Mythique: la 15è Percée du Vin Jaune !

Cette année, ce sont les 5 et 6 février que la mythique Percée du Vin Jaune prendra ses quartiers de noblesse à Arbois, le pays de Louis Pasteur au cœur du Jura.

L’histoire commence en l’an mille neuf cent quatre vingt seize.

Cette année-là, une poignée de vignerons visionnaires formule un rêve un peu fou : réunir l’ensemble du vignoble jurassien autour du Vin Jaune.

Personne n’aurait pu imaginer, lors de la première édition, que la Percée du Vin Jaune deviendrait ce rendez-vous mythique attirant chaque année près de 40 000 passionnés.

Immuablement, le premier week-end de février illumine le coeur battant du Jura. Moment de soleil au coeur du rigoureux hiver jurassien.

Pour la 15e année consécutive, véritable pépite, ce vin aux qualités organoleptiques rares et complexes, dévoilera ses atours samedi 5 et le dimanche 6 février 2011. Cette date symbolisera  l’acte de naissance officiel du millésime 2004.

Le metteur en scène : le Président de la Percée 2011

À chaque nouvelle Percée du Vin Jaune, son nouveau site et son nouveau Président.

Pour cette 15ème édition, c’est à Jean-Michel Petit, vigneron à Pupillin, de chapeauter la fête.

D’après lui, la Percée du Vin Jaune est aujourd’hui une manifestation qui a acquis une belle maturité. Vignerons et visiteurs partagent une ambiance agréable et les vignerons ont plaisir à servir des verres dans ce contexte. 92 départements représentés, des gens qui viennent de loin pour déguster le Vin Jaune, c’est une belle récompense. Être le président de l’édition 2011, c’est surtout un challenge pour Jean-Michel qui aime la découverte et souhaite avant tout vivre une belle aventure humaine.

Le Programme

1er jour, Samedi 5 février 2011

Expositions et animations de rue

12h00: Ouverture des caveaux

Repas sous chapiteau le midi – télécharger le menu

12h30 – Concours de cuisine trophée André Jeunet

Concours de cuisine (Concours étudiants le matin à partir de 8h)

14h30 – La vente aux enchères de vieux millésimes

animation pour personnes à mobilité réduite (Nouveauté)

20h30 –
Soirée de la Percée Complet à ce jour


2è jour, Dimanche 6 février 2011

Dès 09h30

• Messe et « offrande du Vin Jaune »

• Cortège des vignerons

• Cérémonie de la Percée du Vin Jaune : intronisation, passation du symbole de la Percée, mise en perce du tonneau

14h00 – Challenge de sommellerie

animation pour personnes à mobilité réduite (Nouveauté)
12h-18h

• Ouverture des caveaux
• Repas sous chapiteau le midi – télécharger le menu

RACONTE-MOI le Vin Jaune

Plusieurs légendes se murmurent autour de son origine.

On raconte qu’un vigneron aurait oublié un fût au fin fond de sa cave. Il l’aurait retrouvé des années plus tard et admiré la délicate transformation de son vin.

Une autre hypothèse raconte qu’il serait né à l’abbaye de Château-Chalon. Les abbesses se seraient spécialisées dans le Vin Jaune dès le XIVème siècle. Il était alors appelé vin de garde ou vin de gelée. Ce vin d’exception était très apprécié à la cour de nombreux rois de France Louis XI, François 1er, Henri IV ou à la Cour de Russie avec Nicolas II.

Le roi des vins est issu du seul cépage Savagnin et repose au minimum 6 ans et 3 mois en fût de chêne, sans soutirage et sans ouillage, avant d’être mis en bouteille.

Pendant cette période, un voile de levures se développe en surface et préserve le vin de l’oxydation en le privant du contact avec l’oxygène. Le vigneron laisse le temps opérer.

Le Vin Jaune doit son nom à la couleur de sa robe jaune dorée et l’on dit de lui qu’il se déguste avant tout avec les yeux. Ses couleurs sont nuancées, intenses. Sa brillance est vive, lumineuse, scintillante. Sa limpidité est claire, fine et cristalline.

Au nez, la dominance aromatique évoque les noix, les épices, le miel. On retrouvera même des notes boisées, caramel, fruits à chair blanches et de fraîches notes florales.

En bouche, les palais les plus avertis goûteront une explosion de saveurs telles que la noix, la pomme verte, les fruits secs, les épices exotiques (curry, safran, gingembre).

Pour que la dégustation soit optimale, il faut servir le Vin Jaune jeune presque chambré entre 14° et 16°. Quant aux Vins Jaunes plus évolués, la température idéale est 16°, voire 17° pour un vieux Château- Chalon.

Le Vin Jaune se déguste idéalement à l’apéritif avec du comté, des noix et autres fruits secs.

Il se marie à merveille avec des volailles, poissons à la crème, plateaux de fromages régionaux ou encore avec des plats crémeux aux morilles, foie gras, escargots, écrevisses, crustacées.


Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *