Flash Vendanges N°1: Côtes de Provence – Club Vignobles & Signatures

Bonjour,
Voici le premier Flash Vendanges d’une série de 17, d’un domaine à l’autre du Club Vignobles & Signatures.
La situation géographique a désigné naturellement le domaine de la présidente du Club, Magali Couvignou-Combard, pour inaugurer cette série.


Aujourd’hui, nous sommes en Côtes de Provence

A Saint André de Figuière on vendange au chant des cigales et on se repose à l’ombre des chênes lièges. Chaud, chaud cette année !

Ici, c’est le monde du bio, de l’artisanat, du sur mesure familial : Alain Combar  et son épouse, venus s’installer en 1992, ont vu progressivement leurs trois enfants revenir dans le domaine familialpour travailler avec eux dans le même élan : François, puis Delphine et enfin Magali.

Ah ! Le charme de la Provence !

D’ici que les vendangeurs décident de rester aussi, il va falloir agrandir la table familiale !

DR

Le millésime 2012 ?
Les vendanges ont commencé le 22 août à 4 heures du matin au Domaine Saint André de Figuière. Les premières parcelles vendangées, à la machine, étaient une belle parcelle de Sémillon et quelques-unes de Grenache. Les trente vendangeurs ont pris le relais, s’occupant des parcelles plus éloignées des chais dont les grappes sont ainsi transportées en caissettes dans un camion frigorifique.

« C’est magnifique ! » a dit émerveillé François Combard, aux commandes des vendanges. « Une belle récolte avec des maturités parfaites ». Il faut dire que La Londe les Maures a reçu tous les ingrédients nécessaires pour un millésime remarquable : une belle pluviométrie jusqu’aux prémices du printemps, ni grêle ni mildiou, des températures agréables jusqu’à la fin juillet avec des nuits plutôt fraîches. Seules les fortes températures d’août (38-40°C) sont venues précipiter de quelques jours la date de lancement des vendanges. Enfin, les baies on profité de 15 mm de pluie tout début septembre, la première depuis Pâques, une pluie bienvenue pour donner de très beaux équilibres à ce millésime.

« Aujourd’hui, 10 septembre, les Grenache et Cinsault sont rentrés pour les rosés, les Syrah pour les rouges… Les autres cépages rouges suivent, pour finir tranquillement sur les Mourvèdres les plus tardifs… Fin de la vendange : vers le 20 septembre ».

Magali Couvignou-Combard

Vieilles Vignes  ROSÉ 2011 (Bio) – CÔTES DE PROVENCE

« La Provence dans toute son olfaction avec son caractère propre de courtisane aux yeux tendres. Un rosé de gastronomie ».

Cépages: 50 % Mourvèdre, 25 % Grenache, 25 % Cinsault.

Vinification – Elevage: chaque cépage est vinifié à part. Egrappage total. Refroidissement de la vendange avant le pressoir. Sélection des premiers jus. Débourbage statique à froid. Régulation thermique de la fermentation alcoolique en cuve inox. Collage. Assemblage. Traitement par le froid des précipitations tartriques. Filtration sur terre.
Mise en bouteille à la mi-février.

Dégustation: robe rose tendre, note saumonée, limpide et brillante. Nez complexe, déroulant une belle palette aromatique : ananas rôti, agrume délicat (pomelo), estragon et laurier, poivre blanc, groseille à maquereau, une touche de floral blanc. Bouche ample et charnue, fraîche, fondue et poivrée, belle harmonie et très longue persistance sur la vivacité.

Ses mets de prédilection: Saint-Jacques sauce aux agrumes, chèvre sec.

PRIX TTC DÉPART CAVE : 11,80 euros.





Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *