Lutte contre la Flavescence Dorée: La Bourgogne reste fortement mobilisée !

Lutte contre la Flavescence Dorée: La Bourgogne reste fortement mobilisée

Beaune, le 7 avril 2014 (Communiqué)

Le BIVB a pris acte du jugement concernant l’affaire Emmanuel Giboulot.

(Ndlr: M. Giboulot a été condamné à 500€ d’amende. A sa peine s’ajoute une autre amende avec sursis, également de 500 euros, conformément aux réquisitions lors de l’audience de fin février 2014. Le viticulteur a décidé de faire appel de cette décision. « Je ne me sens pas du tout coupable, c’est intolérable aujourd’hui d’être obligé de se masquer, d’être dans la peur quand on assume une position »).

Il s’agit d’une décision de justice que nous n’avons pas à commenter.

Cette affaire est désormais close. La profession préfère se concentrer sur la lutte contre la Flavescence Dorée, qui reste un enjeu majeur pour le vignoble bourguignon.

Grâce à la mobilisation exceptionnelle des professionnels en 2013, un état des lieux précis de la maladie en Bourgogne a été établi. Dès lors, la filière, toutes sensibilités confondues, n’a cessé d’échanger et de travailler à l’établissement d’un plan de lutte 2014 concerté et ajusté à chaque situation.

La volonté de l’ensemble des acteurs impliqués est de réduire au minimum le nombre de traitements insecticides, ainsi que la surface concernée. Rappelons qu’à ce jour, il n’existe, hélas, aucune alternative pour lutter contre cette maladie très épidémique et mortelle pour la vigne.

N’oublions pas que la lutte contre la Flavescence Dorée, loin de reposer uniquement sur l’emploi de produits phytosanitaires, s’appuie sur 3 autres piliers (prospection, arrachage des pieds malades, traitement à l’eau chaude des plants de vigne), dont le principal est bien la surveillance du vignoble.

La guerre contre cette maladie ne se gagne pas en une seule bataille, elle nécessite un engagement prolongé de tous. L’expérience nous l’a prouvé : les vignobles où la mobilisation s’est relâchée ont vu la maladie revenir en force. Dans ce domaine, la Bourgogne souhaite conserver un comportement exemplaire.

Cette situation particulière ne remet pas en cause le fort engagement de la Bourgogne en matière de développement durable.

Pour lire le communiqué de la FFPV CLIC

LYON-SAVEURS

↑ Grab this Headline Animator

Lyon Saveurs michel.godet@gmail.com

Soyez cool, partagez cette information:

Rétroliens/Pings

  1. Vigne – Saison 2014: Quid de la Flavescence dorée en Bourgogne ? : LYON SAVEURS - [...] Article N°2 [...]
  2. Flavescence dorée: la Cicadelle échauffe les esprits… : LYON SAVEURS - [...] Pour lire notre premier article sur sujet: CLIQUEZ ICI [...]

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *