Autoroute A89: Balbigny – La Tour-de-Salvagny ouverte !

Attention, ce lundi matin avec quelques flocons de neige en plus, ça bouchonnait sur sur l’A89.

Deux heures pour venir de Montbrison dans le centre de Lyon !

Déclarée d’utilité publique le 17 avril 2003, le tronçon Balbigny – La Tour de Salvagny a été inaugurée le samedi 19 janvier 2013, soit dix ans après sa conception.

Carte avec l'aimable autoristation d'OSM

Cette portion autoroutière  est longue de 50 km (18 km dans la Loire, et 32 km dans le Rhône, et plus de 3,5 km pour l’antenne de l’Arbresle).


Son objectif : achever la grande liaison transversale permettant de relier la façade atlantique à la région Rhône-Alpes. La nouvelle section de l’A89 va également améliorer les échanges entre la région lyonnaise et les autres pôles européens et régionaux. Elle permettra le désenclavement du nord de la Loire et du nord-ouest du Rhône, notamment les agglomérations de Roanne et de Tarare.

L’A89 Balbigny – La Tour de Salvagny s’inscrit dans la continuité des 340 km d’A89 Bordeaux – Clermont-Ferrand construits par ASF entre 1996 et 2008, et comprend 6 échangeurs (dont 1 bifurcation), 8 viaducs et 3 tunnels.

Percement du tunnel de Violay - DR Vinci Autoroutes - A89

Elle concerne 22 communes dont 15 dans le Rhône : Joux, Saint-Marcel-l’Eclairé, Tarare, Saint-Forgeux, Pontcharra-sur-Turdine, Les Olmes, Saint-Romain-de-Popey, Sarcey, Bully, Saint-Germain-sur-l’Arbresle, Châtillon d’Azergues, Lozanne, Lentilly, Fleurieux-sur-l’Arbresle, La Tour-de-Salvagny et 7 dans La Loire : Balbigny, Saint-Marcel-de-Félines, Néronde, Saint-Just-La-Pendue, Bussières, Sainte-Colombe-sur-Gand et Violay.

Ses ouvrages de référence:

  • 3 tunnels
  • 8 viaducs
  • 5 échangeurs
  • 1 bifurcation

  • Péage:

Lyon-Clermont » sera facturé 13,5 euros et  « Tarare-la Tour de Salvagny » 1,70 euros.

L’A89 sera bien entendu à péage, excepté pour les automobilistes empruntant l’A89 uniquement entre le diffuseur de La Tour de Salvagny et celui de l’Arbresle.

L’A89, est parallèle à la N89 et se présente comme la Route Centre-Europe Atlantique.

Le Hic:

Malheureusement si cette autoroute transeuropéenne vers l’Est (Libourne – Lyon, via Clermont-Ferrand) désenclave de nombreux territoires, elle aboutit sur une impasse à une quinzaine de kilomètres de Lyon, tant il est vrai que le problème de l’accès à Lyon n’est toujours pas solutionné.

D’aucun la considérant comme un déversoir d’un important flux automobiles dans un entonnoir !

Pour mémoire, Jacques Gérault, préfet de la région Rhône-Alpes, déclarait au début du dossier: « Cela ne fait plus aucun doute : la liaison autoroutière A89 -A6 sera « sur les rails » en 2015″.

Un budget en dépassement:

Le coût total est d’1 milliard 500 mille euros, investit par les ASF en contre partie d’une concession de 33 ans accordée par l’Etat français.

—————————————— o O o ——————————————
Communiqué de la Préfecture du Rhône

A89 : mesures d’accompagnement transitoires et renforcement de la sécurité

dans les tunnels de l’agglomération lyonnaise

La mise en service de l’autoroute A89 reliant Balbigny (Loire) à la Tour de Salvagny (Rhône), s’accompagnera de mesures d’accompagnement transitoires sur la liaison A89-A6 (RN7/RN489/RN6) et du renforcement de la sécurité dans les tunnels de l’agglomération lyonnaise vis-à-vis de la circulation des poids lourds.

L’autoroute A89 reliant Balbigny (Loire) à La Tour de Salvagny (Rhône) est inaugurée le samedi 19 janvier par le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier. Il s’agit d’un axe concédé à la société d’autoroute ASF et qui sera soumis à la perception d’un péage. Un trajet « Lyon-Clermont » sera facturé 13,5 euros et un « Tarare-la Tour de Salvagny » 1,70 euros.

Les aménagements transitoires :

L’autoroute A89 se raccordera à la RN7 au droit de la Tour de Salvagny. Dans l’attente de la réalisation d’un barreau autoroutier définitif, des aménagements ont été effectués au cours des dernières semaines sur l’itinéraire RN7-RN489-RN6 pour permettre d’assurer des conditions de circulation satisfaisantes et de garantir la sécurité des usagers.

Ces aménagements concernent principalement les trois carrefours de la Tour de Salvagny, des Longes et de La Garde, ainsi que l’insertion sur l’autoroute A6.

Dès la mise en service de l’autoroute A89, un comité de suivi associant les collectivités locales directement concernées sera mis en place afin d’avoir un retour partagé sur les conditions de circulation, un suivi de l’efficacité des mesures transitoires mises en œuvre, pour éventuellement les adapter, en s’appuyant sur les dispositifs de comptage et d’observation (caméras) qui ont été mis en place sur l’itinéraire.

Le renforcement de la sécurité dans les tunnels de l’agglomération lyonnaise :

Par ailleurs, l’afflux supplémentaire de poids lourds empruntant l’A89 fait l’objet de mesures spécifiques, dans un contexte où la sécurité dans les tunnels de l’agglomération lyonnaise (tunnel de Fourvière et tunnel du périphérique nord) est déjà un point de vigilance.

A cet effet, les interdictions de circulation du transit poids-lourds sous Fourvière et des poids-lourds de plus de 19 tonnes sous le périphérique Nord seront rappelées dès Balbigny dans la Loire.

Les poids-lourds en direction de Grenoble et Genève seront invités à passer, comme aujourd’hui, par Saint-Étienne. Ces interdictions seront également rappelées aux autres points de choix entre Balbigny et l’agglomération lyonnaise, pour ceux qui auraient pris l’A89 après Balbigny.

De plus, un observatoire va être mis en place afin de suivre l’évolution des trafics poids-lourds sur les différents itinéraires et s’assurer que le trafic sous les tunnels lyonnais reste compatible avec les conditions de sécurité définies.

Le transport des matières dangereuses :

Des mesures supplémentaires sont enfin prises vis-à-vis du Transport de Matières Dangereuses (TMD). L’actuel arrêté de circulation des matières dangereuses sera mis à jour afin de permettre d’éviter une augmentation globale significative de trafic TMD sur cet axe. Là encore, un suivi du trafic sera assuré pour permettre d’adapter ces mesures, si cela s’avère nécessaire, en concertation avec les collectivités et les transporteurs.

Au-delà des signalisations mises en place pour l’information des chauffeurs sur les restrictions de circulation au trafic des poids-lourds, la sensibilisation des transporteurs et de leurs chauffeurs sera renforcée avec l’appui de leurs organisations professionnelles.

Par ailleurs, Jean-François CARENCO, le préfet de la région Rhône-Alpes, préfet du Rhône, a demandé une intensification des contrôles de police de la circulation poids-lourds au passage des tunnels de Fourvière et du périphérique nord, et sur leurs accès (notamment sur l’A6 au nord de Lyon).

De même, le respect des restrictions de circulation des transports de matières dangereuses sera contrôlé régulièrement.


2 Commentaires

  1. Pour illustrer votre article, vous pouvez reprendre une carte à jour sur OpenStreetMap !
    Nous avons même rédigé un article à propos de l’ A89 car OSM est la seule carte à jour (y compris pour les calculs d’itinéraires)… http://openstreetmap.fr/a89

  2. C’est aberrant que le raccordement avec l’A6 sur la plaine des Chères n’est pas été fait dans le même temps car bonjour les bouchons au niveau de la maison Carré……. Bon courage à ceux qui vont s’y frotter.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *