Flash Vendanges N°3: Coteaux du Languedoc Pic Saint Loup – Club Vignobles & Signatures

Bonjour,
Voici le troisième Flash Vendanges d’une série de 17, d’un domaine à l’autre du Club Vignobles & Signatures.
Aujourd’hui, nous sommes à
Coteaux du Languedoc Pic Saint Loup afin de poursuivre cette série.

Aujourd’hui, nous sommes donc en Coteaux du Languedoc Pic Saint Loup

Entre le Pic Saint Loup et le Mont Hortus, sur des pentes d’éboulis, Marie Thérèse et Jean ORLIAC ont créé en 1978 un domaine sur des terres abandonnées, là où il n’y avait plus rien, que des paysages sublimes.

Le vide permet l’innovation : maison et cave en bois, inventées pour eux par une sœur architecte. Aujourd’hui nos vendangeurs auront le choix entre ce domaine pionnier et le vignoble du Clos Prieur à 25 kms de là dans le très vieux village de Saint Jean de Buègues, au pied du Larzac. Entreprise familiale : les quatre enfants ORLIAC, Marie, François, Yves et Martin, vont les accueillir.

Le millésime 2012:

Des degrés raisonnables pour des vins digestes.

Vendanges 2012: un petit retour en arrière s’impose :
Un hiver très sec avec une vague de froid très intense en fin d’hiver a engendré un débourrement tardif (10 à 15 jours de retards selon les secteurs).

Malgré un printemps pluvieux, la floraison s’est réalisée pour le mieux, en particulier pour les blancs et la syrah, laissant espérer une récolte sur pied normale. Nous ne pouvons malheureusement pas en dire autant pour ce qui est des grenaches et des mourvèdres où la récolte s’annonce beaucoup plus petite.

Un mois d’août chaud et sec a accéléré la maturité des baies avec des chutes importantes et rapides de l’acide malique.

Début des vendanges fin août pour le Muscat et le Viognier avec un retard de 4 à 5 jours par rapport à une année dite normale, retard qui semble se confirmer aussi sur les autres cépages.

Les premiers moûts se caractérisent par de faibles teneurs en sucre et des acidités moyennes.

Enfin un millésime qui s’annonce avec des degrés raisonnables. Nous espérons un millésime très digeste !!! ».
Yves Orliac

BERGERIE DE L’HORTUS 2011 – VDP VAL DE MONTFERRAND

Terroir: tardif de fond de vallée. Sol brun formé sur alluvions grossières du Quaternaire ou sur roche mère marno-calcaire. Pente sub-horizontale. Altitude de 120 mètres.

Cépages: 40 % Roussane, 20 % Viognier, 20 % Sauvignon, 10 % Sauvignon Gris, 10 % Chardonnay

Vinification-Elevage: pressurage direct. Débourbage à froid. Fermentation en cuve de 3 semaines. Élevage en cuve sur 4 mois. Mise en bouteille à la fin de l’hiver.

Dégustation: robe dorée, brillante et lumineuse. Nez  complexe et dense, minéral et fumé, fruité pomme-poire et reine-claude, une touche végétale de citronnelle, des fleurs blanches acacia, enfin une touche d’amande fraîche. Bouche ample, sur des notes de fruits secs grillés, d’agrumes confits, de bergamote, avec une fraîcheur remarquable. Magnifique équilibre et persistance longue sur les épices douces (curry et piment).

Ses plats de prédilection: crevettes au curry doux, tajine de poulet au citron, fromage de chèvre.

PRIX TTC DÉPART CAVE : 10,90 euros.





Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *