Ramadan 2011: Du 1 août au 30 août !

C’est à la Grande Mosquée de Paris, le dimanche 31 juillet 2011 qui  correspond au dernier jour du mois de Chaâbane de l’année hégirienne 1432/H, que les membres de la Commission théologique de l’Institut Musulman de la Grande Mosquée de Paris, présidée par le Recteur Dalil Boubakeur, en présence de Mohamed Moussaoui, Président du Conseil français du culte musulman (CFCM), ainsi que de nombreuses personnalités, ont informés les musulmans, après s’être assurés de la vision du croissant de la nouvelle Lune, que le premier jour du mois de Ramadhan 2011-1432/H sera le lundi 1er AOUT 2011 (le 10 août l’année dernière).

Origine

Le début du ramadan correspond au premier jour du mois sacré. En clair, les musulmans pratiquants commencent un mois de jeûne sacré (Saoum).Rappelons que le mois de jeûne du Ramadan (9è mois du calendrier musulman) constitue l’un des cinq piliers de l’Islam, avec la profession de foi, la prière, l’aumône et le pèlerinage. Il commence avec l’apparition du croissant de lune au dernier soir du huitième mois du calendrier musulman, basé sur le calendrier lunaire. Le Ramadan marque le début de la révélation du Coran faite au prophète Mohamed (Paix Soit Sur Lui).

Au delà de cette période de piété et de partage, les musulmans pratiquants (Près des trois quarts en 2010 sur environ cinq millions en France, essentiellement des jeunes de 18 à 25 ans et des personnes de plus de 55 ans) s’abstiennent de manger, de boire, de fumer et d’avoir des relations sexuelles de l’aube au crépuscule. En sont dispensés enfants, vieillards, femmes enceintes, malades et voyageurs.
A une heure fixe, au coucher du soleil, le jeûne est rompu avec l’iftar, un repas qui se compose traditionnellement d’un verre de lait et de quelques dattes. Après l’iftar, il est recommandé de veiller une partie de la nuit au rythme des versets du Coran.
Bien entendu, cette règle d’abstinence difficile à tenir en période estivale et de travail, n’est pas applicable aux malades, femmes enceintes, allaitantes ou réglées, aux voyageurs ainsi qu’à tous ceux dont la santé pourrait être mise en péril par ce jeûne religieux.
Au delà de la patience, de la modestie et de la spiritualité qu’elle est censée apporter, il faut également considérer que cette pratique alimentaire contraignante peut être un bienfait pour l’organisme, tout en modifiant la chrono biologie du corps.
Concrètement, les pratiquants se lève avant l’aube pour un premier repas (sahur), avant d’effectuer leur prière. Le repas suivant pouvant intervenir après le coucher du soleil.
Le repas de rupture commençant généralement par du lait, quelques dattes et la soupe Chorba, histoire de réhydrater le corps, avant le repas.

Le Ramadan à Lyon

A n’en pas douter, la place Bahadourian est le centre névralgique du Ramadan à Lyon. Tout d’abord, parce que c’est un lieu de rencontre, mais aussi et surtout par le nombre de pâtisseries orientales, de boutiques gourmandes et de marchés qui voisinnent le magasin Bahadourian. Epicier à Lyon depuis 1929 indique la publicité.

La Place Bahadourian, lieu de rencontre et de partage, surtout pendant le mois de Ramadan

C’est un vrai bonheur de se promener dans ce quartier dès le premier jour du Ramadan, de humer les odeurs d’harira, de chorba, d’épices voire de pâtisseries orientales toutes fraîches qui ne cessent de vous chatouiller les narines et surtout de vous régaler. Un vrai bonheur gourmand, pour nous qui ne sommes pas musulmans, mais aussi un réconfort glycémique pour les pratiquants musulmans.

Activité pâtissière fébrile ....

Profitez-en pour faire vos courses. Dépaysement garanti, au moins jusqu’à l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne, fixée à fin août.

Le marché du ramadan se tient chaque jour depuis le début d’après midi jusqu’à 18h30 au plus tard, heure à  laquelle il ne doit plus y avoir un seul marchand pour cause de nettoyage.

Les pâtisseries orientales représentent une part prépondérante de l'alimentation durant le jeûne du Ramadan

Côté économique, le Ramadan est de plus en plus l’occasion de mettre en avant les produits Hallal (Un marché national à fort potentialité estimé à quelques 5 milliards d’euros. Deux fois plus que le Bio !).

Michel Godet

Couscous. Comme là-bas !

Melaoui – Recette de crêpes marocaines

Pour 8 personnes :
– 1 000 g de farine
– 20 g de sel fin
– 5 dl d eau
– miel ou sucre semoule
– beurre

Tamiser la farine puis ajouter au fur et à mesure le sel et l’eau
Malaxer le tout de façon à obtenir une masse homogène.
Détailler la pâte en petites boules de 40 à 60 g environ. Les étaler le plus finement possible sur une surface huilée, afin d’obtenir un grand cercle de pâte très fine.
Rabattre les côtés pour obtenir des carrés de 6 à 8 cm de côté.

Dans une grande poêle, mettre à chauffer une noix de beurre et y faire cuire le crêpes sur chaque face.
Déguster avec de la confiture de rose, du miel ou de la cassonade, voire de l’excellent sucre Mascobado (En vente dans les boutiques Artisans du Monde).

Nous profitons de ce post pour vous annoncer la création l’année dernière de la

Web TV de la Grande Mosquée de Lyon Grande Mosquée de Lyon CLIC CLIC  !



Rétroliens/Pings

  1. La semaine de Lyon Saveurs : LYON SAVEURS - [...] CLIC Article sur le Ramadan à Lyon du 1er au 31 août CLIC [...]

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *