Laisse béton au Mas de Libian ! (Vignobles Thibon-Macagno St-Marcel-d’Ardèche)

C’est bien volontiers que nous publions cette lettre de la famille Thibon-Macagno. Pour cette dernière, le vin qu’elle produit est comme un enfant que l’on élève, que l’on dorlote, que l’on choit sans pour autant que tout se passe toujours pour le mieux dans cette charmante petite commune ardéchoise de Saint-Marcel-d’Ardèche.

Hélène Thibon et le cheval Nestor !

Ainsi, dernièrement après avoir fait l’acquisition de cuves neuves en béton, dûment référencées (Nous ne citerons pas le nom du fabriquant pour cause de procès en cours !) quelques 300 hectolitres (Et non 30 comme écrit rapidement et précédemment!) ont « viré » pour cause de présence d’aluminium.

Imaginez la douleur de ceux qui au quotidien mettent leur peine à l’ouvrage pour élever leur enfant !

A ce jour, la procédure suit son cours et avec elle, expertises et contre expertises sans doute, mais aussi bataille de spécialistes.

Qui en sortira gagnant ? Nul le sait à ce jour, mais certes pas ces parents méritants, qui resteront éprouvés au plus profond d’eux-mêmes.

En attendant et comme le dit cette famille au cœur fidèle, méritante et courageuse, gentillesse, solidarité et générosité sont encore des valeurs que l’on trouve en France aujourd’hui. Et oui, tous ne passent pas leur temps à s’amuser à faire des émeutes et à brûler les biens d’autrui.

Nous aussi, à Lyon-Saveurs, allons essayer de contribuer modestement à donner du baume au cœur à ces vignerons, du moins en essayer de créer une chaîne d’informations et pourquoi pas de générosité.

Vos commentaires et suggestions, en bas de cette newsletter, sont donc les bienvenus.

Merci pour eux.

Michel Godet Texte – Photos ©Famille Thibon-Macagno (Norbert Dutranoy)


St Marcel le 02 août 2012

Chers amis,

Voici quelques nouvelles de Libian…

Comme vous le savez, mi-mars nous avons découvert que la moitié de notre récolte de Bout d’Zan & Khayyâm (poète syrien 11ème siècle) 2011 (soit plus  de 41 000 bouteilles) avait été irrémédiablement abîmé par un soutirage dans des cuves béton brut (pourtant affranchies selon les règles Ribereau- Gayon) fraîchement livrées.

Très rapidement nos vins ont perdu 50% de leur acidité totale et ont subi une augmentation de 0.5 de pH.

Aujourd’hui, la machine judiciaire est lancée…

L’expertise en cours a mis en évidence la présence d’aluminium et de silicium dans les vins!?!

Le vin ne contient pas naturellement d’aluminium.

De cette catastrophe est née une nouvelle cuvée issu de l’assemblage des rescapés. Elle n’a pas de nom, juste un grand vide sur l’étiquette….

Car c’est bien ce que nous vivons à Libian : un grand vide!

Nous ne souhaitons à aucun vigneron de vivre une telle expérience.

Une amie, Corinne Comme du Château des Champs des Treilles à Bordeaux, ayant elle-même subi un préjudice sur ses vins m’a dit « nous avons choisi d’être vignerons, comme d’être parents ».

Et de vivre un tel gâchis nous bouleverse profondément.

Sans cette catastrophe nous n’aurions jamais eu conscience de l’extrême solidarité et de l’infinie gentillesse qui nous entouraient, autant de la part de nos confrères vignerons que de notre clientèle. Soyez en ici tous remerciés du fond du cœur.

Je continuerai à vous informer au fur et à mesure des résultats d’expertise car je considère que la communication entre vignerons est essentielle

Aussi, n’hésitez pas à me contacter si vous désirez de plus amples renseignements sur la situation à Libian.

bien à vous,  bel été et bonnes vendanges

Famille THIBON-MACAGNO – 07700 St Marcel d’Ardèche – Fax +33(0)7.75.98.66.38

Tel +33 (0) 4.75.04.66.22 – +33(0)6.61.41.45.32- h.thibon@wanadoo.fr





1 Commentaire

  1. Monsieur,

    Je vous remercie pour votre article et votre soutien !
    Nous en avons bien besoin à quelques jours des vendanges (1 semaine)
    Juste une petite précision: ce n’est pas 30 Hl mais + de 300Hl…….
    Et c’est pour cette raison que nous nous retrouvons dans une situation aussi critique.
    Et maintenant haut les coeurs, des raisins nous attendent !
    Bien à vous

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *