Du Beaujolais Nouveau en Arménie grâce à l’IAE Lyon !

Communiqué

A l’initiative d’une étudiante arménienne de l’IAE Lyon, Lusine Arzumanyan, le Beaujolais Primeur fait pour la première fois son entrée à Erevan en Arménie et sera dégusté le jeudi 18 novembre 2010 lors de sa soirée de lancement.

Ce projet, mené dans le cadre du programme Jeunes Ambassadeurs de Lyon, renforce le jumelage entre Lyon et la capitale arménienne.

L’opération démarre en 2009.

Lusine Arzumanyan est étudiante en Master Management International à l’IAE Lyon. Arménienne, elle s’engage dans le programme Jeunes Ambassadeurs de Lyon, coachée par Thierry Bardet, Directeur Audit et organisation du groupe SEB.

Son projet ?

Renforcer le dialogue Lyon-Erevan autour du vin. Les deux Métropoles jumelées depuis 1992 étant toutes deux terres historiques de vignobles.

Lusine Arzumanyan

Le soutien de partenaires

Le thème trouvé, elle s’emploie à concrétiser son projet en s’appuyant sur des partenaires à Lyon et dans la capitale arménienne : elle remporte l’adhésion de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Villefranche et du Beaujolais, qui se porte garant du projet.

« J’ai alors envoyé mon dossier à l’Ambassade de France en Arménie, qui m’a mise en contact avec l’Hôtel Europe à Erevan, explique la jeune fille. Cet hôtel est devenu l’unique partenaire financier de mon projet pour l’achat et le transport des bouteilles, la soirée de lancement du 18 novembre et mon déplacement à Erevan ».

Au final, quatre-cents bouteilles de Beaujolais nouveau du Domaine le Fagolet sont acheminées en Arménie, accompagnées de matériel promotionnel fourni par la CCI de Villefranche : il s’agit de séduire les 250 invités attendus pour la soirée de lancement, personnalités locales et représentants d’entreprises et d’institutions françaises en Arménie.

L’opération séduction passe également par les étiquettes des bouteilles, au design spécialement étudié pour le public arménien « Nous avons fait le choix de couleurs très chaudes, précise Lusine Arzumanyan, évoquant les oeuvres du peintre arménien Martiros Sarian ».

C.P. IAE Lyon – Beaujolais Nouveau en Arménie

Une première édition pleine d’avenir

Ce projet aboutit après 9 mois de travail, une belle satisfaction pour Lusine « C’est le premier projet de la promo 2010 des Jeunes Ambassadeurs qui se concrétise », conclut-elle, en ajoutant « il s’agit d’aller au-delà et de pérenniser l’événement Beaujolais Nouveau en Arménie, d’en faire une tradition ». Rendez-vous est pris en 2011.



(Depuis la rentrée 2010, Lusine Arzumanyan est doctorante contractuelle à l’IAE Lyon).

Elle mène un projet de thèse sur le thème du « Processus d’innovation au sein des firmes multinationales: coordination

siège-filiales » en s’appuyant sur le cas du Groupe SEB.

Son parcours universitaire franco-arménien démontre l’étroitesse des liens en Lyon et Erevan : elle démarre ses études en gestion à l’Université Française en Arménie (UFAR), campus délocalisé de l’Université Jean Moulin Lyon 3 : après une licence Sciences de gestion, pilotée par l’IAE Lyon, elle poursuit en master Finance et Contrôle, un autre programme délocalisé de l’IAE Lyon. Elle effectue son stage de fin d’étude en France, puis décroche un poste de chef comptable à Erevan. Après un an d’activité, elle décide de revenir en France pour poursuivre ses études, et c’est tout naturellement qu’elle opte pour l’IAE Lyon.

Lusine Arzumanyan et son « coach » Thierry Bardet (Groupe SEB) lors de la remise des Trophées Jeunes Ambassadeurs en avril 2010.

Le programme Jeunes Ambassadeurs:

Créé en 1999 par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon, soutenu par la Région Rhône Alpes, le Grand Lyon et le Conseil Général du Rhône, est mené en coopération avec 18 établissements d’enseignement supérieur et plus d’une centaine d’entreprises parmi les plus ouvertes à l’international.

Le concept du programme est original. Il permet à des étudiants internationaux en fin d’études universitaires de découvrir la ville de Lyon et sa région en étant « accompagnés » par des responsables d’entreprises et décideurs locaux, afin de pouvoir en faire la promotion une fois rentrés dans leur pays.

Chaque coach a pour mission de suivre l’étudiant dans sa vie lyonnaise durant les 6 mois du programme en lui faisant découvrir son organisation, son environnement professionnel et son réseau relationnel mais également en l’aidant dans un projet de rapprochement entre sa ville d’origine et Lyon, projet que chaque étudiant doit présenter en mars dans le cadre des « Trophées Jeunes Ambassadeurs ».

Jeunes Ambassadeurs 2011 :

16 étudiants de l’IAE Lyon dans la course aux trophées !

Cette année, 24 étudiants internationaux de l’Université Jean Moulin Lyon 3, dont 16 inscrits à l’IAE Lyon, ont été sélectionnés pour participer au programme Jeunes Ambassadeurs. La promotion 2011 du programme compte au total 100 participants. Les trophées seront remis en mars prochain.

NDLR: 400 bouteilles c’est peu certes, mais se rappelle-t-on du nombre de bouteilles expédiées au Japon, en Chine ou encore en Russie  lors de la première exportation dans chacune de ces destinations ?

Quoi qu’il en soit, on ne peut que louer cette exportation du Beaujolais, mais aussi la première performance commerciale de cette jeune étudoiante. Bravo Lusine et bonne route !

MG

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *