Gérard Collomb: « Surtout pas de cabaret à la Confluence » ! (Têtedoie, Sucillon, Le Bec)

Lyon, le 29 août 2012 (15h00):

Lors de sa rentrée,  le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb, au cours d’un road-trip des grands chantiers de l’agglomération, a également abordé quelques sujets relatifs à l’actualité lyonnaise. Gourmande en particulier.

S’il semble dubitatif et dans une position d’attente quant à l’aboutissement de la candidature lyonnaise à l’attribution* de la Cité de la gastronomie (du moins tant que l’état ne cautionnera pas l’aspect financier de ce dossier évalué à 40 millions d’euros), il est encore beaucoup plus remonté sur le dossier Rue Le Bec.

Sans revenir sur le fond de la procédure collective, il explique tout de go qu’il a appris la décision du Tribunal de commerce de Lyon par la presse. « Je n’étais pas au courant ».

Rappelons que ce sont quatre associés, dont le chef Meilleur Ouvrier de France étoilé Christian Têtedoie et le traiteur Sucillon qui ont repris  l’ex Rue Le Bec, à la barre du tribunal.

Qui, mieux que Liza Minelli, incarne le cabaret ? (Affiche du film Cabaret, avec Liza Minelli)

« Je n’ai jamais vu Monsieur Sucillon et je n’étais pas au courant d’un projet de restaurant-cabaret. Je suis absolument contre l’arrivée d’un cabaret à la Confluence, qui ne correspond pas du tout à l’esprit du projet et surtout contre les cars. »

Mais que pouvez-vous faire si  la cession a été enterinée par le TC de Lyon ?

« Je ne veux pas qu’il y ait trente cars ou plus qui déversent régulièrement des visiteurs dans ce quartier encore difficile d’accès. S’il le faut, j’interdirai l’accès aux cars ! »

On le comprend rapidement, le ton est donné dans ce projet pour le sénateur-maire qui ne souhaite absolument pas voir ce type d’établissement arriver à la Confluence, fusse-t-il initié avec Christian Têtedoie.

Cabaret lors des Sarmentelles à Beaujeu en 2010 .... Carbaret live....

On peut en effet subodorer que le départ de Nicolas Le Bec ait encore un goût amer pour Gérard Collomb qui comptait beaucoup sur ce symbole gourmand et sur ce jeune chef breton prometteur.

Pour l’heure, on semble donc être dans un round d’observation, tant il est vrai que la cession est effective depuis 24 heures seulement.

Que peut-il advenir de la Rue Le Bec ? Que le projet avorte ?

Nous ne le croyons pas sincèrement, mais pensons malgré tout qu’à côte de la Saône qui déroule son long ruban aquatique, chacun devra sans doute mettre de l’eau dans son vin !

En attendant, il y a peu de chance que l’on voit rapidement un Royal Place à Lyon, comme à Kirrwiller (Alsace), et encore moins un Las Vegas-sur-Saône à la confluence.

Michel Godet

* Les auditions auront lieu le 15 octobre prochain





Lyon, le 28 août 2012 (12h00):

Dans le cadre de la procédure collective (RJ du 17 juillet 2012) concernant la Rue Le Bec à la Confluence, le Tribunal de commerce de Lyon a statué ce matin. Le dossier se termine donc en liquidation judiciaire avec reprise pour un montant de 100 000 €. Il s’agit donc d’une sortie de procédure collective par cession.

Parmi les offres de reprise, le TC a attribué le dossier à Christian Têtedoie, bien que l’offre ne soit pas des plus importantes. Ce dernier, associé au traiteur Sucillon (Rilleux-la-Pape), ainsi qu’à deux autres associés S. Fioc, (Théâtre Boui-Boui) et de F. Sartou, (Flat 69 – Porsche d’occasion-Oullins),  va s’approprier l’ancien restaurant de Nicolas Le Bec à la Confluence.

Les repreneurs s’engageant à reprendre 40 de la cinquantaine de  salariés du groupe, et ne pas faire de vente à la découpe, compte tenu de la modestie avérée de l’offre.

Au programme, de la restauration bien sûr, mais aussi une salle de spectacle, style cabaret. Il est vrai que le traiteur Sucillon avait cette idée en tête depuis plusieurs années et que ses recherches dans le nord-est  lyonnais ne s’étaient pas avérées productives.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chistian Têtedoie (MOF étoilé)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A priori, le MOF Têtedoie ne sera pas au piano, bien qu’il participe activement à l’élaboration de la carte.

Alors que Nicolas Le Bec commence à mettre en place son nouvel établissement à Shanghaï (Chine) et à développer ses « Rue Le Bec » en Asie du Sud-Est, Christian Têtedoie ne cesse d’agrandir son « empire ». On se rappelle qu’il a repris avec un autre associé Léa La Voûte il y a tout juste quelques semaines, après la cession de ses parts de la brasserie Testa D’Occa à ses associés de la brasserie italienne, située juste à côté de son restaurant gastronomqiue à l’Antiquaille.

Pour mémoire, la triplette Viannay (MOF étoilé), Marguin (les Echets), Bertthod (33 CIté) n’avait pas donné suite à la tentative de reprise de la Rue le Bec pour cause, à son sens, de complexité du dossier.

Dans les prétendants, il avait été question, sans aucune certitude cependant, d’Olivier Ginon (GL Events), Hippopotamus, Joshua Suarez, le groupe Bocuse…

Alors, clap de fin (de l’ancien dossier) ou suite et faim (du nouveau dossier) ?

En tous cas à quelques semaines de la  décision concernant l’attribution (15 octobre) ou non à Lyon de la Cité de la gastronomie, la ville bruisse au quotidien d’informations pour le moins gourmandes.

Mais Lyon n’est-elle pas la capitale mondiale de l’actualité gastronomique ?

Michel Godet

PS Pourra-t-on envisager comme prévu une ré-ouverture vers le 15 septembre et si oui avec quelle enseigne ?

La gageure nous semble difficile à assumer en l’état actuel. A suivre donc…





4 Commentaires

  1. et alors se cabaret est ouvert.
    moi même je suis porteur d’un projet cabaret sur la bourgogne et ma ville de naissance, mais tout n’ai pas simple.

  2. Nous en avons connu des empires…
    Pas de cabaret à Lyon…
    Perso, je n’en moque, mais c’est bien dommage pour la ville.
    Mais je préférerai un cabaret qui ne coutera rien aux contribuables qu’un stade qui en sera le contraire!
    Amitiés aux amis lyonnais

  3. LYON MERITE UN CABARET !!
    AUSSI BIEN Q’UN GRAND STADE .

  4. Sur Facebook le 29 août 2012:
    Andre Perez:
    Franck Sucillon doit être dans tous ces états….!!! lui qui rêve depuis longtemps de son cabaret….

    Béatrice Chevalier:
    Qui a dit Lyon ville internationale ??? je suis pour un cabaret !!
    Il y a 5 minutes · J’aime

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *