Grégory Cuilleron à la Finale des Finales sur M6 !

Depuis sa victoire en octobre 2009 au « Combat des Régions » Grégory Cuilleron est resté le même. Un trentenaire qui ne se départit jamais de son sourire et qui  a surtout gardé toute sa simplicité et sa gentillesse. Tous ceux qui le croisent dans la ville, ne démentirons pas.

Grégory Cuilleron a su remettre en jeu son titre 2009 (Photo Michel Godet)

Toujours dans le cadre de cette émission spectacle de M6, Grégory Cuilleron vient de participer hier soir lundi 28 septembre à la finale des finales du « Combat des Régions ». Il a donc remis son titre en jeu, sans succès, contre Reynald (32 ans) grossiste en jouets à Orléans.

Toujours aussi créatif, gérant parfaitement son temps de travail (il a même envoyé deux de ses plats avant le temps imparti !) il a su se départir avec brio de ce challenge, en particulier en réalisant une assiette à base crudités. Présentation, couleurs et sobriété de son ardoise étaient au rendez-vous. En trois dimensions, qui plus est, pendant que son adversaire réalisait une tomate simplement creusée avec un mikado de légumes à cru.

Côté du jury, sous la houlette du très médiatique Cyril Lignac étaient rassemblés Pascal Favre d’Anne, Jean Sulpice, Jean-François Piège et le régional de l’étape, Georges Blanc. On s’est du reste souvent demandé quel était le rapport entre Georges Blanc et Jean-François Piège tant il est vrai que ce dernier prenait toujours le contre pied des commentaires du sociétaire gournand de Vonnas !

Mais la cuisine a ceci de particulier que si l’on peut juger de la qualité d’un produit, de sa cuisson ou de son assaisonnement, la sensibilité gourmande et artistique reste propre à chacun et à chaque membre du jury en particulier.

Ce combat (Grégory s’est coupé plusieurs fois  avec un couteau lame de rasoir !) a donc été sans merci pour les deux supers finalistes et c’est bien lors de la dernière épreuve que le lyonnais s’est fait dépasser par Reynald sur un score de 10 à 8.

Qualité des candidats, hasard du concours pour maintenir le suspens, le verdict a donc désigné le vainqueur. Reynald.

Pour autant la route n’est pas terminée pour Grégory Cuilleron qui enchaîne depuis octobre 2009, les tournages à la télévision. Il a également participé à l’émission Top Chef – comme candidat – il propose régulièrement dans l’émission MIAM de Cyril Lignac des chroniques gourmandes et continue à  cuisiner chez Georges Blanc dans son restaurant gastronomique, une fois par mois.

Pour ce dernier grand chef, il a même pris le piano de sa brasserie gourmande Le Splendid à Lyon-Brotteaux, à plusieurs reprises devant une salle comble et conquise !

Geoffroy Berrier, directeur du Splendid, Grégory Cuilleron, Georges Blanc et Fabrice Garabédian, chef du Splendid.

D’autres projets, Grégory n’en manque pas à commencer par l’ouverture de son bistrot gourmand dans le centre de Lyon (Pas très loin de l’Hôtel de Ville ?). Une ouverture quelque peu retardée par tous ces tournages et attendue pour les prochaines semaines.

Bravo Grégory. Une fois de plus tu nous a montré tes qualités humaines et de « pro » de la cuisine, un modèle de courage et de volonté.

Et puis comme tu l’as si bien et si simplement dit sans mésérabilisme à la fin de l’émission : » Dans les cas j’ai prouvé que l’on peut cuisiner, donc travailler avec cinq doigts seulement ! »

Rendez-vous sous peu dans ton bistrot.

Michel Godet

Pour vous inscrire gratuitement aux Newsletter et vidéos de Lyon saveurs: Clic ! merci de votre visite

(C’est en haut et à droite de la page d’accueil – N’oubliez pas de confirmer le mail de confirmation que vous trouverez dans votre boîte mail !)

Grégory (Photo M6)

1 Commentaire

  1. Je crois Gregory tu as su nous séduire par ton dynamisme, ton professionnalise, le sérieux et l’imagination dans tes réalisations. J’espère que nous aurons encore l’occasion de te voir sur M6 ou autres chaines qui sauront d’accorder une place afin que l’on puisse te voir et apprécier ce que tu fais.
    Je ne suis pas de Lyon, mais je te souhaite une totale réussite pour ton bistrot que je manquerai pas de fréquenter lors de mes passages sur la région Lyonnaise.
    A bientôt.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *