Renaissance des Boyaux Rouges…by, Jacques Bruyas

 » Les Boyaux Rouges » reprennent le la couleur avec un nouveau Grand Maître et une nouvelle équipe. 
Le brusque décès de Florent Dessus laissa ses amis bien sûr attristés et désemparés car ce journaliste hors classe était en outre un meneur d’hommes et la Confrérie des Boyaux Rouges vivait essentiellement par lui après que son fondateur Jacques Bruyas lui en ait confié les rênes. 
Oui , qui se souvenait alors que c’ est Jacques Bruyas et son ami restaurateur Noel Guyot qui fondèrent cette docte assemblée de défenseurs du bien boire et de la convivialité gourmande…ils etaient alors entourés de Jacques Teullet , Christian Ménard, Georges Gruat ,  François Gillot , Gérard Canard , René Besson dit Bobosse…nous étions le 5 mai 1981…
 Capture d’écran 2019-04-28 à 15.51.23
Très vite rejoints par Xavier Dubuc et Jacotte Churlet (organisateurs de spectacles de variété) cette première équipe des Boyaux Rouges intronisa tout ce que le show- bizz compte de célébrités: Francis Cabrel , Serge Lama , Philippe Lavil , le grand orchestre du Plendid , Léo Ferré  , Michel Drucker , Philippe Bouvard , Stéphane Collaro et les Coco- girls , Bernard Pivot, Patrick Sébastien, Mimie Mathy…..etc….des politiques, des ambassadeurs, des sportifs et même Miles Davis ou les Rolling Stones…
Ensuite l’équipe s’etoffa avec l’ arrivée de Florent Dessus , Patrick Deschamps , Jean- Pierre Richard , Jean- Louis Rémillieux , Michel Godet , Alain Ollagnier…
Les Boyaux Rouges devinrent une marque référencée de fromages, vins, salaisons…sélectionnés par leur soin…et la confrérie se retrouva même propriétaire d’un restaurant Montée Barthélemy…
Bruyas ©Godet_0015

Jacques Bruyas Photo © Michel Godet

Jacques Bruyas voulant se consacrer davantage à son activité de romancier et d’auteur dramatique passa alors la main à  Florent Dessus tout en en conservant naturellement la paternité et propriété INPI et droits d’auteur ( puisqu’initialement les  » Boyaux Rouges  » existaient par le truchement d’un ouvrage de Jacques Bruyas paru en 1980…!)
Capture d’écran 2019-04-28 à 15.49.10
Florent Dessus vient de tirer sa révérence à un âge où cela ne devrait pas être admis.
Capture d’écran 2019-04-28 à 15.30.14
Tout naturellement le titre des  » Boyaux Rouges  » revint à son premier initiateur et Jacques Bruyas vient d’en confier la direction à un nouveau Grand Maître en la personne de Michel Godet entouré d’une équipe resserrée et avec de nouveaux costumes et un retour aux fondamentaux de la digne assemblée. 
Longue vie donc à ces nouveaux BOYAUX ROUGES…!
Capture d’écran 2019-04-28 à 15.55.56
Facebook:  Boyaux Rouges
NB:
Dès sa création la confrérie se nomma Boyaux Rouges du beaujolais en souvenir des « batailles » qui se déroulaient sur le pont de Montmerle entre les Ventres Jaunes de la Bresse et les Boyaux Rouges du Beaujolais.
Aujourd’hui, l’association se nomme tout simplement Boyaux Rouges, laissant ainsi l’opportunité œnologique de promouvoir de nombreux autres vignobles, qu’ils soient Auvergnats Rhône-Alpins, hexagonaux et pourquoi pas internationaux !
Vive l’internationalisation et la convivialité entre tous les amateurs de jolis flacons, même avec modération.
Le grand Maître

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *