Une femme à la tête de la FIJEV: la danoise Jacqueline Jensen

La FIJEV, comprenez Fédération Internationale des Journalistes & Ecrivains du Vin & des Spiritueux (FIJEV), vient d’élire le 29 août dernier sa nouvelle présidente, la danoise Jacqueline Jensen.
Elle succède ainsi à l’américain Joel Payne qui demeure administrateur (Vice-président). Il sera à présent plus particulièrement chargé du secteur Asie, qu’il connaît à merveille.
Première femme à s’asseoir dans le siège de président, Jacqueline Jensen est une journaliste indépendante, qui collabore entre autres supports à la revue Vinbladet et qui commet des ouvrages sur le vin et la gastronomie.
Elle est actuellement vice-présidente de l’association des écrivains du vin (Laugsmagistrene) dans son pays d’origine, le Danemark.

Jacqueline Jensen, nouvelle Présidente de la FIJEV

Forte de plus de 600 membres ( « journalistes, rédacteurs et écrivains qui se spécialisent sur le vin et les spiritueux ») issus d’une cinquantaine de pays, la FJEV est une association internationale créée pour promouvoir les contacts entre journalistes et écrivains du vin à travers le monde.

Une de ses missions consiste à développer les aspects culturels du vin. Ainsi dans l’un des derniers éditoriaux de l’association on peut lire et méditer ce paragraphe qui nous rapproche fortement des remarques de Pasteur:

« C’est pas nous FIJEV qui le disons, mais l’INSERM (Institut National français de la Santé et de la Recherche Médicale): la consommation modérée de vin rouge diminue le risque de maladies cardiovasculaires. Le fameux French Paradox n’est donc pas une élucubration d’ivrognes prosélytes.

Plus précisément, une équipe INSERM de l’Université d’Angers vient de mettre en évidence son mécanisme.

Concrètement, selon les chercheurs, les polyphénols, et notamment la delphinidine, ont un effet vasodilatateur. En produisant du monoxyde d’azote, ils augmentent le calibre des artères.
Les résultats des recherches de l’équipe d’Angers viennent d’être publiés dans la revue PlosOne.

On espère qu’ils bénéficieront d’un écho au moins aussi large de la part des Pouvoirs Publics français que la pseudo-méta-étude de l’Inca, qui n’hésitait pas à parler d’un risque de cancer au premier verre de vin… »

Quoi qu’il en soit, il faut en toutes choses savoir raison garder et les excès ne sont jamais une référence.

Ne disait-on pas à une certaine époque: « Un verre ça va, trois verres, bonjour les dégâts » ? La nouvelle boisson Outox ne peut à elle seule résoudre tous ces excès vineux.

La FIJEV, vous le voyez, a une mission que l’on pourrait presque qualifier d’intérêt public et la mission de la nouvelle présidente s’annonce aussi délicate qu’enrichissante.

Un autre fer au feu pour Jacqueline Jensen, celui de l’explosion des nouvelles technologies, en particulier l’Internet.

Si les Web télé sont maintenant dans les tuyaux (Exemple: VINOMEDIA TV), il semble que les télés sur le vin subissent toujours quant à elles des contraintes administratives, en France du moins.

Alors, félicitations à notre nouvelle présidente et bonne route sur les chemins de la vigne, du vin et des spiriteux. De par le monde !

Michel Godet

Inscrivez-vous gratuitement aux articles de LYON SAVEURS par Email – CLIC !

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *