Avant première: L’Institut Paul Bocuse à Shanghaï

Alors que le Président de la République Française se prépare à inaugurer le Pavillon Français à l’exposition universelle de Shanghaï, l’Institut Paul Bocuse y ouvre son restaurant-école au dernier étage du Pavillon Rhône-Alpes.

Evénement d’envergure internationale par excellence, l’exposition universelle se déroule cette année à Shanghaï, la plus grande mégapole mondiale (20 millions d’habitants), du 1er mai au 31 octobre prochains.

Ce projet est le fruit d’une étroite collaboration entre ERAI (Entreprise Rhône-Alpes International), le bras armé des entreprises rhônalpines à l’étranger,  et l’Institut Paul Bocuse d’Ecully.

Henri Clavijo, Paul Bocuse (MOF), Hervé Fleury, Alain Lecossec (MOF) avec professeurs et étudiants avant le départ pour Shanghaï

Sur une superficie de 400 M2 le restaurant-école, le premier à Shanghaï, va former durant les six prochains mois 120 étudiants du SIT (Shanghaï Institute of Tourism) alors que le développement économique de ce pays ne cesse de croître. D’aucun prévoit même que d’ici deux années, la Chine détrônera la France de sa première place en matière de tourisme.

Pour réaliser ce challenge, outre les professeurs de l’Institut Paul Bocuse, 24 étudiants qui se sont mis au chinois (2è année des deux programmes de Management international de l’hôtellerie et de la restauration et des arts culinaires et Management de  la restauration) participeront également à cette formation. La gastronomie française livrera ainsi ses secrets, son savoir-faire et son savoir-être.

Le restaurant de l'Institut Paul Bocuse à Shanghaï

Côté organisation ce sont près de 120 couverts qui seront servis au quotidien durant six mois, répartis entre la salle principale de restaurant, les quatre salons lounge et la terrasse. Un bonheur débridé pour les étudiants chinois qui vont ainsi se familiariser avec la gastronomie et le service à la française. Une french touch qui mettra également en exergue l’interculturalité estudiantine grâce à un projet initié début 2009 à Ecully, sous la conduite d’Henry Clavijo, par les étudiants de Master management international de l’hôtellerie.

Les étudiants chinois du Shanghaï l'Institut of Tourism

Au delà du concept à mettre en place, il aura fallu réaliser le développement et l’aménagement du restaurant, l’élaboration du prévisionnel d’exploitation et le plan de formation de l’équipe chinoise.

La sauteuse remplace le wok pour les travaux pratiques !

Côté gastronomie des plats ont été conçus et élaborés par les étudiants écullois, réalisables en Chine, et surtout mettant en valeur la patrimoine gastronomique des produits du terroir de Rhône-Alpes et par la-même celui de la cuisine française.

Une fois de plus, l’institut Paul Bocuse et ses étudiants ont su mettre les petits plats dans les grands pour concrétiser un projet audacieux, mais porteur du rayonnement de Rhône-Alpes au delà des frontières.

Mais la gastronomie possède-t-elle des frontières ?

Michel Godet

En collaboration avec notre envoyée spéciale à Shanghaï

A l’issue de l’Exposition Universelle, le Pavillon Rhône-Alpes servira de siège Asie à ERAI et le restaurant continuera à servir de faire valoir à la gastronomie de notre région.

1 Commentaire

  1. SUPER pour tous de créer un institut culinaire à Shanghai. Nous aimerions savoir comment réserver lors de notre visite à l’exposition universelle en juin.
    Toulousains, nous ne connaissons pas votre cuisine mais nous serions ravis de pouvoir l’apprécier à Shanghai.
    Comment procéder?
    Où et quand réserver ?
    Merci à bientôt

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *