Malkevitch a son rond de serviette aux Fédérations…!

Malkevitch est un commissaire mythologue qui ne sait pas enquêter comme les autres. Il a ses méthodes bien à lui comme le démontre la quelque trentaine de romans précédents le mettant en scène

Ce nouvel opus présente la particularité d’avoir été écrit à 28 mains, ou plutôt 14 ordinateurs, sur la base d’un scénario et d’une mise en scène de Jacques Bruyas, à la fois auteur et éditeur (Editions MaBoZa).

A n’en pas douter, le  Café des Fédérations  de Jean-Luc Plasse (auteur par ailleurs de la préface de l’ouvrage) est bel et bien son quartier général rue du Major-Martin (Lyon 1er), au commissaire Malkevitch.

IMG-5406

Ah, les Fédérations !

Une institution gourmande, haut lieu de la convivialité d’entre Rhône & Saône, de la gourmandise et surtout de la qualité des mets servis dans le plus pur esprit des bouchons de Lyon, sans pour autant être inféodée à l’une quelconque des associations, se prétendant seule dépositaire du label Bouchon !

Un bouchon est avant tout un lieu, un état d’esprit où l’on trouve surtout des mets lyonnais comme on les appréciait jadis dès potron minet.

Alors laissez-vous tenter par ce roman qui nous met déjà l’eau à la bouche et qui nous replonge dans les véritables lyonnaiseries militantes.

Et pourquoi pas un superbe ris de veau servi avec son gratin aux Fédé ?

Le livre sort le 11 juin et sera en vente au Café des Fédérations dès le 12 juin 2019.

A bon entendeur…

IMG-5406

Michel Godet  (L’un des co-auteurs)

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *