Le Phosphore est dans son élément !



La gourmandise dans son élément !

Restaurant-bar à vins installé en-dessous du restaurant gastronomique L’Antiquaille du chef étoilé et toqué Christian Têtedoie (MOF), par ailleurs président des Maîtres Cuisiniers de France, Le Phosphore met un peu plus en lumière la gastronomie lyonnaise.

Têtedoie Phosphore ©Godet_0156

Le Phosphore

A l’origine, le phosphore étant un élément chimique de numéro atomique 15, de symbole P et membre du groupe des pnictogènes.

Utilisation de produits du terroir, cuisson juste et parfaite, assaisonnement précis et agréable présentation sont le credo de l’établissement. Deuxième élément le plus abondant dans le corps humain, le phosphore chimiluminescent se pare d’une couleur jaune ambrée, que l’on retrouve dans l’éclairage du restaurant. Un lieu à la vue époustouflante bien qu’intimiste, tendance cosy et décontracté à la fois.

Phosphore Têtedoie ©Godet_0197

©M. Godet – William Gastebois & Christian Têtedoie (MOF)

Si le soir Le Phosphore joue la carte trendy, tapas et bar convivial, le midi il s’agit bien d’un restaurant digne de ce nom, avec une véritable cuisine de chef. A prix doux, qui plus est (17 € et 22 €, 2 et 3 plats) !

Aux commandes du lieu depuis quelques semaines, sous l’autorité du chef Têtedoie (MOF), William Gastebois joue la redynamisation des formules du jour, par exemple en les accompagnant d’une belle sélection de vins au verre. Une initiative peu présente dans ce genre de formules, mais qui permet de jouer dans la cour des grands… Comme à l’étage !

Qui dit formules du jour ne dit pas pour autant simplicité. Ainsi, en starter, la chair de tourteau, mayonnaise passion et agrumes, purée de céleri et tagliatelles de légumes côtoie la truite gravelax, cookie salé, carottes pourpres et pickels de radis.

A la cuisson précise, le cabillaud et sa purée de betterave se révèle un plat fort agréable, au même titre que la côte de bœuf, purée de céleri, sifflet de carottes et poireaux, accompagnée de champignons sautés. Saveurs et générosité étant de mise, avec un service diligent et agréable, sans pour autant être guindé.

Le finger-pomme, biscuit épicé et sorbet fromage blanc joue lui aussi dans la cour des grands, à côté d’un dessert plus classique, mais également aussi goûteux, l’omelette norvégienne et sa glace vanille.

William organise périodiquement des soirées à thème, comme dernièrement la soirée « fruits de mer » et la prochaine en mars, qui proposera une association vins et fromages.

A n’en pas douter, l’année des trente ans de cuisine de Christian Têtedoie s’annonce pour le mieux dans le plus gourmands des mondes, en attendant la soirée anniversaire, gastronomique et caritative du 5 octobre prochain à l’Antiquaille.

Michel Godet

Le Phosphore

4, rue du Professeur Pierre Marion  –  Lyon 5e

Tél. : 04 78 29 40 10

Ouvert 7j./7 midi & soir

Voiturier – Funiculaire F1 (Station Minimes-Théâtres Romains)

Têtedoie

Têtedoie Phosphore ©Godet_0152

Carte du soir du Phosphore…

Christian Têtedoie c’est aussi son restaurant étoilé juste au dessus du Phosphore: L’Antiquaille….

Quelques photos de ses plats gastronomiques :

Envoyer des fichiers

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *