Nouveau succès des Journées des Métiers d’Art – (JMA)

Nouveau succès des JMA

Créées en 2002, les JEMA (Journées des Métiers d’Art) – premier événement européen dédié aux métiers d’art – sont devenues au fil du temps les grands rendez-vous français et européens des métiers d’art.

Avec la participation cette année de 18 pays, quelques 1 100 artisans d’art (300 ateliers ouverts….), soit plus de 30% d’entre eux dans la grande région Auvergne-Rhône-Alpes ont ouvert leur atelier et participé à près de 100 événements collectifs pour le bonheur d’environ 1,3 million de visiteurs. Ces derniers en ayant également profité pour réaliser de nombreux achats.

Bourgogne Jostte Céramiste ©Godet_0012

Josette Bourgogne Céramiste – Potière à Oingt (69)

Cette année, sur le thème Futur(s) en transmission, les JMA ont permis de mettre un coup de projecteur, du 3 au 8 avril, sur des métiers souvent mal connus.

Et Philippe Nemarc (Directte) d’abonder à ce propos «Un métier qui ne se transmet pas est un métier appelé à disparaître ! »

Les «formations» en atelier remplaçant souvent avantageusement les formations scolaires dans le véritable esprit de la Transmission d’un savoir-faire d’hier, mais aussi de demain.

Les métiers d’art étant des vecteurs avérés d’un patrimoine vivant et de sa nécessaire pérennité.

Dimier Calligraphe ©Godet_0069

Yves Dimier Calligraphe contemporaine Oingt (69)

Bien entendu n’est pas professionnel des métiers d’art qui veut, tant il est vrai qu’il faut respecter un cahier des charges très précis et appartenir à l’une des catégories référencées.

Concrètement, si les JEMA sont  coordonnées par les chambres de métiers et de l’artisanat, l’Etat en est le bras armé grâce à son opérateur  l’INMA (Institut National des Métiers d’Art) placé sous la tutelle  du Ministère de l’économie, représenté en région par le même Philippe Neymarc.

En région, nombreuses étaient donc les manifestations et ouvertures d’ateliers, pour ne citer que le Musée des costumes (Moulins), la Maison de la céramique (Dieulefit), l’atelier de papeterie (Pérouges), ou encore le village d’Oingt avec près de 10 ateliers ouverts, dont celui du calligraphe Yves Dimier ou de la potière-céramiste Josette Bourgogne.

Michel Godet

Josette Bourgogne

Capture d’écran 2018-04-11 à 10.09.17

Le site Internet des Poteries de Josette Clic

Capture d’écran 2018-04-11 à 10.11.14

Yves Dimier

Calligraphie contemporaine

 

« Ce n’est pas le tableau qui compte, c’est le geste. Le geste reste éphémère, le trait est sa conséquence.  Celui qui crée le geste va chercher dans les dimensions profondes de soi, celles où sont étendus des océans de paix, d’amour, d’élévation, pour montrer la voie à celle et celui qui regarde. Il y parvient avec plus ou moins de succès. Seul le chemin compte ».

Le site Internet d’Yves Dimier Clic

—————————————————————

Notre petit diaporama:

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *