pour faire un premier bilan suite aux grèves grèves et tire la sonnette d’alarme.

Son président, Roland Héguy,  vient de réunir  l’ensemble des membres du CAT en cellule de crise .

Le bilan est sans appel : toutes les activités du tourisme sont touchées de plein fouet ; c’est toute une filière qui se trouve gravement fragilisée.

Capture d’écran 2019-12-20 à 09.48.17

Roland Héguy – Photo UMIH

Communiqué:

Paris, le 19/12/19

Les 14 acteurs rassemblés au sein de la CAT sont les premiers représentants du tourisme en France : hôtellerie-restauration, tour-opérateurs, agences de voyage, hôtellerie de plein air, résidences de tourisme, domaines skiables, transports de voyageurs, transports fluviaux et évènementiel.

Ils alertent des lourdes conséquences de la grève que ce soit à Paris, en Ile-de-France ou en régions :

–          Annulation de séjours touristiques : transport, hôtel, voyages en France et à l’étranger

–          Annulation d’évènements professionnels, séminaires, spectacles

–          Perturbations des organisations de services de transports routiers de voyageurs

–          Baisse de fréquentation de 50% en moyenne dans les restaurants

–          Effondrement des réservations (transport, hébergement, visite.) pour la période de Noël, notamment à la montagne.

Les agences de voyages et les tours opérateurs constatent une baisse de réservations de 50% par rapport à la même période en 2018, année déjà impactée par le mouvement des « gilets jaunes ».

–          L’image de la France dégradée à l’étranger. Cette baisse d’attractivité favorise la concurrence d’autres pays réceptifs.

Les pertes d’activités des professionnels durant cette période ne seront jamais rattrapées.  Certaines entreprises sont ainsi dans des difficultés financières qui pourront devenir dramatiques : licenciements économiques, fermetures, …

Les membres de la CAT appellent à la responsabilité collective et à la fin de cette mise à l’arrêt du pays.

« Trop c’est trop ! Le droit de grève existe dans notre pays mais nous ne pouvons pas accepter qu’il fragilise la France et mette en danger des entreprises et leurs salariés. Tous les efforts pour développer l’attractivité touristique de la France sont balayés par ces mouvement sociaux qui nuisent à l’image de notre pays et à son développement touristique. » Roland Héguy, président de la CAT.

L’Association Nationale des Acteurs du Tourisme (ANAT) a été créée en 2007, elle réunit principalement les organismes du secteur de l’hébergement touristique et des secteurs qui leurs sont proches. Elle travaille sur les problématiques du secteur afin d’adopter des positions communes.

 

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *