Vin & Société: cequivavraimentsaoulerlesfrancais.fr (Rendez-nous notre vin !)

Lyon, le 27 septembre 2013

La mesure N° 1 est retirée ! Pour le moment…

Il est vrai qu’il y a eu 70 000 contacts hier sur la toile… et depuis trois jours: 150 998 visiteurs uniques.

Merci pour votre implication. On continue.

———————————————————————–

Le 19 septembre dernier, le plan gouvernemental de lutte contre la drogue et les conduites addictive de la MILDT* a été adopté lors du Comité interministériel de lutte contre la drogue et la toxicomanie et de la prévention des dépendances présidé par le Premier Ministre.

Ce plan gouvernemental a été mis en ligne sur le site de la MILDT le 19 septembre à la suite du Comité interministériel, autour de 20h00.

Il prévoit, en page 45**, de « retirer de  la  liste  des  activités  autorisées  par  disposition  légale  la propagande et la publicité en faveur des boissons alcoolisées sur les services de communication en ligne ».

En fin d’après-midi, le 26 septembre, après une première journée de mobilisation contre 5 mesures envisagées contre le vin, nous constatons dans le Plan accessible en ligne, que la Mildt a tout simplement fait supprimer cette mesure.

Si nous nous félicitons de la disparition de cette mesure, nous déplorons cette pratique inédite et non respectueuse du débat démocratique.

« Cette pratique traduit un manque de considération à l’égard des 500 000 acteurs de la vigne et du vin et témoigne de la légèreté avec laquelle notre secteur est considéré. Nous nous interrogeons sur la position du Premier Ministre qui voit le Plan de son Gouvernement réécrit de la sorte en catimini. Quel document fait foi ? Nous demandons au Premier Ministre de condamner fermement cette pratique et de remettre de la clarté dans le Plan du Gouvernement. Notre mobilisation se poursuit. Nous souhaitons l’abandon des mesures envisagées contre la vin et la création d’une instance interministérielle dédiée au vin», déclare Joël Forgeau, Président de Vin & Société.

*MILDT : Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie

** page 45 de la version papier ou page 46 de la version pdf

Lyon, le 26 septembre 2013

40 000 visiteurs sur le site en 6 heures !

Vin & Société, les 500 000 acteurs de la vigne et du vin, ont lancé ce matin à 11 heures une campagne de mobilisation nationale : cequivavraimentsaoulerlesfrancais.fr

En région les Interprofessions des Côtes du Rhône et du Beaujolais sont largement impliquées.

Le site a accueilli 40 000 visiteurs en une ½ journée et a été relayé sur les réseaux sociaux notamment via

Twitter avec le hashtag : #çasaoule


Rappelons que cette campagne de mobilisation intervient face à une série de mesures envisagées contre le vin.

Elles sont détaillées surcequivavraimentsaoulerlesfrancais.fr

La campagne de mobilisation cequivavraimentsaoulerlesfrançais.fr se poursuit en ligne et sera dans Le Journal du Dimanche du 29 septembre.

Le site, véritable dispositif d’information, est pensé pour que chacun, à travers les réseaux sociaux puisse soutenir la campagne de mobilisation, mais aussi, interpeller les parlementaires de sa circonscription.

Soutenez les acteurs de la vigne et du vin CLIC ICI
Interpellez les élus de votre départements CLIC ICI

Les deux campagnes:

Ce que nous souhaitons

  • Nous sommes la filière viti-vinicole française : celles et ceux qui produisent le vin, qui le commercialisent.
  • Nous sommes 500 000 hommes et femmes fiers d’une tradition bimillénaire et d’un savoir-faire unique au monde.
  • Nous sommes le 1er producteur mondial de vin.
  • Nous sommes la 2ème activité exportatrice de notre pays.
  • Nous façonnons les paysages de 17 régions et contribuons à l’attractivité de 66 départements.
  • Nous nous battons depuis des années pour une consommation responsable de vin.
  • Nous pensons que le vin est un produit qui doit s’apprendre, se transmettre, se déguster et se partager.
  • Nous pensons que traiter le vin uniquement en boisson alcoolisée c’est mépriser notre culture.
  • Nous sommes partisans de l’éducation, seule à même de lutter contre les excès.
  • Nous sommes les détenteurs d’un patrimoine vivant qui traverse et accompagne notre histoire.

Pour toutes ces raisons nous demandons l’abandon des mesures envisagées contre le vin et la création d’une instance interministérielle dédiée au vinpour créer les conditions d’un dialogue constructif avec les pouvoirs publics.

cequivavraimentsaoulerlesfrancais.fr

www.vinetsociete.fr

@vinetsociete

Soyez cool, partagez cette information:


2 Commentaires

  1. le christ a rendu caduque le modèle antique, on ne peut boire le vin qu’en sont nom.
    a l’Heure actuelle en France nous somme en dictature féministe,en dictature scientiste, dictature hygiéniste.
    s’en prendre au vin est de l’anti sémitisme; donc acte.

    un retraité

  2. Et dire que des ministres veulent la légalisation de la fumette

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *