Un porcelet, deux Places et trois amis !

Le Beaujolais Nouveau est prétexte chaque année à de nombreuses fêtes entre copains, mais aussi en événements conviviaux dans les restaurants, histoire d’inviter ses clients, comme ses amis.

Ainsi, nous avons pu noter la présence de nombreux Francs Mâchons, toujours prompts à participer à ce genre de manifestations dans la bonne humeur.

C’était le cas la semaine dernière aux Café des Deux Places (Lyon 1er) qui avait réalisé pour la circonstance deux cochons de lait laqués, façon canard du même nom !

Jean-Louis Gelin, Yves Rivoiron et jean-Marc Roman

Pour la circonstance, deux autres bouchons lyonnais, La Meunière et Jean-Louis Gelin avec le Café des Fédérations et Yves Rivoiron s’étaient joints à Jean-Marc Roman (Les Deux Places) pour animer une fête comme on les aime avec comme maîtres mots, gourmandise et convivialité.

Frédéric Sornin (Domaine des Ronzes) était « descendu » de Régnié-Durette avec son Beaujolais Nouveau BIO, histoire d’accompagner ces deux petits cochons de lait laqués et fort mœlleux, mais aussi les traditionnelles lyonnaiseries militantes.

Une sympathique manifestation qui confirme, s’il en était besoin, le retour en grâce de son Excellence le Beaujolais Nouveau.

Bon appétit et bonne dégustation. Avec modération cependant !

Michel Godet

La vidéo qui suit vous donne un aperçu de cette fête lyonnaise !

Si votre navigateur ne vous permet pas de voir la vidéo directement, alors : *** CLIC ! ***


Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *