Tête de lard ou de cochon !

Tête de lard ou de cochon !

Lovée  dans la petite et cachée rue Désirée derrière la mairie centrale de Lyon, la Tête de Lard souhaite se définir comme un bouchon.

Tête de lard ©Godet_0065

Au piano, Yoann Blanc qui sait ce que cuisiner veut dire avec sa casquette généralement vissée sur la tête, à l’instar d’un Marc Veyrat au chapeau Larges Bords.

Mâchon Tête de Lard ©Godet_0083

En clair-obscur, la salle au plancher bois s’offre à une atmosphère surannée, agrémentée de vieilles photos et illustrations, dans lesquelles Guignol, Gnafron et la Madelon sont bien présents.

Comme il se doit en de pareils lieux, les ardoises, petites et grandes, vous proposent plats et menus (20€ les trois plats à midi et 26€ le soir), sous les auspices d’un bon rapport qualité-prix.

Il est temps de passer à table sur de traditionnelles nappes (tissus) à carreaux recouvertes de nappes en papier.

Nous avons opté pour l’os à mœlle en persillade servi avec une large tranche de pain grillé et sa mini soupière de fleur de sel.

Tête de Lard ©Godet_7478

Le persil est bien présent et la matière grasse également. Agréable petite entrée avant de poursuivre dans les lyonnaiseries militantes, pour ne citer que la tête de veau ou encore la spécialité, l’andouillette en croûte et sa sauce moutarde. Des plats généreux que l’on aurait souhaité cependant un peu plus chauds.

Andouillette Tête de lard ©Godet_5889

La tête de veau et sa gribiche maison jouant avec une belle cuisson dans la délicatesse, réveillée par un tour de moulin et surtout accompagnée par un large et crémeux  gratin de pommes de terres, changeant des traditionnelles patates à l’eau !

Tête de lard ©Godet_7482

Bonne pioche également avec une liste de plats proposés s’apparentant largement à la cuisine lyonnaise.

Tête de lard ©Godet_5902

Côté fin d’agapes, si vous n’optez pas pour la bonne cervelle de canut et son pot de Beaujolais, la tarte à la praline sera au programme. Certes, rien à voir avec celle exceptionnelle du regretté Alain Chapel, son inventeur, mais une tarte à la praline cependant, bien que sucrée et peu crémeuse.

Tête de lard ©Godet_7507

Quant à l’ambiance et au service, les bouchons à Lyon nous avaient habitués à une convivialité plus généreuse. Cela n’obérant pas le repas passé malgré tout.

Michel Godet

IMG_7510

La Tête de Lard

13 rue Désirée

Lyon 1e

Fermé dimanche et lundi

Au cas où… le cahier des charges des Bouchons Lyonnais:

Le cahier des charges du Bouchon Lyonnais établi par l’Association des Bouchons Lyonnais

– Cuisine familiale et de saison, faite sur place.
Ne pas recourir aux plats préparés.

-Fournisseurs locaux
Privilégier majoritairement les fournisseurs et producteurs locaux et artisanaux

–    Produits
Travailler avec des produits acquis majoritairement frais à 80%. Depuis octobre, le label de Maître-Restaurateur est une des conditions d’attribution.

–    La carte

Au moins 2 entrées typiques des Bouchons parmi la liste ci-dessous :

– Salade lyonnaise
– Saladier lyonnais
– Charcuterie (rosette de Lyon) – Gratons
– Saucisson
– Oeuf poché au beaujolais
– Terrine maison
– Produits de saison travaillés selon la cuisine du chef – Escargots”
Au moins 3 plats typiques des Bouchons parmi la liste ci-dessous :
– Tablier de sapeur
– Gras double
– Quenelle
– Boudin
– Andouillette
– Tête de veau
– Volaille (poulet de Bresse…)
– Abats (foie de veau, ris de veau..) – Certains produits régionaux”
Au moins 2 fromages et/ou 2 desserts typiques des Bouchons parmi la liste ci-dessous :
– Le Saint Marcellin
– Cervelle de canuts
– Fromage blanc faisselle
– Oeufs à la neige ou à la praline
– Crème caramel
– Baba au rhum
– Tartes maison (aux pommes, à la praline) – St Genix
– Mousse au chocolat
– Fruits pochés (poires au vin…)”

Vins / apéritif
– Proposer le communard
Obligatoire : le pot lyonnais (46 cl) Blanc ou Rouge de Beaujolais et/ou Côte du Rhône

Mâchons
Sur demande du client et sur réservation, proposer l’organisation de mâchons tout au long de l’année
-Accueil du client

“De manière aimable, souriante, courtoise, chaleureuse et à la Lyonnaise.
Présence recommandée du patron ou de la patronne ou du chef de cuisine en titre.
“Si le patron ou la patronne n’est pas là, le chef de cuisine doit être visible.”

-Tenue et présentation du personnel d’accueil    Soignées, propres et port du tablier obligatoire

Affichage des informations (tarif, prix, services, horaires, moyens de paiement)    Lisible et visible sur un support adapté propre et en bon état à l’extérieur

– Cartes de menus    Soignées, attractives et lisibles (propres et non abîmées, non surchargées ni raturées)
–    Mise en avant des plats (valorisation des plats du jour et/ou des spécialités maison)
–    Traduction obligatoire orale ou écrite des cartes et menus dans au moins 1 langue étrangère dont l’anglais
–    Service à table    Efficace. Gérer l’attente entre les plats / indiquer le temps d’attente de certains plats sur la carte
–    Plats    Présentation soignée et attractive, Servis en quantité suffisante
– Facturation efficace    Clarté, précision et rapidité
–    Conformité de la facture par rapport aux prestations achetées
–    Prise de congé du client    Chaleureuse, aimable et souriante avec remerciements à la Lyonnaise
–    Aménagement et décoration du restaurant    Chaleureux, convivial et confortable
Pour assurer la convivialité à la Lyonnaise, 1 seule salle ne peut pas compter plus de 55 places assises
– – Aménagement intérieur et décoration se composant d’au moins :
– Bar dans la salle
– Boiseries
– Formica
– Faïence
– Carrelage
– Cuivre, zinc, étain”
– température ambiante agréable
– ventilation efficace et un éclairage adapté

– Mise en place de la table    “Faite avec goût et avec des éléments propres et en bon état, secs et non dépareillés.
Linge de table de type ,nappes à carreaux rouges et blancs ou toile cirée s’il existe.
Serviettes en tissu.”

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *