L’échalote d’Anjou sur la voie de l’indication géographique protégée (IGP)

Dans notre volonté de promouvoir les produits du terroir et de qualité, nous sommes heureux d’apprendre le vote favorable de l’INAO concernant le cahier des charges « échalote d’Anjou » dans la perspective de son enregistrement en IGP.

Michel Godet


L’échalote d’Anjou sur la voie  de l’indication géographique protégée (IGP)

Le Comité national des indications géographiques protégées de l’INAO a approuvé, lors de sa séance du 30 mai 2013, le projet de cahier des charges « échalote d’Anjou » dans la perspective de son enregistrement en Indication géographique protégée par la Commission Européenne.

L’échalote d’Anjou est une échalote « traditionnelle » rosée de type Jersey. Sa forme est longue, régulière et légèrement allongée. Les tuniques des bulbes sont fines et brillantes, de teinte jaune pâle à tendance de plus en plus cuivrée selon leur degré de maturité et de séchage et la durée de conservation avant expédition. Elle peut se présenter sous deux formes : l’échalote précoce ou demi-sèche, expédiée en tout début de saison et l’échalote de conservation ou sèche expédiée tout le reste de l’année et caractérisée par un aspect bien sec du collet.

L’échalote d’Anjou est ferme au toucher. Sa chair est rosée et sa consistance est tendre. Au niveau olfactif et gustatif, elle présente une intensité aromatique basée sur un caractère piquant.

Les caractéristiques de l’échalote d’Anjou sont liées notamment aux usages et techniques culturales basés sur une plantation et un arrachage manuel. La plantation manuelle, méthode traditionnellement pratiquée dans la région, concourt à la qualité et à la régularité du produit.

L’aire géographique de l’échalote d’Anjou s’étend sur 71 communes du département du Maine-et-Loire. Cette zone offre des parcelles de culture favorables à cette production présentant notamment de bonne capacité de rétention en eau et des plaines relativement bien protégées des aléas climatiques.

La production d’échalote est présente en Anjou depuis plus de 150 ans et celle de l’échalote longue depuis plus d’un demi-siècle. L’Anjou est ainsi la seconde région de production d’échalotes et représente 10% de la production nationale.

L’indication géographique protégée est un signe européen qui existe depuis 1992 et assure au consommateur que le produit tire une ou plusieurs caractéristiques de son origine géographique.

Pour les producteurs, l’enregistrement de l’IGP garantirait une protection de la dénomination « échalote d’Anjou » sur tout le territoire de l’Union européenne.

Comme pour tous les produits sous signe d’identification de la qualité et de l’origine, des contrôles réalisés par des organismes indépendants permettent de s’assurer du respect des conditions et de la zone de production.

L’échalote d’Anjou

Produites en Anjou depuis quatre siècles, leur culture a conservé les atouts qui la caractérisent : une plantation et une récolte des bulbes à la main, associées à un premier séchage en champ, qui grâce au soleil, leur permet de revêtir une tunique jaune cuivré à l’aspect brillant et sec.

Seules les échalotes traditionnelles Fleuron d’Anjou bénéficient en France d’une certification attestant du respect de ces méthodes. Raffinées et typées, leur goût est subtile et riche de saveurs, il constitue le véritable atout de l’échalote traditionnelle face à l’oignon. De plus l’échalote est excellente pour la santé : on lui attribue des propriétés digestives et ses nombreux micronutriments (vitamines, minéraux et oligo-éléments) permettent d’améliorer la densité nutritionnelle de notre alimentation, même consommée en petites quantités. Mais attention aux imitations !


La Confrérie des Amis de l’Echalote d’Anjou défend les valeurs de son produit face aux échalotes dites de « semi » plus proches de l’oignon. Elles sont issues d’une graine et ne sont composées que d’un seul bourgeon contrairement à l’échalote traditionnelle qui en contient plusieurs. Adoptez l’échalote d’Anjou !

—————————————- oOo —————————————–

Echalote Longue
Echalote de Tradition
Reconnaître l’Échalote de Tradition.
2. Coupez en deux l’échalote : l’intérieur doit être composé de deux bourgeons minimums.
3. Pressez la base de l’échalote : si elle est dure, elle a été arrachée dans les règles de l’art. Cette dureté est en fait celle d’une empreinte, visible à l’œil nu, qui marque le point de sa séparation avec la touffe.
4. L’Échalote de Tradition est toujours ferme et bien emballée dans sa tunique jaune cuivrée. Sa couleur est uniforme. Son aspect est brillant et sec en même temps.
La certification. Pourquoi ?
Prénom : Certifiée
Née à : Val de Loire
Producteur : Fleuron d’Anjou
Adresse : Les Ponts de Cé – Maine et Loire
Certification de conformité contrôlée par ASCERT INTERNATIONAL organisme indépendant.
* Plantée et arrachée à la main
* Triée à la main
* Premier séchage naturel effectué au champ.
Engagement de : Fleuron d’Anjou
Aujourd’hui, l’ECHALOTE LONGUE revendique son nom pour éviter toute confusion avec des produits différents tels que l’oignon long.
* l’échalote s’appelle Allium Ascalonicum
* l’oignon est un Allium Cepa.
Si les échalotes grises constituent une petite famille appréciée depuis longtemps, leséchalotes roses représentent l’essentiel de la production actuelle.
Comment la choisir et la conserver
Eliminer les feuilles sèches et conserver dans un endroit sec à faible température, éviter le réfrigérateur.

Née au Turkestan il y a plus de 2000 ans, l’échalote était considérée par les Perses et les Égyptiens comme une plante sacrée. Elle tient son nom de la ville d’Ascalon dans le pays des Philistins (actuellement Ashkelon en Israël), où elle était cultivée dans l’Antiquité. C’est sous Charlemagne qu’elle entre dans la gastronomie française.

Ce n’est qu’au 17ème siècle que l’échalote fait son apparition dans les champs de la Bretagne et du Val de Loire. La technique de culture alors mise en place n’a pas changé depuis, lui conférant sa véritable identité « Echalotes de Tradition ».

1. La silhouette de l’Échalote de Tradition est asymétrique. Sa forme est un peu irrégulière et sa base est légèrement décalée par rapport à sa tête.

Nom : Echalote longue

Signes particuliers :

Caractéristiques certifiées :

Le Certificat de Conformité : une Garantie d’Authenticté

En effet, depuis 1996, l’ouverture des catalogues français et européens a totalement clarifié la situation des espèces :

Au sein de la famille des échalotes roses, on distingue différents types : les longues, demi-longues et rondes.

En obtenant une Certification de Conformité pour son échalote longue, Fleuron d’Anjou peut ainsi garantir l’authenticité de son produit.

L’échalote doit être achetée ferme, avoir la peau sèche et brillante.


Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *