Attignat: un incontournable salon du livre Bressan…

Attignat: un salon du livre (gratuit) à ne pas manquer…

Cette année, les organisateurs du salon du livre d’Attignat  ont choisi comme invitée d’honneur, l’Union des écrivains Rhône-Alpes Auvergne (UERAA), présidée par Jacques Bruyas.

Merci à Robert Ferraris pour cette belle organisation, lui qui connait si bien ce charmant village et son école… !

 

Ce ne sont pas moins de 75 invités (auteurs, dessinateurs, associations…) qui seront présents pour décrypter leur actualité certes, mais aussi surtout pour dédicacer leurs ouvrages en respectant les règles sanitaires actuellement de mise (Masque, pass sanitaire…)

Ce salon sera également l’occasion pour Jacques Bruyas de donner des nouvelles du héros qu’il a créé dans les années 80 et qui affiche aujourd’hui avec fierté quelques cent ouvrages. Un héros qui a pour nom Bonnier, un  inspecteur au parcours aussi atypique qu’international.

Jacques Bruyas Pdt de l’UERAA ©Godet

Pour mémoire ce salon se déroulera le dimanche 10 octobre 2021 de 9h00 à 18h00 à l’espace Salvert (Attignat – Ain).

Profitons-en pour signaler aux visiteurs de cette petite commune rurale située au nord-ouest (12KM) de Bourg-en-Bresse quelques sujets de visite et d’intérêt touristique.

L’église Saint-Loup d’Attignat  possède un clocher Tors, construit au début de XIXe siècle, recouvert d’ardoises qui tourne de gauche à droite de 1/8e de tour environ sur le tiers inférieur seulement, comme celui de la commune de Ceyzériat. L’église datant pour partie du XIIe siècle.

En 1717, la ville a été aussi le théâtre de combats féroces entre les Bressans et leurs cousins lyonnais qui voulaient s’emparer du coq d’or emblème hautement symbolique de la Bresse jusqu’au milieu du xviiie siècle. Ce fut Christophe Le Robin, à la tête de l’armée Bressane, qui repoussa les Lyonnais dans leur terre derrière le Rhône.

  • Présence d’habitat ancien et traditionnel de l’architecture de la Bresse savoyarde
  • Ruines du château féodal de Jalamonde.
  • Château de Salvert

Et puis n’oubliez surtout pas que l’Ain et la Bresse sont des territoires gourmands que la structures départementales « Saveurs de l’Ain » ne manque jamais de mettre à l’honneur.

Prévoyez donc un dimanche gourmand et culturel…

 

Michel Godet, par ailleurs auteur de « Bonnier se régale aux Artisans » !

Le polar gourmand de Michel Godet… 14,00€


Le « Pitch Bonnier »  sous l’égide de l’Alliance française !

 » Un personnage de fiction lyonnais vedette à l’international et nouvellement primé en Ecosse.
On n’arrête plus Bonnier , ce héros de papier imaginé voici 40 ans par Jacques Bruyas qui bénéficiant du
 réseau des Alliances françaises  , devient un phénomène d’édition hors de nos frontières.
En Afrique , on compte déjà six volumes développant ses enquêtes du Mali au Togo en passant par la République démocratique du Congo , le Niger et le Burkina Faso .
En Asie on le retrouve enquêtant en Chine et à Taïwan , des ouvrages en langue originelles et en cours de traduction en français.
Au Moyen-Orient et en pourtour Méditerranéen , grâce toujours au réseau des Alliances françaises ce sont des épisodes menant le fameux Bonnier au Liban , Syrie, Egypte , Tunisie , Maroc , Algérie et  bientôt Malte ( » Halte à  Malte ») , l’Afghanistan (  » Bonnier devient maboul à  Kaboul ») et le Dodécanèse.(  » Bonnier et le mystère Swedenborg »).
Aux USA un jeune auteur texan ( ancien élève de l’Alliance française de Lyon où il rencontra JacquesBruyas , vice-président de la dite Alliance ) Alister Vaughan s’est emparé de lui et prépare un deuxième volume après le phénoménal succès remporté par son premier écrit et disponible en une fidèle traduction française.
En Europe, enfin, outre 80 volumes en France et la plupart en Région , on le retrouve en Espagne ( pas encore traduit en français) , Italie , Allemagne et depuis huit jours en Ecosse avec un volume co- signé par Jacques Bruyas et Dominique Bragard se déroulant autant à Glasgow qu’à…Villeurbanne …cherchez l’erreur !
Ce dernier opus étranger vient de recevoir une notification de prix de  » l’Union for Scottish Literatury Studies » de l’université de Glasgow le prix  » Walter Pence Baird  » remis annuellement à un ouvrage étranger.
Ça n’a pas tardé, le livre vient à peine de paraître en attendant sa traduction anglaise. .
Avec Bonnier l’International est une affaire qui marche…forcément sur les traces d’Interpol !!!

1 Commentaire

  1. Robert Ferraris

    L’organisateur que je suis (avec d’autres bien sûr) du Salon ATTIGNAT EN LIVRES, est flatté d’un tel article.
    Merci Michel et Lyon-Saveurs… A noter que les auteurs ayant réservé leur repas pourront se régaler avec des émincés de poulet à la crème… Pas véritablement de Bresse, le volatile, mais élevé tout comme, sans la touche finale en épinette… Mais fichtrement bon quand même, et accompagné je crois de riz cuit au fur et à mesure des besoins.
    L’auteur que je suis en profite pour dire qu’il présentera ce jour les « Bonnier enfant », quand il était élève de Cours Moyen 1 et 2, avec son gang des cinq enquêtant à l’époque dans le Lyon des années 80. Avec, entre autre, un opus sur le vieux Lyon : « Le jour où Guignol a disparu ». Tout un programme…

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *