Mention « produit de montagne » : les critères vont être assouplis

Mention « produit de montagne » : les critères vont être assouplis

Dans le cadre du nouveau  règlement sur les systèmes de qualité des produits agricoles et denrées alimentaires, la Commission européenne travaille notamment sur les règles pratiques clarifiant la manière dont les agriculteurs peuvent utiliser la mention « produit de montagne » .

Au regard de ce label, qui concerne les matières produites et transformées dans les zones de montagne, un assouplissement concernant « la valeur ajoutée obtenue dans une large mesure dans les zones montagneuses » pourrait être proposé, dans la mesure où les animaux ne peuvent pas être nourris exclusivement en montagne, et où certaines capacités de transformation font parfois défaut.

———————————————— o O o ————————————————

Ce nouveau label de qualité « Produits de montagne » a été introduit grâce à un règlement approuvé par le Parlement Européen le 13 septembre dernier. Des labels pour les produits insulaires et les ventes à la ferme vont du reste bientôt faire leur apparition.

Par ailleurs, le parlement simplifie la reconnaissance des productions locales labellisées.

Le délai d’étude pour obtenir un label de qualité pour des denrées agricoles d’une zone géographique donnée, ou produites selon un mode traditionnel, sera bientôt réduit à 6 mois, contre 12 précédemment.

Pour les producteurs, les transformateurs ou les producteurs-transformateurs, protéger une dénomination d’origine et promouvoir l’authenticité et la réputation de leurs produits sera également facilité.

MG





Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *