Domaine Saint-André-de-Figuière du Club Vignobles & Signatures – Vendanges 2014 à La Londe les Maures


Vignobles & Signatures: un club de grands vins…

Séquence N° 7 au Domaine Saint-André-de-Figuière

Avec notre partenaire VINCONNEXION, nous vous proposons durant ces vendanges un état des lieux de seize vignobles, appartenant tous au Club Vignobles & Signatures

Il en est des grands vins comme des œuvres d’art !
Le talent du vigneron se reconnaît, il porte une signature, son style s’impose. Seize des signatures, parmi les plus remarquées dans le vignoble français, se sont associées afin d’échanger leur savoir-faire et partager leur passion.

Venant de Champagne, d’Alsace, de Bourgogne, du Jura, du Beaujolais, de la Vallée du Rhône, de la Provence, du Languedoc, du Sud-Ouest, du Bordelais, du Val de Loire et du Calvados les membres du Club Vignobles et Signatures invitent à un savoureux voyage autour de la France.

Vignobles et signatures, le hasard ?

La rencontre fortuite, en 1983, entre Jean-François Janoueix de Saint-Emilion et un autre vigneron, qui partageaient des relations de bon voisinage à Vinexpo, est à l’origine de Vignobles et Signatures : « Voulez-vous bien surveiller mon stand pendant que je m’absente quelques minutes « .

Cette suppléance, plusieurs fois répétée pendant le salon, permit aux deux vignerons d’apprécier la complémentarité de leurs productions. L’idée de constituer un Club représentant différentes appellations françaises venait de naître. En 1984, elle se concrétisait sous la forme d’un club réunissant huit noms illustres dans tout l’hexagone. L’un des tous premiers clubs vignerons en France. Aujourd’hui ce sont seize familles qui sont réunies.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

FLASH VENDANGES 2014 – N° 7

16 régions, autant d’histoires…


Aujourd’hui, en direct du Domaine Saint-André-de-Figuière
(La Londe les Maures)

2014, beau millésime, est aussi l’année des micro-cuvées éphémères !

A Saint André de Figuière, ouf, toute la vendange est rentrée et les fermentations sont en cours :
« On a vendangé plus tôt que d’habitude, entre le 21 août et le 15 septembre : cette année l’ennemi ce n’étaient pas les sangliers (80 % du domaine étant désormais équipé de clôtures électriques), mais le mistral, qui a soufflé pendant toute une semaine ».

Vignoble St André de Figuière avec vue sur la mer (crédit St André de Figuière)

Le risque de sur-concentration des raisins a imposé des vendanges précoces.
Précoces mais mûres : les jus sont beaux et complexes, déroulant de très jolis arômes. Le petit stress thermique subi par les raisins a généré un millésime sur la fraîcheur. Un beau millésime, on se prédestine notamment à de jolis rouges avec une bonne matière et pas trop de chaleur.

Grenache DR

Et pour s’amuser, en sus des cuvées classiques reconnues du Domaine, et parce qu’on est curieux à Figuière, cette année on a choisi de tester différents principes de vinification et d’élevage, comme par exemple :
– une micro-cuvée de 70 hl de Syrah en macération carbonique : obtiendra-t-on un vin sur le fruit et souple ?
– une vinification comparative de deux lots du même rosé, en fût (5 hl) et en cuve inox (12 hl), avec ajout de buchettes de chêne (qui sont des assemblages de plusieurs chauffes) dans les deux : laissons le temps au temps.

Jus de Goutte DR

Erafloir DR

Bien sûr, la destination de ces jus reste à déterminer par la dégustation une fois les fermentations achevées.
François Combard, responsable de la production, et Magali Combard

Domaine Saint André de Figuière
BP 47
83250 La Londe les Maures
Tel : 04 94 00 44 70
www.figuiere-provence.com

Confidentielle, rosé

Les « Confidentielles »

AOC Côtes de Provence


Couleur : Vin rosé
Millésime : 2013

Cépages : Mourvèdre, Cinsault, Grenache

Terroir : Sélection parcellaire ; schistes purs veinés de quartz blanc
Ce vin est issu de raisins vendangés sur le Domaine,profitant de la certification biologique ECOCERT du vignoble, acquise depuis 1979.

La vinification : Chaque cépage est vendangé et vinifié à part. Les vendanges se font en fonction de critères plutôt techniques liés à la recherche d’un équilibre sur les moûts entre PH, acidité totale et maturité phénolique. Egrappage total. Refroidissement de la vendange avant la presse. Pressurage pneumatique, direct, basse pression. Sélection des premiers jus. Débourbage statique à froid (15° C constants). Régulation thermique de la fermentation alcoolique (17°C) en cuves inox. Soutirage après fermentation alcoolique. Collage. Assemblage, traitement par le froid contre les précipitations tartriques, filtration. Mise en bouteille à la mi-février.

Notes de dégustation : Un rosé dans toute sa splendeur ! Une robe délicatement saumonée. Un nez complexe d’une impressionnante minéralité avec des notes d’agrumes et de poivre blanc. Une attaque en bouche grasse et ample. Finale longue, toute en finesse, poivrée et réglissée. Un rosé de gastronomie.

Associations mets et vins : A servir sur de «nobles» crustacés, noix de Saint-Jacques ou toutes viandes blanches rôties.

Garde : 3 ans

Servir frais entre 8 et 10°C

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement tous les articles et reportages de LYON-SAVEURS.fr par Email – CLIC !

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *