Toujours dans les grappes, le Cluster Beaujolais labellisé par l’état !

Communiqué – Le Gouvernement annonce les cinq nouvelles « Grappes » qu’il vient de labelliser dans le département du Rhône, par le biais de la Datar (Délégation interministérielle à l’Aménagement du Territoire et l’Attractivité Régionale DATAR), rattachée désormais au Ministère de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement du territoire.


Son ministre de tutelle, Bruno LE MAIRE,  vient d’informer Michel MERCIER, Ministre de la Justice et des Libertés, Président du Conseil général du Rhône, de la labellisation de 5 nouvelles grappes d’entreprises dans le Rhône.
Les lauréats sont les suivants :
•CLUSTER BEAUJOLAIS à Villefranche sur Saône, dont le domaine d’activité est la viticulture et les diversifications agricoles,


•AEROSPACE CLUSTER IN RHONE ALPES à Lyon , dont le domaine d’activité est l’aéronautique spatial et de défense,
•CLUSTER I CARE à Lyon, dont le domaine d’activité est l’industrie de la santé
•INDURA INFRASTRUCTURES DURABLES à Villeurbane, dont le domaine d’activité est les infrastructures de génie civil, de transport et d’energie,
•RHONE ALPES PACKAGING à Caluire , dont le domaine d’activité est l’emballage et le conditionnement.
Pour mémoire, les grappes d’entreprises sont des réseaux constitués de PME et TPE, regroupées sur un même territoire et appartenant souvent à une même filière, mobilisées par une stratégie commune et la mise en place d’actions et de services concrets et mutualisés.
Vingt quatre millions d’euros ont été prévus par l’Etat pour soutenir les 126 lauréats des deux labellisations intervenues en 2010 et 2011.
Michel MERCIER se réjouit de cette décision qui permettra de continuer à structurer le tissu économique du département et félicite les présidents des grappes d’entreprises.
La Datar lancé fin 2009 cette politique de « grappes d’entreprises » afin de favoriser la croissance, les richesses et l’emploi. Ce dispositif national apporte un soutien financier aux dynamiques territoriales de réseaux, tel que peut l’être un Cluster (traduction littérale de grappe), en complément de la politique des pôles de compétitivité.

La Datar a choisi de retenir des dynamiques dont la stratégie et le plan d’actions sont définis par les dirigeants des entreprises membres, avec un fort ancrage territorial notamment par leur collaboration avec les organismes de formation et de recherche, les acteurs locaux privés et publics, et dont les actions permettent le développement économique des entreprises et du territoire.

Une belle reconnaissance pour notre Cluster et un levier financier qui va faciliter la mise en œuvre des actions émergeantes et l’avancement des travaux déjà amorcés depuis 2 ans : développement de la filière chanvre, export, biomasse, innovation des produits dérivés de la vigne et du vin, tourisme…

En savoir plus sur l’appel à projets : http://www.datar.gouv.fr/


Le Cluster Beaujolais (CLIC):

Le Cluster Beaujolais, de quoi s’agit-il ?

Il s’agit d‘élaborer une vision stratégique partagée du développement du territoire Beaujolaisen associant acteurs publics et privés, entreprises et institutionnels. Bien qu’ayant été initié en réponse à la crise viti-vinicole, il intègre au delà de cette filière, les secteurs de l’industrie, du négoce et des services. Le cluster est la traduction de la capacité des entreprises, collectivités, unités de recherche et de formation, à se mobiliser pour valoriser ensemble leurs complémentarités et leurs atouts, géographiques et sectoriels. Il s’appuie naturellement sur les acteurs existants.

La dimension inter filière du Cluster Beaujolais accroit ces complémentarités et multiplie les possibilités d’interactions entre les différents acteurs de son Territoire de projets.

Plusieurs secteurs d’activités sont représentées au sein du Cluster : industrie, bâtiment, viticulture, agroalimentaire, banque, agence de communication, hôtellerie, loisirs…

L’Association Cluster Beaujolais

Forts des résultats obtenus en l’absence de toute structure juridique, les fondateurs du Cluster ont souhaité créer une Association, forme d’organisation souple, réactive à même de porter les projets et de lever des fonds à l’image des pôles de compétitivité.

Le format retenu s’inspire pleinement de l’organisation des Pôles de compétitivité et Clusters existants : un Collège Entreprises, un Collège Formation Recherche et un Collège Institutionnels.

Par ailleurs, un Collège Partenaires Associés et Experts est mis en place afin d’accueillir les structures ou les personnes physiques dont les compétences, les savoirs et les réseaux seront autant d’atouts pour la réalisation des actions Cluster Beaujolais.

Ainsi, le 24 septembre 2009, est née l’Association Cluster Beaujolais, dont le Conseil d’Administration a désigné le Bureau suivant :

  • Président du Cluster Beaujolais : Noël COMTE – PDG de SOTRADEL Logistique
  • 1er Vice-Président : Dominique CAPART – Président d’Inter Beaujolais
  • 2ème Vice-Président : Jean-Baptiste MAISONNEUVE – Directeur Général des Autocars Maisonneuve
  • 3ème Vice-Président : Michel MAITRE – Directeur Lycée Bel Air
  • Secrétaire : Chantal PEGAZ – Gérante du Domaine du Baron de l’Ecluse

Les Objectifs du Cluster Beaujolais

  • Favoriser la compétitivité des entreprises prioritairement du secteur vitivinicole par une étroite collaboration entre acteurs connexes
  • Promouvoir l’innovation dans tous les domaines depuis le travail de la vigne jusqu’à la commercialisation
  • Associer à l’ensemble des réflexions en matière d’innovation, de recherche et de développement d’autres filières ou centres de formation et de recherche avec lesquels une inter connexion est possible dans un souci de mutualisation des ressources afin d’en tirer un profit collectif.

Comment fonctionne le Cluster ?

6 axes de travail prioritaires ont émergé des réflexions préalables à la création du cluster :

  • Intelligence de la vigne et du vin: développer la veille stratégique et des projets de Recherche et Développement
  • Tourisme, image et terroir
  • Renforcement de la filière industrielle et de son environnement
  • Déploiement à l’export
  • Adaptation de l’offre aux attentes du marché
  • Reconquête du marché lyonnais

Dans chacun de ces axes, des entreprises se regroupent autour de projets qu’elles élaborent en commun, selon leurs souhaits, leurs besoins et les affinités. Ces projets sont par essence collaboratifs et restent ouverts aux industriels, producteurs, commerçants, écoles et laboratoires intéressés.

Ces groupes d’entreprises se réunissent pour formaliser ces projets puis les présentent au comité de pilotage du cluster qui définit les groupes-projets dont le pilote est un chef ou un représentant d’entreprise.

Les projets retenus bénéficient d’une labellisation. Celle-ci ouvre à un soutien qui peut être technique, (expertise…) et/ou financier (mobilisation de fonds européens, nationaux, régionaux, départementaux ou privés).

Les avantages du Cluster

Le cluster est aussi une démarche Gagnant/Gagnant : chacun apporte sa part d’expertise, de travail, de connaissance ou d’innovation, tous les adhérents bénéficient des résultats qu’ils n’auraient pu espérer obtenir seuls.

Quels gains sont attendus …

…pour les entreprises ?

  • Gagner en compétitivité : réduction de certains coûts, accroissement de la capacité d’innovation (process, produits)
  • Toucher des marchés qui sont inaccessibles seul : développement international mais aussi reconquête du marché lyonnais et local
  • Bénéficier de la dynamique des autres entreprises et acteurs du territoire : veille stratégique, partenariats avec d’autres filières, d’autres territoires, actions de lobbying …
  • Développer des synergies innovantes entre différentes entreprises et autres acteurs

…pour les acteurs territoriaux

  • Renforcer l’ancrage sur le territoire des populations et des activités économiques, attirer de nouvelles entreprises
  • Accroître la valeur ajoutée produite sur le territoire : création d’emplois, innovation et offre de formation
  • Améliorer l’image et l’attractivité du territoire : développer le tourisme en s’appuyant sur les atouts du territoire

Quelques exemples parmi les actions en cours de mise en œuvre

  • Le développement d’une offre touristique
  • La participation groupée sur un salon de promotion de la France à Londres
  • La création d’un réseau autour de l’utilisation du chanvre, culture alternative à la vigne
  • L’adaptation des nouveaux produits de la vigne aux marchés français et étrangers
  • La promotion du Beaujolais sur l’exposition universelle de Shanghai 2010

Comment rejoindre le Cluster ?

Le cluster est ouvert à toute entreprise, quelle que soit son activité > devenir membre.

Contacts :

Sophie Landreau, animatrice du Cluster Beaujolais : slandreau@villefranche.cci.fr
Pascal Danger, Secrétaire Général de la CCI du Beaujolais : pdanger@villefranche.cci.fr

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *