Lyon – 30 décembre: un SDF mort de froid place Bellecour ! La préfecture réagit…



C’est au petit matin du vendredi 30 décembre 2016, en plein cœur de Lyon et aux pieds des escaliers de la station Bellecour qu’un SDF polonais a découvert le décès de son « voisin de galère » décédé.

Il ne nous appartient pas de juger pourquoi Guillaume,un lyonnais âgé de 35 ans, était dans la rue, s’il buvait, s’il se droguait ou s’il avait ingérer de la méthadone en forme d’analgésique ou si tout simplement il cherchait du travail. Une chose est certaine cependant c’est qu’un homme est mort ce jour dans l’indifférence totale au moment où d’aucun préparent les fêtes de fin d’année.

Les autorités judiciaires ont fait procéder à une autopsie pour analyser les raisons de son décès.

D’après son « voisin » de galère, les SDF appellent tous les jours pour obtenir un abri, mais sans réponse positive. Ce dernier en mémoire de Guillaume a réalisé une croix avec des petits lumignons symboles, en général d’espoir et de vie !

dsc_0372

D’après vous, vaut-il mieux illuminer les rues, envoyer des hommes dans l’espace, regarder le monde aller à vau-l’eau, laisser mourir les gens ou tenter de s’en occuper ?

Quoiqu’il en soit, ils ont été près de 400 sans abri à mourir dans la rue cette année !

Désolé, mais à cet instant je n’ai plus envie de vous souhaiter de bonnes fêtes, mais simplement d’avoir une pensée émue pour ce jeune Guillaume, dont la vie s’est arrêtée un matin de fin d’année à quelques mètres d’une grande roue illuminée de mille feux… moins UN ! !

Michel Godet

Communiqué de la Préfecture le mardi 3 janvier 2017:

Froid annoncé : 200 places supplémentaires et un gymnase mobilisés par le préfet

Alors qu’une vague de froid s’annonce dans les prochains jours avec des températures pouvant atteindre les – 5 degrés dans la nuit, Michel DELPUECH, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône a décidé de renforcer le dispositif d’hébergement hivernal.

A ce jour, les dispositifs pérennes d’hébergement d’urgence, augmentés des places hivernales supplémentaires déjà ouvertes (400) offrent une capacité de 5000 places.

Dans les 48h, à la demande du préfet, 200 places de plus vont être mobilisées. Par ailleurs, en lien avec la Mairie de Lyon, un gymnase sera ouvert dans le 2e arrondissement de Lyon dès ce jour.

Enfin, à la demande du préfet, les services de police et de gendarmerie ont renouvelé des consignes de vigilance auprès des patrouilles qui devront prendre les contacts nécessaires avec les personnes en grande détresse, et le cas échéant, faire appel au Samu pour évaluer l’état de santé de ces personnes afin que soient orientées en milieu hospitalier celles qui le nécessitent.

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *