Le Rhône sous la canicule: que faire ? La Préfecture vous informe…

A l’occasion de ce grand week-end de chassés croisés, classé rouge dans les deux sens, les autorités préfectorales y ajoutent un classement canicule.

L’heure est donc à la prudence et à la sécurité et le maître-mot sera l’eau.

S’asperger, boire, s’hydrater doivent être des constantes tout au long de la journée, qui plus est pour tous ceux âgés de 60 ans et plus, mais aussi les handicapés, les malades et même les sportifs, dans certaines conditions.

A 40°, bon week-end malgré tout, mais attention cependant à l’hydrocution.

MG


Météo France prévoit dans le département du Rhône plusieurs jours consécutifs de fortes chaleurs, et plus particulièrement ce week-end. En effet, selon les prévisions météorologiques, les températures maximales devraient atteindre en moyenne 37°C, les températures nocturnes pouvant atteindre en moyenne 22° C.

Alain MARC, préfet délégué, a donc déclenché ce jour, vendredi 17 août 2012, à partir de 12h00 le niveau de «mise en garde et actions» du plan national canicule dans le département du Rhône, en liaison avec les services de secours et de santé, les différents services et les collectivités territoriales concernées.

Dans le cadre de ce plan, plusieurs dispositions sont mises en oeuvre localement à destination des personnes les plus fragiles et les plus vulnérables :

§         mobilisation de  tous les services concernés ;

§         surveillance de la permanence des soins auprès des médecins de ville et de la bonne réponse du système de soins ;

§         attention portée aux populations à risque et mise en place de l’accueil des personnes vulnérables dans les locaux rafraîchis ;

Les décisions mises en œuvre par le préfet pourront être révisées en fonction de l’évolution des conditions météorologiques et des indicateurs de l’activité sanitaire locale.

Les conseils de prévention

La préfecture et les services de l’Agence Régionale de Santé (ARS) souhaitent rappeler, notamment aux personnes fragiles (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées, ou malades à domicile, personnes dépendantes), les quelques conseils clés utiles en cas de fortes chaleurs :

.           maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;

.           buvez régulièrement et fréquemment de l’eau sans attendre d’avoir soif ;

.          rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps au moins le visage et les avants bras plusieurs fois par jour ;

.        passez si possible 2 à 3 heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché…) ;

.         évitez de sortir aux heures les plus chaudes et de pratiquer une activité physique ;

.         pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et dès que nécessaire,osez demander de l’aide.

Petit mémo des signes d’alerte de déshydratation chez les personnes âgées.

• Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer.

• Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions.

• Nausées, vomissements, diarrhée, soif.

• Crampes musculaires.

• Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C).

• Agitation nocturne inhabituelle.

Les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes s’exposent aussi au risque de la déshydratation car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température. Pour y remédier, ils doivent boire abondamment surtout de l’eau ou des boissons non alcoolisées (le surplus d’eau sera éliminé) etrester le moins possible exposés à la chaleur.

Il convient d’éviter les efforts physiques intenses, de ne pas rester en plein soleil et de préserver l’intérieur de sa maison de la chaleur.

Il est également rappelé aux usagers de la route qui seront nombreux ce week-end, qu’en voiture, les températures augmentent rapidement. Pensez à faire despauses fréquentes à l’ombre et si possible au frais, à vous humidifier (brumisateur) et à boire régulièrement. Si possible, voyagez aux heures les moins chaudes. Ne jamais laisser un enfant seul dans une voiture, même pour quelques minutes.

«  Les conditions météorologiques méritent que vous soyez attentifs aux autres »


Pour toute information complémentaire :

–          Site Internet de la préfecture : www.rhone.gouv.fr

–          Site internet de l’ARS : www.ars.rhonealpes.sante.fr

–          Site du ministère chargé de la Santé : www.sante.gouv.fr dossier «canicule et fortes chaleurs»

–          Site de Météo France : www.meteofrance.com

–          Site de l’Institut national de prévention et de d’éducation pour la santé : www.inpes.sante.fr

Plate-forme téléphonique nationale 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France)





1 Commentaire

  1. bonjour,

    « S’asperger, boire, s’hydrater doivent être des constantes tout au long de la journée, qui plus est pour tous ceux âgés de 60 ans et plus. »

    Pas uniquement pour les personnes âgés, également pour les handicapées, les malades, etc …

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *