Air Cocaïne: l’épilogue après 8 années de procédures judiciaires…

C’est en octobre 2013 que débute ce qu’il est convenu d’appeler l’affaire Air Cocaïne.

Après 8 années, parfois rocambolesques avec une évasion digne d’un film d’espionnage, et une procédure assez longue suivie de condamnations à six ans de prisons en première instance pour importation et tentative d’importation de cocaïne pour les pilotes Pascal Fauret et Bruno Odos (60 et 61 ans actuellement), ces derniers viennent d’être acquittés par la Cour d’assises spéciale d’appel d’Aix-en-Provence ce 9 juillet 2021.

Et ce malgré les réquisitions de l’avocat général en début de semaine 27-2021. 

Long parcours judiciaire donc pour ce lyonnais et cet isérois appréhendés alors qu’ils étaient sur le point de faire décoller leur jet de Punta-Cana (République Dominicaine) avec 700 kilos de cocaïne dans l’habitacle, ce qu’ils ont criés toujours avoir été piégés.

Quant aux autres accusés du procès, la cour d’appel a confirmé les condamnations prononcées en première instance. Les deux gérants de la compagnie d’aviation Pierre-Marc Dreyfus et Fabrice Alcaud ont ainsi été condamnés à six ans de prison et Ali Bouchareb, présenté par l’accusation comme le commanditaire du trafic de drogue, a été condamné à 18 ans de réclusion. Comme en première instance, son chauffeur, Michel Ristic, a été acquitté. La cour d’assises d’appel a prononcé une amende douanière de deux millions d’euros à régler par les trois accusés condamnés. 

JPT

 

 

Notre article publié aux moments des faits:

Octobre 2013: Suite à cette affaire de drogue retrouvée dans l’avion d’Alain Afflelou, et avec les dirigeants Pierre Dreyfus et Fabrice Alcaud toujours écroués à Marseille, la société de ces deux derniers a été placée en procédure collective et liquidée mi-octobre 2013. La douzaine d’employés a été également licenciée.

Les biens et le patrimoine de la société nouvelle THS vont être vendus dans les prochaines semaines, par décision judiciaire.

Retour sur images….On se souvient, le 20 mars dernier de la prise exceptionnelle de 680 kilos de cocaine dans un jet privé à Punta Cana (République Dominicaine) par une unité d’élite anti drogue.

Quant à ceux qui disent que vingt six valises avec un seul passager, ce n’est pas étrange… alors on doute !

Notons malgré tout que cet avion, un Falcon 50 de chez Dassault Aviation, s’il appartient à Alain Afflelou, est opéré avec ses pilotes (Bruno Odos, Pascal Forest, deux anciens chasseurs de l’aéronavale…) par la société basée à Bron (69), SN THS (Pierre-Marc Dreyfus). Ce dernier l’ayant reprise il y a maintenant près de deux années.

Aero Jet Corporate est la marque commerciale et c’est cette structure qui fait voler l’avion d’Afflelou lorsqu’il ne l’utilise pas à ses fins personnelles. Notons aussi au passage que SN THS compte parmi ses actionnaires un important homme d’affaires lyonnais, possèdant de nombreuses structures de par le monde.

Comme le dit le site virtuel d’Afro Jet Corporate, il est tout pas fait possible de faire du transport de frêt ou encore à la demande… de valises sans doute !

On voit donc que dans ce trafic international, la place lyonnaise est bien impliquée, jusqu’aux pilotes, dont l’un a été aux commandes d’un avion d’une autre importante société de Rhone-Alpes.

Nos confrères de sept à huit (TF1) viennent de réaliser un exceptionnel reportage sur ce dossier que vous pourrez consultez via le lien suivant:

Cliquez ici MERCI

Durée du reportage 18min 51s – Le 14 avril à 19h30

Le 30 mars dernier, en République Dominicaine, un hélicoptère de la police anti-drogue se pose sur le tarmac de l’aéroport de Punta Cana, empêchant un jet privé de décoller. C’est l’aboutissement d’une longue enquête visant à démanteler un réseau d’acheminement de cocaïne vers l’Europe. A bord, les policiers vont découvrir 700 kilos de cocaïne répartis dans 26 valises.

Les quatre occupants de l’avion sont interpellés, ils sont Français !L’avion appartient à l’homme d’affaire Alain Afflelou (qui se dira totalement étranger à cette affaire) mais il était exploité par une compagnie de transport privé. Pour Sept Huit, Christophe Dubois et Stéphane Guffroy ont rencontré ces quatre Français dans un tribunal dominicain, ainsi que les policiers et les magistrats qui ont mené cette investigation. Un trafic international, qui amènera les enquêteurs à l’aéroport de Saint-Tropez, et jusqu’à un homme d’affaire français installé en Roumanie…

Source : Air Cocaïne Vidéo sept-a-huit sélectionnée dans Replay TV


Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *