Le monde du vin – Millésime : Fraudes et compagnie en Bourgogne

Millésime : Fraudes et compagnie

Diffusion : dimanche 2 mars à 11h25 sur France 3 Bourgogne

Des petits vins maquillés en grands crus, des étiquettes posées sur les mauvaises bouteilles, des taux d’alcool obtenus en trichant avec la nature … dans ce numéro de Millésime, nous allons parler de fraude, tromperie, et falsification en tous genres sur le vin…

Fin 2013, un procès à New-York fait les choux-gras de toute la presse américaine et même au-delà : le procès de Rudy Kurniawan, un Américain d’origine asiatique, accusé d’avoir fabriqué et vendu des milliers de fausses bouteilles de grands crus pendant des années. C’est la première fois qu’un faussaire dans le domaine du vin se fait prendre et c’est en partie grâce à un vigneron bourguignon, Laurent Ponsot de Morey-Saint-Denis. C’est donc avec lui et cette histoire que s’ouvre l’émission.

Pour mieux comprendre de quoi il s’agit lorsqu’on parle de fraude dans le vin, le deuxième invité de l’émission est Benoît Morelière, inspecteur de la répression des fraudes à la brigade interrégionale d’enquête des vins. Il décrit les différents types de fraudes ou falsification qui peuvent exister aux différents stades d’élaboration des vins.

Un reportage nous montre que la répression des fraudes n’est pas le seul service de l’Etat à lutter contre la triche dans le domaine du vin. Il y a également des douaniers spécialisés dans le secteur viticole. Leur mission est d’enregistrer chaque changement dans chaque parcelle de chaque domaine (vente, arrachage, plantation…) et de vérifier que les déclarations faites par les vignerons sur leur parcellaire, leur récolte et leur stock ne sont pas mensongères.

Lilian  Melet, dans sa chronique, évoque le cas de Chablis, une appellation bourguignonne parmi les plus usurpées au monde et qui doit se battre pour défendre son nom.

Dans un reportage, il est également question d’un laboratoire à Bordeaux qui peut dater certaines bouteilles et donc confirmer ou infirmer l’authenticité de certaines (vieilles) bouteilles mises en vente aux enchères grâce à des techniques… étonnantes !

Pour finir en beauté, et en douceur, notre mariage entre un produit de la gastronomie bourguignonne et les vins s’intéresse au pain d’épices. C’est un traiteur dijonnais, Laurent Hébert, producteur d’une dizaine de variétés différentes, qui nous explique sa recette de base alors que sa sœur Gaëlle nous explique quels sont les meilleurs accords mets-vins avec le pain d’épices.

Pour illustrer ce thème du faux et de la copie, l’émission a été tournée dans deux musées, le musée Magnin et le musée de la vie bourguignonne, tous 2  à Dijon. Des lieux où les oeuvres sont a priori authentiques ou alors, s’il s’agit de reproductions, des indications le mentionnent.

Plus d’informations avec le Blog Millésime sur l’actu de la vigne et du vin en Bourgogne.

France 3 Bourgogne

SATELLITE

Canal Sat 355

TNT Sat 305

Fransat 306

Numéricable 915

ADSL

Free 305

Orange 306

Bouygues 475

Sfr 306

LYON-SAVEURS

↑ Grab this Headline Animator

Lyon Saveurs michel.godet@gmail.com

Soyez cool, partagez cette information:

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *