Les cours de cuisine de Philippe Lechat aux Halles Paul Bocuse !

Philippe Lechat est un cuisinier qui affiche un beau parcours professionnel (Pierre Orsi, Paulette Castaing, Greuze à Tournus, Château de Bagnols…)

Membre des Toques Blanches Lyonnaises, il est à présent installé aux Halles de Lyon Paul Bocuse où il a créé un atelier de cuisine, après avoir quitté son restaurant de Grézieu-la-Varenne (69).

Philippe Lechat prépare une souris d'agneau avec un espuma de carottes ! (Photo Michel Godet)

Vente à emporter, plats sur mesure, chef à domicile, cours à domicile et à l’atelier sont quelques unes de ses cordes à l’arc de la gourmandise qu’il réalise quotidiennement.

Voilà son programme pour octobre 2010.

A vos tabliers, Mesdames et Messieurs les marmitons !

Michel Godet

Atelier de Cuisine Philippe Lechat

Halles de Lyon Paul Bocuse

102 cours Lafayette

Lyon 3è

Téléphone: 04 78 89 24 07

contact@philippelechat.com


4 Commentaires

  1. Quand on prend un cours de cuisine avec un chef, étoilé qui plus est, on s’attend légitimement à :
    – Cuisiner,
    – Apprendre : des techniques, des trucs et astuces, …
    – Déguster un repas digne d’un restaurant.
    Avec le cours des ateliers Philippe Lechat, vous aurez tout sauf ça.
    J’ai suivi le « cours » (si l’on peut appeler ça comme ça), intitulé, ironie de l’histoire, « Le Chef c’est moi ». Il s’agit d’un cours de 2H pendant lequel vous êtes censés « réaliser un repas gourmet et gourmand. Des recettes créatives pour réaliser des repas sans contraintes. Au programme, conception et cuisson d’une entrée, d’un plat principal et d’un dessert. » 68€ le cours de 2 H.
    Les choses se passent de la façon suivante :
    Pendant la 1ère 1/2 heure : chacun à tour de rôle passe à la caisse pour donner son Bon Cadeau ou son Bon de participation, donner ses coordonnées pour recevoir les recettes et payer éventuellement la portion supplémentaire à emporter (19€ / portion).
    Au fur et à mesure, le Chef qui vous encaisse lui-même, repère ses têtes favorites et ses « têtes de turc ».
    Ensuite, vous vous installez devant un poste et vous attendez.
    Nous étions une douzaine de participants, ce qui est beaucoup trop vu le peu d’espace.
    Tous les ingrédients ont été préparés et pesés à l’avance, certains mélanges sont même déjà prêts.
    Si vous avez la chance de faire partie des favoris, vous allez participer un peu. Mais ne vous attendez pas pour autant à cuisiner ou à apprendre quoi que ce soit. Au mieux, vous allez pouvoir éplucher et découper des légumes, voire remuer le plat sur la plaque de cuisson. Si vous faîtes partie de ceux dont la tête ne revient pas au Chef, d’une part vous en prendrez plein la gueule pendant le « cours » et au mieux vous aurez le privilège de pouvoir sortir des fruits de leur barquettes pour les disposer sur un plateau, mettre le plateau au frigo, et si vous manifestez votre désarroi, alors vous aurez l’immense privilège qu’on vous confie la difficile tâche de séparer des blancs et jaunes d’oeufs.
    Au bout de 2H (1H30 si l’on exclue la 1ère demi-heure), c’est fini. Vous repartirez alors avec 1 entrée, 1 plat et 1 dessert emballés dans les barquettes platique et du papier alu.
    A savoir aussi : bien que dès le départ, le Chef ait enregistré le nombre de participants et le nombre de portions supplémentaires, niveau quantité, il n’y en a pas suffisamment (certains biscuits du dessert ont dû être divisé en 2 pour faire le compte et malgré cela, il maquait encore 1 part au final). Sachez aussi que les portions que vous emporterez sont minuscules : au niveau de plat, cela représente à peu près 1 assiette à se partager à 2 (si vous avez payé le supplément à 19€ bien évidemment !)
    Et pour ceux qui espèrent pouvoir déguster un repas de restaurant à la maison, c’est aussi râté : une fois réchauffé, ce qui devait être croquant ne l’est plus, une fois transportée, la chantilly du dessert s’est affaissée, ….
    Bilan pour moi : 87 € perdus (68€ de cours + 19€ la portion supplémentaire), je n’ai rien appris, je nai pas cuisiné et le repas, en plus d’être insuffisant en quantité était plus que moyen en qualité.
    Aux ateliers Philippe Lechat, bienvenu dans l’univers très tendance du profit à tout prix, de la marge maximum au détriment de la qualité et du service client !
    Voici quelques idées pour dépenser cee que vous budget plus judicieusement en fonction de ce que vous espéreriez trouver dans ce cours :
    – Vous recevez des amis à dîner et voulez les impressionner : commandez un repas chez un traiteur, cela vous coûtera moins cher et sera certainement bien meilleur ;
    – Vous avez envie d’un bon repas : allez tout simplement au restaurant, avec un budget de 87€ à 2, y’a vraiment moyen de se faire vraiment plaisir. Et en plus, si le restaurateur est sympa, vous pourrez même reartir avec quelques conseils et astuces cuisine (il suffit parfois simplement de demander)
    – Vous souhaitez apprendre de nouvelles recettes : achetez un bon livre de cuisine ou recherchez sur le net,
    – Vous souhaitez apprendre des techniques de cuisine : là, je ne sais pas. Je sais seulement qu’il ne faut surtout pas choisir ce pseudo cours. D’ailleurs, si quelqu’un connaît un vrai et bon cours de cuisine, je suis preneuse.

  2. C’est avec une certaine impatience que nous nous sommes rendus à l’Atelier de Cuisine de Philippe Lechat aux Halles de Lyon. Hélas notre déception fut grande. Voici quelques impressions personnelles.

    Tout d’abord le lieu : il s’agissait en principe d’une cuisine type Open Space. En fait, chaque participant devait cuisiner debout dans environ 1/3 m2. Nous étions beaucoup trop nombreux dans cet espace restreint (au total 12 participants et 3 collaborateurs).  Bonne chance aux personnes corpulentes qui souhaiteraient participer ! Nous nous appellerions çà la recherche du profit maximal !

    Sur la qualité du cours :
    En principe dans un cours de cuisine, on s’attend à participer et à CUISINER, en plus de la découverte de savoir-faire.
    Dans ce cours ce ne fut pas le cas du fait du manque de place et donc le Chef a confié seulement quelques tâches ponctuelles comme éplucher un oignon, couper du chou ou encore remuer le contenu d’une casserole avec une cuillère. Le reste, c’est l’affaire du Chef. 
    La qualité de la nourriture est bonne mais pas exceptionnelle.  A la fin de l’atelier, après 2 ou 3 heures passées debout sur place on s’attend, en tant que participant, à pouvoir déguster sur place les plats préparés. Eh bien non ! On emporte à la maison la nourriture répartie dans des récipients en plastique et on les réchauffe ensuite au micro-ondes. On pourrait se demander pourquoi on n’est pas allé directement chez Picard. Quid de la fraîcheur et de la présentation ?? La superbe mousse aux pistaches ne ressemble plus du tout à une mousse après le transport dans une coupelle en plastique et faire mousser une mini portion est tout simplement impossible.
    En résumé, nous avons été très déçus par le cours, si l’on peut appeler çà un cours. Il y a un monde entre la prestation et le prix de 98 Euros.

    En outre, le comble du manque de classe fut que pendant ces 3 heures il n’a pas même pas été proposé aux participants un verre de vin ni même un verre d’eau (pas même du robinet). Nous nous faisons une autre idée de la « Haute Cuisine et Gastronomie » !!!

  3. J’ai eu en cadeau un cours de cuisine pour préparer un ballotin de 250g Lde foie gras aux cours de cuisine de Philippe Lechat aux Halles Paul Bocuse.

    En lisant le commentaire précédent de Ri, je retrouve l’ambiance du cours, l’arrogance des réponses du chef et la déception que j’ai ressentie (ayant aussi l’expérience d’autres cours de cuisine).

    Ne croyez pas que vous allez préparer vous même tout un foie gras (ce pourquoi nous avons payé 98€). NON NON : un tablier en plastique noué derrière le cou et la taille, vous faites un travail de commis:

    vous apprenez à dénerver et dénervez vous même un foie gras de 700 – 800g, ce qui est très bien. et Voila!

    Les foie gras sont ensuite rassemblés et c’est le chef lui-même qui épice les foies gras. Vous, vous regardez!

    Retour à notre rôle de commis : on nous donne 250g de foie gras (au hasard, même pas sûr que ce soit celui qu’on a soi même dénervé :( ) à emballer avant cuisson. Que font-ils du foie gras qui reste????? aucune explication….

    Tous les foies sont cuits dans une casserole commune puis mis à refroidir. Chaque participant repart avec UN ballotin de 250g au hasard à nouveau. Moi c’est sûr, je n’ai eu celui que j’avais emballé !

    Pas de livret sur la recette, pas de suggestion de présentation ni d’accompagnement. A la question « peut-on le faire cuire autrement? » ou « peut-on assaisonner autrement? » la réponse fut brève : »ici on fait ma recette comme ça! »

    Le positif est qu’on apprend à dénerver et UNE technique de cuisson qui fonctionne. Le foie gras était bon.
    Mais à 98€, une ambiance plus chaleureuse et plus de travail concret seraient tres souhaitables, sinon autant regarde youtube!

    bref, je déconseille ce cours!

  4. Pour Noël, nous avions décidé avec ma mère et ma soeur de s’offir un cours de cuisine avec un grand chef dans le lieu mythique de la gastronomie lyonnaise : les Halles.
    Mais voila, ne croyez pas que vous allez vraiment découvrir les halles et ses produits, vous aurez simplement une visite avec un guide pour présenter ces amis qui sont médaillés! (Nous avions pris la formule toqué du marché) !
    Ensuite (ayant l’expérience de plusieurs autres cours de cuisine) ne pensez pas que vous allez tous préparer un bon petit plat, ce n’est pas du tout ca. Vous ferez comis pour le chef qui lui fera la cuisine. Il y a donc un plat collectif qui sera reparti dans des barquette ensuite. Très déçue de ce point de vu là, je n’ai jamais fait autre chose qu’éplucher des légumes pendant 2 heures ( et je ne prend pas un cours à 96 euros avec un grand chef pour cela).
    Concernant les deux plats (entrée + plat) que le chef a donc réalisé, rien de très extraordinaire. C’était bon, mais vu que nous pensions prendre un cours avec un grand chef, les toques blanches, 1 etoile dans les halles … nous pensions découvrir de nouvelles sensations culinaires! et nous avons jamais décollé!
    Encore un point négatif, si vous n’aimez pas un aliment, le chef vous dira « le menu n’est pas à la carte » et sera contrarié de ne pas mettre un épice dans votre portion (forcement puisque chacun ne fais pas son plat!!!)
    Et enfin, le dernier très gros point négatif, vous ne faite qu’une portion (pour 1 personne) si vous voulez faire pour deux personnes vous devrez payer 20 euros (enfin 19 euros de plus). ET pour nous qui avions en produit noble exactment 3 gambas et 6 morceaux de veaux par portion + poireaux et carottes, c’est vraiment exagéré quand le cours lui meme à couté 96 euros!

    En positif, nous avons quand meme découvert pas mal de petites astuces de cuisiner.

    Bilan : La prestation aurait été convenable pour repartir avec 4 portions pour 40 euros et en découvrant vraiment la halle! Mais certainement pas pour 96 euros avec une mini portion! Et le cours fait par un GRAND chef est loin d’etre gastro!

    A déconseiller fortement donc !

    Sur ce bon appetit!

Rétroliens/Pings

  1. Philippe Lechat sur M6 ! : LYON SAVEURS - [...] et son atelier aux Halles de Lyon Paul Bocuse: Clic ! Merci [...]
  2. Une soupe de pêches de vignes très gourmandes ! (Philippe Lechat) : LYON SAVEURS - [...] et son atelier aux Halles de Lyon Paul Bocuse: Clic ! Merci [...]

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *