La Daronne de Jean-Paul Salomé obtient le 17e Prix Jacques Deray

Le 17e Prix Jacques Deray du film policier est attribué à :

LA DARONNE
de Jean-Paul Salomé 

Avec Isabelle Huppert et Hippolyte Girardot

Producteurs : Kristina Larsen et Jean-Baptiste Dupont

Une coproduction : La Boite Films,Les Films du Lendemain, SCOPE Pictures et Le Pacte

Distribué par : Le Pacte

Scénario : Hannelore Cayre et Jean-Paul Salomé avec la collaboration d’Antoine Salomé, d’après le roman La Daronne d’Hannelore Cayre (éditions Métailié)

Le Prix Jacques Deray, qui distingue chaque année un film policier français, est remis à La Daronne de Jean-Paul Salomé, comédie policière et satirique portée par l’interprétation d’Isabelle Huppert et les dialogues d’Hannelore Cayre (le film est adapté de son roman éponyme, Grand prix de littérature policière et Prix Le Point du polar européen) et de Jean-Paul Salomé. Le jury a distingué ce film pour son inventivité, son humour, la qualité de l’interprétation des acteurs et l’habilité de son réalisateur à s’approprier et à détourner les codes du film policier.

Les précédents lauréats sont Arnaud Desplechin pour Roubaix, Une Lumière, Pierre Salvadori pour En Liberté !, Christian Carion pour Mon garçon, Arthur Harari pour Diamant noir, Vincent Garenq pour L’Enquête, Frédéric Tellier pour L’Affaire SK1, Jérôme Salle pour Zulu, Philippe Lefebvre pour Une nuit, Maïwenn pour Polisse, Fred Cavayé pour À bout portant, Michel Hazanavicius pour OSS 117, Rio ne répond plus, Pascal Thomas pour Le Crime est notre affaire, Alain Corneau pour Le Deuxième souffle, Guillaume Canet pour Ne le dis à personne, Jacques Audiard pour De battre mon cœur s’est arrêté et Olivier Marchal pour 36, quai des Orfèvres.

Le Prix Jacques Deray a été créé à l’initiative de l’Institut Lumière dont il fut le vice-président. Il célèbre chaque année la mémoire du réalisateur lyonnais de Borsalino (1970) et La Piscine (1969), disparu en 2003, et qui a laissé en héritage quelques uns des plus grands classiques du cinéma policier français.

Contact presse et materiel presse : 
Denis Revirand 

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *