Vins primeurs: le calendrier officiel des ventes

Calendrier des ventes de vins primeurs

Publié le 04.09.2013 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

La commercialisation des vins de pays, bénéficiant d’une indication géographique protégée (IGP) complétée par les mentions « primeurs » ou « nouveaux », fait l’objet d’une réglementation spécifique : le début de la vente aux particuliers est fixé au 3e jeudi d’octobre, soit pour cette année au 17 octobre 2013 à 0 heure. Toute livraison au consommateur avant cette date est interdite.

Les vins de pays peuvent circuler en bouteilles à compter du lundi précédant le 2e jeudi d’octobre, soit le 7 octobre 2013.

Les vins de table sans indication géographique, qui ne sont donc pas commercialisés sous les termes « primeur » ou « nouveau », ne sont soumis à aucun délai et peuvent circuler dès la fin de la vinification.

Concernant les vins à appellation d’origine contrôlée (AOC), la mise en vente ou l’offre au consommateur final est autorisée :

  • à partir du 15 décembre de l’année de récolte (ou le 1er décembre par dérogation),
  • pour les AOC nouveaux ou primeurs, à partir du 3e jeudi de novembre, soit cette année le 21 novembre 2013 à 0 heure.

Les vins primeurs ou nouveaux, qu’ils soient de pays ou AOC, doivent obligatoirement comporter sur leur étiquetage le millésime et le terme « primeur » ou « nouveau », à l’exclusion de toute autre formulation.

Les vins bénéficiant d’une indication géographique protégée complétée par les mentions « primeur » ou « nouveau » sont mis en marché à destination du consommateur le troisième jeudi du mois d’octobre de l’année de récolte.

Article D646-16

Les vins bénéficiant d’une indication géographique protégée complétée par les mentions « primeur » ou « nouveau » sont mis en marché à destination du consommateur le troisième jeudi du mois d’octobre de l’année de récolte.

Les vins non conditionnés bénéficiant d’une indication géographique protégée complétée par les mentions « primeur » ou « nouveau » sont commercialisés au plus tard le 31 décembre de l’année de récolte. A défaut, ils font l’objet d’une nouvelle déclaration de revendication.

Soyez cool, partagez cette information:


Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *