Jean-Pierre Coffe retourne sa veste et vante à présent le Beaujolais !

Dominique Piron, vigneron à Villié-Morgon (69) vient d’accueillir dans son domaine, au pied de la Côte de Py, Jean-Pierre Coffe, afin de finaliser une très jolie cuvée pour l’enseigne nationale de hard discount, Leader Price. Nul n’est besoin de présenter celui, chantre de la mauvaise bouffe, dont les coups de gueule sont célèbres et dont le visage rond cerclé de grosses lunettes aux couleurs vives interpelle toujours, dans la lucarne du PAF.

Le personnage s’est-il assagi ? Nul ne le sait vraiment, peut-être pas lui même, qui disait pis que pendre du Beaujolais il y a encore peu !

L’animateur télévisuel a donc changé fondamentalement de jugement, voire de stratégie personnelle. Un retournement de veste en quelque sorte. « Le Beaujolais s’est simplement dévoyé » avoue-t-il comme pour s’excuser. Quoi qu’il en soit, et ce n’est que justice, le Beaujolais a maintenant à nouveau ses faveurs. Un bonheur pour tous ceux qui travaillent quotidiennement pour redorer le blason d’un vignoble qui vient de connaître quelques vicissitudes, ces dernières années.

Et puis, n’y a-t-il pas que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ? A moins que ce ne soit la rencontre avec Dominique Piron, un vigneron qui défend avec modestie et compétence qualité, terroir, mais aussi territoire.

Le Beaujolais Nouveau élaboré dans les caves de Dominique Piron avec Jean-Pierre Coffe est donc celui dont ce dernier rêvait depuis longtemps. Six cuvées sur dix ont été sélectionnées à Morgon pour réaliser une cuvée d’assemblage subtile afin de proposer un Primeur d’exception à l’image de ceux d’antan. Frais et fruité naturellement, le Beaujolais Nouveau a reconquis les faveurs de Coffe dans un esprit de convivialité avéré.

Marie Lepage (responsable qualité et développement produits de Leader Price), Jean-Pierre Coffe, Aude Rebourcet-Rabah (oenologue de Leader Price) et Dominique Piron sur le domaine de ce dernier (Photo M. Leroy)

Dommage que ce dernier n’ait pas rencontré Dominique Piron plus tôt ! Cela aurait évité des coups de gueule intempestifs et des prises de position par trop générales, voire généralistes …

Tout en chacun et la profession en entier ne peut que s’en réjouir, elle qui avec tous les jeunes vignerons, comme avec les anciens et l’Inter Profession ne cesse de remettre sur le métier cent fois son ouvrage.

Une fois encore, merci à tous ceux qui savent au delà des querelles de clochers, faire avancer ce vignoble, pour les Primeurs comme pour les Crus.

Une pierre de plus pour un Re-Nouveau  en marche !

Michel Godet

Leader Price et Franprix commercialiseront dès le 18 novembre prochain cette cuvée Pion à 4,25€. Un prix doux certes, mais du essentiellement au nombre de flacons commercialisés en une seule fois.

Jean-Pierre Coffe lors de la présentation de son dernier ouvrage à Lyon (2010)© Michel Godet


1 Commentaire

  1. D’une lectrice fidèle Brigitte Ch. qui a laissé ce message sur la boîte mail de Lyon Saveurs:
    (Merci Brigitte)

    OUI LES VIGNERONS DU BEAUJOLAIS ONT FAIT DES EFFORTS. POUR MA PART JE RECOMMENCE A BOIRE DU BEAUJOLAIS GRACE A MR RAGINEL D’UNE PART ET aux EFFORTS PROBANTS D AUTRE PART.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *