Le splendid et Mumm se marient tout en Blanc …

Brasserie gourmande s’il en est, le Splendid de Georges Blanc à Lyon propose une semaine gastronomique en partenariat avec les grands crus de champagnes G.H. Mumm. (Du 26 avril au 3 mai 2012).

Cette idée est née des menus de légende que Mumm organise depuis plusieurs  années. Des menus remis au goût du jour, pour ne citer que celui du vol inaugural du Concorde ou encore celui de la réception de S.M. la Reine d’Angleterre par le Général De Gaulle, réalisés par des restaurateurs de renom.

La qualité de ces menus de légende justifiait leur prix qui pouvait aller de plus de 200,00 € à près de 400,00€ selon les restaurants, champagne compris. Il est vrai qu’un demi flacon de R. Lalou vaut déjà le détour.

La solution proposée actuellement permet donc d’afficher des prix près de 5 fois moins onéreux et ainsi de vulgariser des champagnes d’exception.

C’est bien volontiers qu’à Lyon, le Splendid a joué le jeu pour proposer un repas au rapport qualité prix exceptionnel.

Au programme donc, une association mets et vins élaborée par Fabrice Sommier (MOF 2007), chef sommelier du Groupe Georges Blanc et Fabrice Garabedian, chef du Splendid, sans oublier Geoffroy Berrier, son directeur.

L’idée est simple. Le Splendid vous proposera avec chaque plat, une coupe de champagne, depuis l’apéritif, jusqu’au dessert.

Certes la palette des champagnes Mumm est étendue, mais le challenge consistant à réaliser un accord parfait sublimant le plat et donnant au champagne toute son expression n’était pas gagné d’avance.

Heureusement, on sait chez Georges Blanc ce que gastronomie veut dire. Quant à Fabrice sommier, il a à nul autre pareil le nez et le palais de circonstance.

———————————————— oOo ————————————————

Le repas Grands Crus G.H. Mumm au Splendid


Après une coupe de Mumm Cordon Rouge brut  en magnum à l’apéritif, passons aux épreuves pratiques.

Petite nage printanière aux écrevisses

Brut Cordon Rouge

Le jus de corail se joue des couleurs et des saveurs avec cette petite nage, il est vrai fort printanière. dans la simplicité, l’accord est subtil. Le nez est également au rendez-vous. Notre conseil, allez vite au fond avec votre cuillère, ce dernier est habité par …? A vous de le découvrir !

Petite nage printanière aux écrevisses

Foie gras au torchon, brioche et chutney de mangues

Brut sélection grand cru – Chardonnay Pinot Noir


Encore un bel accord pour ce foie gras au torchon maison et ce pain de mie légèrement toast, comme le champagne du reste qui affiche par ailleurs fraîcheur lorsqu’on le « tourne » et délicatesse. Quant au chutent, sa douceur se marie agréablement avec ce plat.

Foie gras au torchon, brioche et chutney de mangues

Saint-Pierre au champagne et mariage d’épices, selon la recette très privée de Georges Blanc ! Tomates confites et pointes d’asperges

Blanc de Blancs Mumm de Cramant – Chardonnay exclusivement


Un plat qui met en exergue une cuisson au degré près. La cuisson du mets halieutique se fait 2′ au four à 200°, sur une plaque légèrement huilée avec sur le poisson un peu de beurre et de vin blanc. La simplicité à son comble selon Fabrice Garabedian ! Merci malgré tout pour le coup de main du chef…

A base d’un joli beurre blanc, la sauce finie avec quelques gouttes de champagne se marie tout simplement avec 18 épices dont seul le maître Georges Blanc a le secret. Nous n’en saurons pas plus.

Le Blanc de Blancs donne dans la subtilité des grands crus annonçant une escalade vineuse des plus intéressantes.

Si la présentation de l’assiette est agréable, dommage cependant que dans ce type de plat les assiettes aient un décor, à notre avis, surchargé. Entre le tout blanc et le tout décoré, il y a sans doute un juste milieu.

Saint-Pierre au champagne...

Filet mignon de veau rôti, jus à l’estragon et parure forestière

G.H. Mumm Blanc de Noirs de Vernezay – Exclusivement avec les Pinots Noirs de Verzenay Mono cépage et mono cru

Même cause, même effet et même punition. La cuisson et la tendreté du filet mignon sont parfaits. Les saveurs bien présentes, au nez comme au palais, exacerbées par un très expressif  Blanc de Noirs. La couleur est jaune dorée, les bulles très fines et la touche de rondeur en faisant sa spécificité. Tout cela n’empêchant pas une minéralisé qui donne du pets à la coupe, avec intensité et longueur plutôt puissante en bouche.

On se retrouverait presque dans l’univers des cuvées R. Lalou avec ce Blanc de Noirs. Mais n’est-il pas vrai que le maître de chai Didier Mariotti sait si bien imprimer sa  touche personnelle sur l’ensemble des grands crus en particulier  ?

Filet mignon de veau rôti...

Compotée de fraises au champagne rosé, crème glacée à la vanille, tuile au zetes d’agrumes

Brut rosé Mumm

Que dire ? Le rosé n’est-il pas le champagne par excellence des desserts ? Certes, pas que !

L’ensemble est superbe, pourtant plutôt simple, et termine en point d’orgue ces agapes des plus agréables et si conviviales… La glace est gourmande et crémeuse à souhait, la tuile une dentelle et les fraises assez odorantes pour un début de saison.


Compotée de fraises au champagne rosé...

Alors, laissez-vous tenter, vous ne sauriez le regretter !

Michel Godet Lyon-Saveurs Texte et photos

Fabrice Sommier (MOF 2007)

Fabrice Garabedian: un génie des cuissons dont le maître se nomme Georges Blanc !

Le repas avec 5 coupes de champagne de grands crus, 1/2 eau minérale et café …… 75,00 euros.

Du 26 avril au 3 mai 2012

Un prix au superbe rapport prix-quali

Renseignements et réservations au 04 37 24 85 85

Le Splendid de Georges Blanc

3 place Jules Ferry (En face de la gare des Brotteaux)

Lyon 6e

A consommer avec modération – Attention, parking difficile actuellement à cause des travaux !



Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *