Rhône-Alpes: alerte météo & Vigilance Orange (38-73-74) les 4 et 5 mars 2016


Bulletin Météo France (actualisé le vendredi 4 mars à 17h)
Cette nuit et demain samedi 5:
La Haute-Savoie (74), la Savoie (73) sont en vigilance orange pour des phénomènes de fortes chutes de neige-verglas et avalanche, les Alpes-Maritimes (06) pour des risques d’avalanches, l’Isère(38) pour des fortes chutes de neiges-verglas et les département de l’Ile de France pour des chutes de neige, la vigilance débutant demain samedi 05 à 00h00 locales en Ile de France et 03h00 du matin pour les autres départements.

Cette nuit (Du vendredi 4 au samedi 5 mars)

Fortes chutes de neige montagne et neige en plaine sur le Nord, en particulier l’Ile de France.

La perturbation continue sa progression et atteint l’Est du pays dans la nuit. Sur les reliefs de l’est, il neige dès le milieu de nuit et demain matin. Les limites pluie-neige sont en large baisse et se situent autour de 400 m sur le Jura, 400 à 500 m sur les Alpes du Nord, 600 à 800 m sur les Alpes du sud et 700 m sur les Pyrénées.

Les quantités attendues sur les sommets des Alpes sont non négligeables et le risque d’avalanche devient fort en particulier pour la Savoie, la Haute-Savoie, l’Isère et les Alpes-Maritimes. Sur ces dernières, les cumuls sont également importants sur le littoral où les précipitations prennent la forme de pluies modérées continues.

Sur le massif du Mercantour, les chutes de neige prévues sont très abondantes avec 1 mètre attendu en 12h au-dessus de 1800 m. On prévoit 5 à 10 cm vers 500 m d’altitude dans les vallées alpines intérieures, 10 à 20 cm sur les accès aux tunnels du Mont Blanc et du Fréjus, et jusqu’à 20 à 30 cm sur les accès aux stations.

On attend également 2 à 5 cm au col de la Rossatière, sur le point haut de l’A48 (axe Lyon-Grenoble). Côté avalanches, le pic d’activité avalancheuse est à attendre en fin de nuit et début de matinée. De nombreuses avalanches de neige poudreuse se déclencheront spontanément pendant les chutes de neige (risque fort, niveau 4). Certaines de ces avalanches, de plus grande ampleur, pourraient atteindre des infrastructures d’altitude ou quelques secteurs routiers de moyenne montagne habituellement exposés.
Ailleurs, le temps est aux averses. Sur le Sud-Ouest et notamment la côte aquitaine, elles peuvent être orageuses et accompagnées de grêle ou de neige roulée.

Sur une moitié nord du pays, c’est de la neige qui peut tomber sous les averses et qui peut blanchir les sols voire les rendre temporairement glissants, en particulier de la Normandie aux Ardennes an passant par la région parisienne. Sur les départements de l’Ile de France, à partir du milieu de nuit, les précipitations peuvent prendre un caractère plus continu, sous forme de pluie et neige mêlées voire de neige seule.

Cette neige tient temporairement au sol et la couche atteint 1 à 3 cm, localement 5 cm.Les Yvelines et le Val d’Oise sont les départements les plus exposés à ce phénomène, toutefois le risque n’est pas exclu sur le reste de l’Ile-de-France. Seules les plaines du Languedoc-Roussillon bénéficient d’un temps calme en deuxième partie de nuit.
Côté vent, il se lève cette nuit dans le fond du golfe de Gascogne, en Méditerranée et sur la pointe bretonne avec des rafales comprises entre 70 et 90 km/h.

 

Demain samedi 5 :

Temps perturbé, neige sur les massifs montagneux et risque d’avalanches.

Capture d’écran 2016-03-04 à 16.57.35

Les fortes chutes de neige sur les Alpes et les pluies sur le littoral des Alpes-Maritimes s’estompent en cours de matinée et ces régions bénéficient d’une courte accalmie. L’après-midi, belles éclaircies et passages nuageux porteurs de quelques averses se partagent le ciel.

Du sud de la région Centre, à l’Auvergne jusqu’aux Pyrénées, le temps reste en revanche très perturbé jusqu’en milieu d’après-midi et des averses parfois violentes et orageuses se produisent.

Elles sont sous forme de neige sur le Massif central au dessus de 400 m et 700 m sur les Pyrénées et peuvent être de grésil ou de neige roulée en plaine. En fin d’après-midi, le temps orageux se décale vers l’est. Il concerne alors les régions, de l’extrême sud-ouest à l’Auvergne et la Bourgogne et de la Franche-Comté aux Alpes.

Les averses de neige r

eprennent de plus belle sur les massifs de l’Est avec des limites pluie-neige autour de 500 à 800 m du Jura aux Alpes. Là encore, les quantités sont à surveiller.
Partout ailleurs, le ciel est changeant toute la journée. De larges éclaircies alternent avec quelques giboulées de mars accompagnées parfois d’un coup de tonnerre. En région parisienne, les chutes de neige s’estompent en matinée et les températures deviennent plus clémentes, transformant les averses de neige en averses de pluie. Seul le pourtour méditerranéen s’en sort bien le matin avec un temps calme et un ciel peu nuageux, avant l’arrivée de quelques averses l’après-midi. En Corse, le temps variable tourne à l’orage à la mi-journée et il neige au dessus de 900 m.
Le vent d’ouest à nord-ouest reste fort sur la façade atlantique, l’extrême sud-ouest et en Méditerranée avec des rafales pouvant atteindre les 90 km/h sur la côte aquitaine, et 90 à 110 km/h en Méditerranée.

Les températures sont en dessous des normales de saison. Les minimales vont de 0 à 4 degrés en général, de 5 à 10 sur en Méditerranée, localement sur le Sud-Ouest et sur le littoral atlantique. On prévoit également des petites gelées du Nord-Pas de Calais au Pays de la Loire avec des températures légèrement en dessous de zéro degré.

L’après-midi, on attend 5 à 9 degrés partout, du nord-est au sud-ouest excepté localement sur la façade atlantique, le Sud-Ouest, en Méditerranée et dans la vallée du Rhône où on peut aller jusqu’à 10 à 15 degrés.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *