Lyon au centre d’un trafic de drogue international. De nouvelles incarcérations aux Baumettes !

Le 20 mars dernier, une unité d’élite anti drogue réalise la prise exceptionnelle de 680 kilos de cocaïne dans un jet privé à Punta Cana (République Dominicaine).

Lire notre article précédant: Air Cocaïne à Lyon Bron !

Ce jet contenait 26 valises retrouvées dans un désordre notoire dans l’avion privé, propriété du lunetier Alain Afflelou.

L’avion, un Falcon 50 de chez Dassault Aviation, s’il appartient bien à Alain Afflelou, est opéré avec ses pilotes (Bruno Hodos, Pascal Forest, deux anciens chasseurs de l’aéronavale…) par la société basée à Bron (69), SN THS (Pierre-Marc Dreyfus). Ce dernier l’ayant reprise il y a maintenant près de deux années.

Selon l’AFP, en date du 12 septembre, le dossier vient de subir un rebondissement  avec la mise sous écrou du gérant de SN THS, Pierre-Marc Dreyfus et de Fabrice Alcaud, pilote indépendant, l’un à la prison des Baumettes à Marseille, l’autre à la prison de Luynes, a précisé une source judiciaire.

Ces incarcérations ont à n’en pas douter un lien direct avec l’enquête sur le démantèlement d’un trafic de drogue entre la France et la République dominicaine, a-t-on appris aujourd’hui auprès du parquet de Marseille, au motif « d’importation de stupéfiants en bande organisée, association de malfaiteurs et direction d’un groupement en vue de l’importation, trafic de stupéfiants et blanchiment ».

Les 26 valises retrouvées dans l’avion n’étaient donc pas là par hasard et contrairement à leurs dires, les dirigeants, voire les pilotes (toujours incarcérés en détention provisoire en République Dominicaine » devaient bien être au courant de ce dossier.

Toujours selon l’AFP, plusieurs personnes ont déjà été mises en examen dans cette affaire, dont un douanier en avril pour « infraction à la législation sur les stupéfiants » et écroué également aux Baumettes. Au total, ce ne sont pas moins de 35 personnes arrêtées dans ce dossier qui pèse près de 700 Kg de drogue.

Les autres suspects sont des militaires, des policiers, des agents des douanes et des membres de l’agence anti-drogue dominicaine, soupçonnés d’avoir fait parvenir en Europe plusieurs cargaisons de drogue.

MG avec l’AFP

Soyez cool, partagez cette information:


6 Commentaires

  1. Bonjour
    Après deux années d’observation, je trouve que Michel Godet a plutôt bien fait son travail. Son article était bien objectif, même si basé sur l’AFP.

    En revanche Henri Claude BIGNON cherche a se venger de quelque chose… De quoi ? Mystère. Pourquoi un retraité de l’aviation civile veut-il salir deux pilotes entraînés malgré eux dans les malversations de leurs passagers ? Peut-être souhaite t-il se venger d’un certain CASTANY avec lequel il a eu maille à partir jadis, du temps de la grandeur de ce dernier ?

    Bravo Michel, vous avez bien réagi et bien répondu à des conneries. Bridou et HCB sont probablement la même personne. L’histoire vous donne désormais raison. ne manquez pas de suivre le procès en France de cette affaire. Que la force soit avec vous !

    Dark

Rétroliens/Pings

  1. Air Cocaïne Lyon: suite et fin ? : LYON SAVEURS - [...] Pour lire l’un de nos précédents articles: Cliquez ici… Merci [...]

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *