Flash Vendanges N° 17 Armagnac – Club Vignerons & Signatures

Voici le dix-septième et dernier Flash Vendanges, d’un domaine à l’autre du Club Vignobles & Signatures.

Terminons cette série en beauté et en Armagnac.

Nous pensons que ce tour de France viti-vinicole vous aura permis de découvrir de beaux domaines et aussi de bien jolis flacons.

Aujourd’hui, nous terminons donc notre tour de France en Armagnac

Sur les 200 hectares de LAUBADE et Domaines associés, vendangeurs et vendangeuses se sont offert une balade du Bordelais aux Pyrénées : partant du Château Cadillac en appellation Bordeaux en passant par les Châteaux Haut Selve et Le Bonnat dans les Graves, ils sont arrivés dans le Gers à Madiran au Château Peyros, pour terminer dans le Bas Armagnac au Château de Laubade. Bon choix, car Arnaud et Denis Lesgourgues, les héritiers de cette saga familiale initiée par leur grand père ici même, avant de les mettre au travail, vont peut-être leur offrir de déguster « la part des Anges » de leur Armagnac, issu de leur Maison : la seule à avoir été élevée au titre de World Class Distillery.

Une référence mondiale !

Le millésime 2012
« Après un printemps au climat frais et pluvieux, ne favorisant pas une bonne floraison, le cycle végétatif des vignes du Château de Laubade, à l’image du vignobles du Gers et du Bas Armagnac, a accumulé un retard qui s’est poursuivi jusqu’à l’été.
Fort heureusement, le climat très sec et ensoleillé, qui a prévalu depuis la fin juillet et qui perdure aujourd’hui, a permis au vignoble de compenser son retard en terme de maturité.
Au global, le vignoble se présente de manière très saine en dépit de la pression maladie observée au printemps et les vendanges se déroulent dans de très bonnes conditions. Seuls les rendements sont attendus en baisse sensible, puisque la charge par pied et surtout la taille des raisins s’annonce plus petite que la normale ».

Les vendanges ont débuté avec les Folle Blanche, toujours les plus précoces, le lundi 24 septembre. Les acidités sont à leur niveau optimum (toujours recherchées dans le cadre de la distillation simple en Armagnac), et les degrés sont bons, présageant une très bonne qualité.
Puis ce fut le tour des 2 hectares du Plan de Graisse et de vieux cépages armagnacais (Meslier St François, Jurançon, etc… cultivés surtout à titre expérimental et dans une volonté de préservation du patrimoine), enfin, les vignes de Colombard autour du 27 septembre.

Enfin, c’est le tour aujourd’hui du cépage Baco, dont le Château de Laubade est le premier vigneron.
Dans une démarche de haute qualité de gestion du vignoble, environ 3 hectares de très vieux Baco sont replantés du même cépage tous les ans au Château de Laubade. Cette année, les jeunes plantes de 2009 donneront leurs premiers raisins et contribueront à enrichir l’assemblage des futures grandes eaux-de-vie de la Maison, pour de longues années encore…-



INTEMPOREL N°5 CHÂTEAU DE LAUBADE
BAS-ARMAGNAC

« L’Intemporel N°5 est notre coup de cœur car c’est un assemblage très complexe, réalisé à partir de très vieilles eaux-de-vie (certaines cinquantenaires). Une des particularités de cet assemblage, c’est qu’il a été créé autour du cépage Baco (43 % de l’assemblage) dont Château de Laubade est ardent défenseur et premier producteur en Bas Armagnac. En 2007, Intemporel N°5 a été élu World Best Brandy à la San Francisco World Spirit Competition ».
Terroir: Bas-Armagnac.

Assemblage: ce Bas-Armagnac est le fruit d’un assemblage subtil et harmonieux des meilleurs millésimes patiemment conservés au Château. L’assemblage, issu des quatre cépages, fait la part belle au puissant Baco (43 %).
Château de Laubade est une des rares maisons d’armagnac à proposer des assemblages élaborés avec de très anciennes eaux-de-vie, certaines cinquantenaires, d’autres centenaires.

Dégustation: robe ambrée et dorée, brillante et profonde. Nez puissant, des accents très racés de zeste d’orange confite, et des arômes successifs de clou de girofle, caramel brun, cannelle, cacao, prune confite et pomme au four, enfin tabac blond. La bouche a de l’ampleur, un volume sphérique, un beau fruité, une force tempérée par toute une palette épicée et des notes d’amandes grillées, qui se prolonge en finale avec une exceptionnelle longueur vanillée.

Ses mets de prédilection: en digestif, éventuellement avec un bon cigare pour les amateurs.

PRIX TTC DÉPART CAVE : 96,00 euros

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *