L’empire d’essence en Auvergne Rhône-Alpes ! A la peine…


Approvisionnement en carburant : situation stable en Auvergne-Rhône-Alpes

Communiqué officiel de la Préfecture de région, ce mercredi 25 mai en soirée

En Auvergne Rhone-Alpes, la journée du mercredi 25 mai 2016 ne s’est pas traduite par une aggravation, mais par une stabilisation de la situation.

• Sur près de 1780 stations services, 543 étaient en rupture ou en difficulté contre 551 hier.

Dans le Rhône, la situation s’est même améliorée par rapport à ce matin ( 88 en rupture ou difficulté à 15h contre 110 à 10h30) compte tenu des nombreux mouvements de camions des dépôts de carburant vers ces stations-service.

• Même si la raffinerie de Feyzin (69) reste immobilisée par un mouvement social en interne, aucun des 16 dépôts n’est bloqué. En ce qui concerne les ressources de ces mêmes dépôts, celles-ci ne prêtent pas à inquiétude. Leur situation est en effet proche de la normale avec 9 jours d’autonomie pour le gazole et 13 jours pour le sans plomb.

Par ailleurs, ces dépôts sont régulièrement approvisionnés, ils recevront ainsi l’équivalent de 4 jours d’autonomie (Gazole+ SP) dans les 48 prochaines heures grâce au pipeline Méditerranée Rhône.

• Le ravitaillement des stations services est assuré par des livraisons régulières depuis les dépôts. Les opérateurs ont même enregistré une nette augmentation de l’activité, reflet de la surconsommation. A titre d’exemple, l’un des plus gros dépôts du port Édouard Herriot a connu une augmentation de son activité de 25 % ces deux derniers jours.

Compte tenu de l’ensemble des ces éléments, Michel DELPUECH, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône confirme que rien ne justifie à ce stade de mesures réglementaires de  réquisition de la ressource ou de restriction de la distribution.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *