Patrimoine Gastronomique Lyonnais. Brassage des cultures et des saveurs !

Toujours dans le cadre des journées Européennes du Patrimoine, l’accent est également mis sur la gastronomie avec deux pôles prépondérants. Une sorte de ballade gourmande qui pourra vous entraîner du restaurant de la Mère Brazier, détenu aujourd’hui par Mathieu Viannay (MOF et étoilé) jusqu’aux Halles Paul Bocuse en passant par l’Institut Paul Bocuse (toujours lui !) et les caves de l’institution Bahadourian.

En gastronomie, comme en industrie les grands hommes ou femmes ont aussi été lyonnais, qu’ils s’appellent Eugénie Brazier ou encore Pierre Poivre, découvreur d’épices, le giroflier et le muscadier.

La Mère Brazier.

Lorsque Mathieu Viannay a repris la Mère Brazier il y a près de deux ans, il a réalisé d’importants travaux qui ont permis de mettre à jour sur les murs de superbes faïences dans le plus pur style Arts décoratifs. Des revêtements en bois les avaient cachées pendant quelques dizaines d’années. Le bar historique à l’entrée, les petits salons à l’étage où il faut parfois se courber pour rentrer et qui ont vu se faire et se défaire des sociétés, des marchés et autres alliances politques font partie de ce patrimoine gastronomique lyonnais incontournable.

Samedi de 10h00 à 18h00. Gratuit.

Mathieu Viannay (MOF) est maintenant aux commandes de la Mère Braziert

L’épicerie Bahadourian.

Au fil du temps cette famille d’émigrés à réussi à se construire un empire dédié aux épices et autres spécialités gourmandes du monde entier. Sous le magasin de la Guillotière, un dédale de rues souterraines abritent plus de 10 000 références. Le nom des rues de la surface est même indiqué pour ne pas se perdre !

Samedi de 10h00 à 18h00. Gratuit. En petit groupe.

Armand bahadourian va convertir son petit restaurant des Halles de Lyon Paul Bocuse en une épicerie bio

L’Institut Paul Bocuse à Ecully

Le Château du Vivier accueille maintenant le temple mondial des futurs cuisiniers et gestionnaires du monde de l’hôtellerie et de la restauration grâce à ce génial cuisinier de Collonges-au-Mont-d’Or. Paul Bocuse.

Le Château du Vivier (Ecully) accueille l'Institut Paul Bocuse

Les Halles de Lyon Paul Bocuse

L’infatigable Jacotte Brazier et ses amies ont décidé d’animer les Halles de Lyon à la Part Dieu, nouveau temple de la gourmandise à Lyon. Bien entendu en hommage à ses mère et grand-mère, les Mères Lyonnaises seront à l’honneur au travers d’une exposition, de présentation de documents originaux en vitrine en partenariat avec la BML (Bibliothèque Municipale de Lyon).

Les halles de Lyon Paul Bocuse

Alors mettez des chaussures de marche et promenez-vous sans modération dans ce patrimoine gastronomique mondial que ne renierait ni Escoffier, ni Clos-Jouve. Deux grands gourands et chefs, s’il en est !

Michel Godet

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *