Rhône 6 août 2015: alerte canicule niveau 2 (sur 4) !


Fortes chaleurs : Activation du niveau 2 «avertissement chaleur» dans le Rhône

Météo France a placé, pour le jeudi et le vendredi 6 et 7 août 2015, le département du Rhône en vigilance jaune canicule en raison d’un pic de chaleur.

Cet épisode ne devrait pas perdurer au delà de deux jours. La journée de jeudi, qui devrait être la plus chaude de la semaine, verra les températures monter jusqu’à 36/38°C. Ces températures élevées en plaine (de l’ordre de 20 à 23°C en fin de nuit et 36 à 38°C en fin de journée) persisteront vendredi.

Une baisse des températures est prévue pour le week end avec un vent qui tournera de nouveau au nord et des températures maximales qui redescendront généralement en dessous des 30°C.

Le préfet du Rhône active à compter du jeudi 6 août 2015 le niveau 2 « avertissement chaleur ».

Le niveau 2 est une phase de veille renforcée qui répond au niveau de vigilance jaune de Météo France. Il permet aux services de l’Agence Régionale de Santé (ARS) et aux acteurs locaux d’organiser la montée en charge du dispositif opérationnel. Les décisions mises en œuvre par le préfet pourront être révisées en fonction de l’évolution des conditions météorologiques et des indicateurs de l’activité sanitaire locale.

Le plan canicule présente quatre niveaux :

  • Un niveau de veille saisonnière (niveau de vigilance météo vert) correspondant à l’activation d’une veille saisonnière entre le 1er juin et le 31 août de chaque année ;
  • Un niveau d’avertissement chaleur (niveau de vigilance météo jaune) activé par le préfet sur la base de l’évaluation concertée des risques météorologiques réalisée par Météo-France et des risques sanitaires réalisée par l’Institut de veille sanitaire (InVS).
  • Un niveau d’alerte canicule (niveau de vigilance météo orange), activé par le préfet lorsque les seuils des indicateurs bio météorologiques (IBM) sont atteints.
  • Un niveau de mobilisation maximale (niveau de vigilance météo rouge), activé au niveau national par le premier ministre en cas de vague de chaleur intense et étendue associée à des phénomènes dépassant le champ sanitaire.

Les conseils de prévention

La préfecture et les services de l’Agence Régionale de Santé (ARS) souhaitent rappeler, notamment aux personnes fragiles (personnes âgées de plus de 65 ans, les nourrissons, les jeunes enfants (moins de 4 ans), personnes handicapées, ou malades à domicile, personnes dépendantes), les quelques conseils clés utiles en cas de fortes chaleurs :

  • maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais);
  • buvez régulièrement et fréquemment de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
  • rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
  • passez si possible 2 à 3 heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché…) ;
  • évitez de sortir aux heures les plus chaudes et de pratiquer une activité physique ;
  • pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et dès que nécessaire, osez demander de l’aide.

Les enfants et les adultes (notamment les travailleurs exposés à la chaleur) s’exposent aussi au risque de la déshydratation car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température. Pour y remédier, ils doivent boire abondamment surtout de l’eau ou des boissons non alcoolisées (le surplus d’eau sera éliminé).

Dans tous les cas, il convient déviter les efforts physiques intenses, de rester le moins possible exposé à la chaleur, de ne pas rester en plein soleil et de préserver l’intérieur de sa maison de la chaleur.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *