Jazz in Marciac – Saint-Mont se paie une AOC pour ses 30 ans !

C’est à l’unanimité que l’INAO a voté en juin dernier l’accession de l’appellation Saint-Mont en AOC, qui attend maintenant avec impatience la publication du décret, entérinant définitivement cette belle récompense.

Le vignoble

C’est au XIè siècle (Vers 1050) que débute l’histoire de ce vignoble  lorsque les moines bénédictins fondèrent le Monastère du village. Leur ancienne abbaye demeure toujours une halte incontournable pour les pélerins.

Le vignoble s’étend sur les coteaux verdoyants du piémont pyrénéen, au coeur des paysages préservés du Sud Ouest et dominant l’Adour, un fleuve qui a permis en son temps « d’exporter » en dehors du Gers des vins locaux, déjà très appréciés.

Aujourd’hui, cette région viticole a considérablement évoluée et possède un riche patrimoine, qu’il soit végétal ou encore immobilier. Les cépages sont rares et authentiques (Tannat, Pinenc, Arrufiac, Petit Corbu, Marseng…) et comme dans toute région viticole authentique, le travail de l’homme, respectant l’environnement sans oublier pour autant l’innovation, a largement contribué à la réussite de ce vignoble.

Et puis, comment parler de cette région sans évoquer son réputé festival « Jazz in Marciac » ? Trente années d’une passion commune, à tel point que quelques 200 rangées de vignes ont été baptisées du nom d’un musicien de jazz qu’il soit français ou international ?

Preuve s’il en est de l’intérêt des viticulteurs locaux pour leur vignoble célèbre, par ce fait, dans le monde entier. Autre preuve de cette implication, chaque viticulteur donne une journée de son temps par hectare et demi de son exploitation pour aller à la rencontre des consommateurs.

Et pour le festival, ils sont près de 200 à s’investir pour promouvoir leurs vins, bérêt local et typique vissé sur la tête !

Souhaitant que cette AOC largement méritée donne un nouveau coup d’éclairage à ce vignoble qui est peut-être plus connu au delà des frontières que de l’hexagone.

Michel Godet

Le vignoble en quelques chiffres

200 vignerons

1 200 hectares, dont 960 en rouge, de saint-Mont s’étalant sur les collines gasconnes à l’ouest du département du Gers exploitant leurs vignes sur 42 communes des coteaux de l’Adour et de ses affluants

Une production de 65 000 hectolitres

Une ligne de conduite privilégiant l’expression des terroirs dans le respect strict de l’environnement.


Particularités

Les vendanges sont manuelles et chaque vigneron est lié par une politique contractuelle basée sur la qualité (Unités viticoles classées en Grand Vin, Haut de gamme, tradition)

Terroirs

Les pentes est et sud abritent des vignobles à vin rouge. Les versanbts ouest plus abrupts avec une structure argilo calcaire plus marquée sont dévolus aux blancs. Quant à eux, les sols plus graveleux donnent des vins ronds et légers et les terrains argileux sont réservés aux vins de garde.

Cépages

Rouge: Tannat (70% maximum), Pinenc (15-20%), Cabernets francs et Sauvignon.

Blanc: Arrufiac, Petit Courbu, petit et gros Maseng.

Rosé: obtenu par pressurage à partir du Tannat, Pinenc et Cabernet.

————————————— o O o —————————————

Jazz in Marciac

29 juillet – 15 août 2011

Pour la suite du programme: CLIC Le site Internet officiel de Jazz in Marcia CLIC !

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *