Le lyonnais Davy TISSOT remporte le Bocuse d’Or 2021 au SIRHA

Davy Tissot (France) remporte le Bocuse d’Or 2021

Le chef lyonnais Davy Tissot remporte le 18e Bocuse d’Or (Edition 2021) et devient ainsi le meilleur chef du monde devant le Danemark (2e et Bocuse d’Or 2019) et la Norvège (3e).

Davy Tissot soulève avec émotion le Bocuse d’Or ©Godet

Pour mémoire, la France remporte ainsi sa 8e médaille d’Or, elle qui ne l’avait pas acquise depuis 2013.

Certes, c’est le chef qui remporte cette première place, mais il ne faut surtout pas oublier que c’est une équipe entière, supportée par la Team France, qui a permis cette victoire obtenue de haure lutte.

C’est à l’occasion du SIRHA, décalé à plusieurs reprises pour cause de pandémie due à la Covid 19, que s’est tenu la compétition du Bocuse d’Or qui, pour la première fois a eu l’honneur de recevoir la visite du Président de la République, Emmanuel Macron accompagné en tre autres personnalités par son chef chef exécutif à l’Elysée, Guillaume Gomez.

Emmanuel Macron et Guillaume Gomez ©Godet

Ce dernier étant désormais Monsieur Ambassadeur de la gastronomie française auprès du Président Macron.

Pour coller à la situation actuelle, le concours a inové cette année avec au programme la réalisation d’un « Take away » à savoir – en français dans le texte – un plat 5 étoiles à emporter comportant ensemble une entrée froide, un plat chaud et un dessert.

 

 

 

Pour la Box Take away :
Entrée : Quartier de tomate pure et moutardée, voile de brûlé et tranche de tomate confite. Kombucha d’eau de tomate givrée et huile de verveine. Crouton de tomate « lèche-doigt », ail noir et oxalis.
Plat : Tomate complètement farcie avec de la crevette. Jus des têtes de crevettes tomaté, vierge à l’huile de basilic. Champignons de France et herbes sélectionnées
Dessert : Bonbon tomate « prune pourpre ». Tomate fermentée et fruitée, coulis de celle-ci, huile des feuilles. Fleurs bigarrées et oxalis pourpres

DR SIRHA

Certes cette année tous les pays n’ont pas pu être présents à cette compétition internationale, mais cela n’enlève en rien à la victoire du français Davy Tissot qui a ainsi mis à mal l’égémonie des pays nordique depuis quelques éditions.

Lors de la proclamation des résultats devant un parterre de chefs, de personnalités, de participants et partenaires du Sirha, mais aussi du président de la région Auvergne Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, le récipiendaire actuellement chef du restaurant d’application Saveurs  de l’Institut Paul Bocuse à Ecully (69) a eu du mal à contenir son émotion en présence de son épouse et de sa petite dernière.

Un clin d’œil également à son commis Arthur Debray.

Guillaume Gomez, Laurent Wauquiez avec Davy Tissot et son commis ©Godet

Les résultats:

Bocuse d’Or: 2428 ponts 

Davy Tissot (France) avec son commis Arthur Debray

DR SIRHA

Pour le thème plateau :
Paleron tout entier d’un bœuf charolais AOP, jus braisé, infusé aux graines de moutarde et fleurs d’ail des ours fermentées.
Garnitures : Raviole totalement artichauts, fond croquant, purée douce et jus d’une barigoule. Petits pois augmentés, pousse. Ragoût frais dans un petit pois crémeux, quinoa soufflé.Le « Take-Away de la France ©Godet

 

Bocuse d’argent: 2329 points

Ronni Vexoe Mortensen (Danemark) avec son commis Sébastien Holberg Svendsgaard

Bocuse de bronze: 2234

Christian André Petterson (Norvège) et son commis Even Strandbrathen Sorum

Prix du meilleur commis:

Manuel Hofer (Suisse)

Prix spécial Take-away:

Suède

Prix spécial du thème sur plateau:

Islande

Bocuse d’or social:

Colombie

Dans l’ordre des points:

France, Danemark, Norvège, Iceland, Suède, Finlande, Estonie, Suisse, Japon, Italie, Hongrie, Singapoure, Russie, Thailand, Colombie, Chili, Indonésie, Equateur, Tunisie, Costa Rica et Uruguay.

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *