Ecully: les étudiants de « Chefs en herbe » se fendent la poire ! IPB, EM et Centrale…

Le concours « Chefs en herbe » est une initiative d’un groupe d’étudiants de l’EM Lyon qui ont créé pour la circonstance en 2010 l’association « Goût’R’mets ».

Le but est simple. Organiser un concours de cuisine avec des équipes de trois étudiants. Un de l’EM Lyon,un de l’Institut Paul Bocuse et un (cette année pour la première fois) de Centrale Lyon.

Présélection des candidats, tirage au sort et composition des équipes et enfin sélection des recettes. Au final, le concours met en lice sept équipes de chacune trois candidats qui se sont mis au piano le samedi 26 novembre, pour se fendre la poire et présenter deux recettes. Un plat chaud avec une côte de veau et un dessert à l’assiette à base de poires. Il est vrai que le thème 2011 de ce concours était « la poire dans tous ses états ». Un coup de chapeau au passage à monsieur Magnier, producteur de poires à Chasselay (69).

Les poires Williams de Mr. Magnier (Chasselay)

Trois heures durant, les futurs cuisiniers, managers et autres ingénieurs se sont essayé au jeu d’un concours de cuisine, avec des réussites variées. Malgré tout, il faut noter que la cohésion dans les équipes a toujours été de mise et que le niveau s’est avéré plutôt très élevé. Bravo pour l’initiative, l’esprit et la cohésion d’équipes, mais aussi la qualité des réalisations.

Qu’il y a-t-il de plus simple que la préparation d’une côte de veau ? En parole certainement,mais pas toujours dans les faits. La côte doit être cuite, chaude bien sûr,mais aussi moelleuse et goûteuse. Le goût doit donc être au rendez-vous, ainsi que l’accompagnement. Certes les candidats ne pouvaient se servir que dans un panier garni,mais l’inventivité est à ce prix.

La côte de veau arrivée en tête « Côte de veau, pommes maxim’s et fricassé de châtaignes, poires pochées » avait le mérite d’une belle simplicité gourmande,une belle cuisson,un potimarron en purée d’une grande finesse et bien assaisonné, quant au choux, présenté sous forme de petit ballotin fourré, il était tout simplement le plus abouti parmi tous ceux présentés.

L'équipe Goût'R'mets de l'EM Lyon

Quant aux desserts, ceux proposés se sont avérés plutôt délicats, parfois trop, bien que l’originalité soit toujours de mise. La tendance semblant être à la poire servie en billes, pour ne citer que ce double macaron en forme de coquille Saint-Jacques !

Le dessert vainqueur était d’une grande délicatesse, en particulier sur un sablé à la recette et à la réalisation parfaites, accompagnés d’un sorbet superbement équilibré à la badiane. Du joli travail et une très belle présentation, qui plus est.

Voilà pour le côté gourmand.

L'équipe des élèves de l'Institut Paul Bocuse en charge du coktail (Cuisine et service)

Bien entendu, un tel concours n’aurait pas pu se réaliser sans un écrin comme celui de l’Institut Paul Bocuse, ni celui du concours de nombreux élèves de cet institut écullois, qui ont mis la main à la pâte pour son organisation, mais aussi la réalisation du buffet final.

Notons au passage, les partenaires qui ont doté tous les candidats de jolis lots.

All Clad du groupe Seb avec des poêles et autres ustensiles de cuisine haut de gamme, Relais & Châteaux avec des repas chez Pierre Orsi et Ateliers des chefs.

Michel Godet

Votre serviteur (Derrière son Nikon) , Michel Godet, avait le bonheur de faire partie de ce prestigieux jury

Les résultats: CLIC pour les résultats

Premier Prix général - Equipe N°2

3e Prix Général - Equipe 1

Equipe 6 - Prix Viande-Plat chaud

Au hasard du concours:

L’implication totale de l’Institut Paul Bocuse et de ses élèves

La belle organisation de l’association Goût’R’mets

Un candidat coréen qui demande un chinois à son coéquipier

Benoit Guitelmacher (EM Lyon), candidat de l’équipe N°2, vainqueur du prix général, s’est inscrit en candidat libre au CAP de cuisine

Un futur manager qui met dans une passoire des champignons pour faire une duxelles et qui ne les voit pas ressortir en morceaux…

L’absence remarquée d’un représentant de la mairie d’Ecully, sur le territoire de laquelle sont implantées les trois grandes écoles

Le manque d’intérêt de la presse pour cette belle et heureuse intitiave

La mode des ballotins de choux farcis et celle des billes de poire





2 Commentaires

  1. Merci pour ce reportage!
    Et tellement fière qu’il y ait UNE photo de moi! Mes mains…
    VDM

  2. En quelques mois Zaho Miao a appris le français … et elle n’a pas pris plus de temps pour gagner le deuxieme prix de ce concours …!!Vraiment BRAVO pour cette « étoile filante » qui arrive de Chine ….Je suis tres admiratif .. vraiment .. FELICITATIONS !!!

Rétroliens/Pings

  1. EM Lyon, Centrale Lyon, Institut Paul Bocuse. Résultats du Concours Chefs en herbe : LYON SAVEURS - [...] attendre le reportage complet que vous trouverez rapidement en ligne sur Lyon-Saveurs CLIC pour lire le reportage largement illustré, …

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *