Bistrots Beaujolais, c’est ma (nouvelle) tournée !

Avec une charte identitaire très forte, les Bistrots Beaujolais intronisent quinze nouveaux membres à Lyon et en Calade, qui se voient décerner le Trophée éponyme.

L’historique

C’est en 1950, il y a soixante ans cette année, que deux compères gastronomes (Amis du Prince des gastronomes Curnonsky) Henri Clos-Jouve et Marcel E. Grancher créent la Coupe des Meilleurs Pots récompensant la qualité du Beaujolais proposé, allié à la convivialité du bistrot qui le servait. Le concept du Bistrot Beaujolais venait de naître à l’époque même où ce vin de soif commençait à prendre ses lettres de noblesse et à sortir de sa Calade natale.

Au fil du temps, le concept se transporte à Paris qui sélectionne annuellement un lauréat par l’entremise de l’Académie Rabelais. A la fin des années 80 (1986) l’association Tradition Vin y va de son prix à l’endroit d’un lauréat emprunt du même esprit.

Daniel capart, le patron d'Inter Beaujolais

Daniel Capart, la patron d'Inter Beaujolais

Si la Saône coule toujours d’amont en aval, le Beaujolais quant à lui a connu quelques vicissitudes surtout dans sa contrée d’origine. Nul n’étant jamais prophète en son pays !

La création de la Coupe des Etonnants Beaujolais en 1995 permet un retour aux sources à Lyon qui voit couler trois fleuves, le Rhône, la Saône et le Beaujolais. Cette Coupe permet de valoriser un bistrot fervent défenseur du Beaujolais et de la convivialité enjointe. Retour aux sources donc !

La sélection des lauréats s’effectue après visite anonyme d’un Jury, en fonction de critères précis. Les testeurs notent soigneusement la convivialité, le cadre, le type de cuisine et surtout la carte des vins.

En 2004, le principe est étendu à Villefranche-Sur-Saône puis dans le secteur du pays Beaujolais en 2007 sous la dénomination : « Coupe des Etonnants Beaujolais ». Le mode de sélection est identique à celui mis en place à Lyon.

Le concept des Bistrots :

Le réseau des Bistrots Beaujolais est très identitaire, appuyé sur une charte rigoureuse. Gage de qualité, de gourmandise et de convivialité, ce réseau conforte les valeurs  du plaisir de l’assiette, du verre et de l’amitié que l’on trouvait jadis dans les bistrots.  La dénomination « Bistrots » est maintenant un concept plus qu’une désignation, tant il est vrai que ces  établissements ont des styles bien différents les uns des autres.

Arlette & Henri Hugon (Chez Hugon), convivialité et Beaujolais ne sont pas des vains mots !

Arlette et Henri Hugon (Chez Hugon), convivialité et Beaujolais ne sont pas de vains mots !

Toutefois, le lien commun reste le même : l’attachement à sa région, à son terroir avec un accueil chaleureux, de la qualité et des vraies valeurs qui font de ces restaurants des adresses inoubliables. Dont acte !

Michel Godet

Beaujolais, on aime ton vin ...

Remise des Trophées 2009 de la Coupe Lyonnaise

Les quatre nouveaux intronisés (à l'Hôtel de Ville de Lyon) entourent Daniel Capart

Sur les 167 Bistrots Beaujolais sélectionnés pour la nouvelle édition du guide des Bistrots Beaujolais, 31 sont lyonnais.

Parmi eux quatre nouveaux venus ont accepté de signer la Charte du Bistrot Beaujolais et prouvent quotidiennement leur attachement au vignoble :

La Bonne Fourchette (Villeurbanne) Bruno Bulgarelli 84 rue d’Alsace    Téléphone 04 78 85 64 55

L’Amphitryon (69005)   Philippe Delorme 33 rue Saint-Jean    Téléphone 04 78 37 23 68

Le Musée (69002)  Luc Minaire 2 rue des Forces (Derrière le Musée de l’Imprimerie)  Téléphone 04 78 37 71 54

L’Inattendu (69006)  Servag Agop 95 rue Bossuet     Téléphone 04 37 24 13 44

Leur intronisation s’est déroulée à l’Hôtel de Ville de Lyon le 20 mars dernier.

Denis Broliquier (Maire de Lyon 2è) et Michel Havard (Député du Rhône) au premier rang !

Denis Broliquier (Maire de Lyon 2è) et Michel Havard (Député du Rhône) entourent un Compagnon du Beaujolais

Remise des Trophées 2009 des Bistrots Pays Beaujolais

Sur les 167 Bistrots Beaujolais sélectionnés pour la nouvelle édition du guide des Bistrots Beaujolais, 40 sont situés dans le pays beaujolais.

Les onze nouveaux venus:

Les Accacias (Villefranche), L’Epicerie (Villefranche), Ambiance Patio (Villefranche), La Corbeille Fleurie(Liergues), La table de Lachassagne (Lachassagne), Auberge du Château (Bully), Chez Burnichon ( Tarare), Tante Yvonne (Quincieux), Le Haut Beaujolais (Jullié), Restaurant Jean-Pierre ( Saint-Amour Bellevue) et Le Saint Romain (Anse).

L’incontournable petit livre rouge distribué par le Tout Lyon et Inter Beaujolais


La nouvelle édition du guide Bistrots Beaujolais (2010) recense les 167 Bistrots accrédités, de Villefranche-sur-Saône à New-York en passant par Lyon. Un bréviaire de poche indispensable  édité à 50 000 exemplaires, distribué dans les offices de tourisme, les Bistrots signataires et lors des manifestations parrainées par Inter Beaujolais. Cette année, 10 000 exemplaires sont envoyés par voie de presse en partenariat avec le Tout Lyon.

Casse croûte, convivialité et hop un verre vide dans le sac ! C'est pas joli...


Rétroliens/Pings

  1. Vous êtes attendu à l’Inattendu ! : LYON SAVEURS - [...] ici pour voir la: Remise des Trophées 2009 de la Coupe Lyonnaises des Etonnants beaujolais Les quatre nouveaux …

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *