Gamay soit, qui mal y pense! L’Inter-Beaujolais en fait sa promotion …

Cépage emblématique s’il en est, le Gamay veut s’afficher avec fierté. L’Inter Beaujolais crée le Concours International du Gamay, unique cépage du célèbre Beaujolais, avec l’objectif d’en renforcer l’image et la notoriété, auprès des consommateurs mais aussi des producteurs du monde entier.

Ce premier concours se tient à Lyon le samedi 15 janvier à la Cité Internationale. Une première édition qui peut déjà être considérée comme un succès si l’on en juge le nombre de dégustateurs professionnels inscrits, 135, et le nombre d’échantillons présentés, plus de 600, soit un chiffre supérieur à celui que l’on trouve pour d’autres cépages, comme la Syrha.

Son organisateur qui agit pour le compte de l’Inter Beaujolais Victor Gomez, un professionnel du vin caladois qui a également créé l’année dernière le 1er Concours des Vins de Lyon, se réjouit de cette manifestation dont la vocation première est de mettre en avant ce cépage et de le faire connaître davantage.

« Et puis j’espère sincèrement que chacun des 135 dégustateurs devienne un Ambassadeur de ce cépage qui est pour moi le plus beau du monde ». Passé le chauvinisme de celui qui est implanté dans la région viti-vinicole beaujolaise, il n’empêche que dès sa première édition, le concours international, réalise la plus grande dégustation mondiale du Gamay, tout en étant un relais d’informations concernant ce cépage.

Depuis peu, le site Internet www.concoursgamay.com (avec une version anglaise s’il vous plaît !) dispose d’un descriptif technique et historique se présentant comme un véritable relais du cépage. Cette partie est agrémentée de cartes et tableaux afin d’en situer son étendue  dans le monde.

A côté des informations sur le concours, le site Internet est une véritable vitrine bi-lingue du Gamay !

Actuellement et selon plusieurs estimations internationales, le cépage Gamay ne représente que 36 000 hectares plantés au niveau mondial, dont environ 30 000 pour le territoire français et 24 000 pour la seule zone du Beaujolais, entre la Bourgogne et le Lyonnais.

Au niveau hexagonal, les autres régions cultivant du gamay sont le Val de Loire, le Rhône, le Sud-Ouest, l’Alsace, la Bourgogne, la Savoie et le Bugey.

Sur la planète, on le retrouve en Suisse (surtout dans les cantons du Valais, de Vaud et de Genève), en Allemagne, en Australie, au Canada, en Espagne, aux USA (Oregon), en Israël, en Italie, dans le Royaume-Uni, en Serbie et en Slovénie.

Dominique Capart : Président d’Inter Beaujolais

Arnaud Chambost : MOF Sommelier 2000 et Président d’honneur de l’Association des Sommeliers du Lyonnais et de Rhône-Alpes (ASLERA).

Georges Duboeuf, à la tête d’une de plus grosse maison de négoce en France et plus particulièrement de Beaujolais.

Sans lui et avec tous les viticulteurs, vignerons et professionnels du Beaujolais, à n’en pas douter ce cépage n’aurait jamais été ce qu’il est aujourd’hui, une référence reconnue au quatre coins de la planète, fusse-t-elle ronde !

Victor Gomez : Organisateur du concours

Michel Godet


Le site du Concours et du cépage: *** CLIC ! ***

Interview de Victor gomez en vidéo:

Si votre navigateur ne vous permet pas de voir directement cette vidéo cliquez sur ce lien: La vidéo CLIC !



L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Pour retourner sur le site de Lyon-Saveurs: *** CLIC ! ***

Rétroliens/Pings

  1. International du Gamay 2012 : LYON SAVEURS - [...] Si votre navigateur ne vous permet pas de voir directement cette vidéo cliquez sur ce lien: La vidéo …
  2. Les tweets qui mentionnent Gamay soit, qui mal y pense! L’Inter-Beaujolais en fait sa promotion … : LYON SAVEURS -- Topsy.com - [...] Ce billet était mentionné sur Twitter par Franck Merloz. Franck Merloz a dit: RT @michelgodet: Après le Gamin de …

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *